Bulletin des arts
Avant-propos
Mon meilleur cours à vie - Évaluation des enseignements du 27 mars au 9 avril

Mon meilleur cours à vie - Évaluation des enseignements du 27 mars au 9 avril

La période d'évaluation des enseignements pour les cours réguliers du trimestre d'hiver 2017 aura lieu du 27 mars au 9 avril 2017. Vous êtes invités à réaliser cet exercice en ligne, à l'adresse www.evaluation.uqam.ca, ou sur votre téléphone intelligent à www.mobile.uqam.ca. C'est l'occasion de vous exprimer via ce processus important qui vise l'amélioration de la qualité de l'enseignement à l'UQAM. Merci de prendre le temps de donner votre avis ! Et bon succès dans la suite de votre trimestre !
Prix, distinctions, subventions
Prix du Canada - Finaliste de l'UQAM

Prix du Canada - Finaliste de l'UQAM

La Faculté des arts a le plaisir d'annoncer que Ania Wroblewski, Département d’histoire de l’art de l’UQAM, a été sélectionnée comme finaliste pour le Prix du Canada en sciences humaines 2017 pour le livre La vie des autres : Sophie Calle et Annie Ernaux, artistes hors-la-loi (Presses de l’Université de Montréal, 2016). Les Prix du Canada sont attribués chaque année par la Fédération des sciences humaines aux meilleurs livres savants en sciences humaines et sociales ayant bénéficié du soutien financier du Prix d’auteurs pour l’édition savante. Célébrant l’excellence des ouvrages savants canadiens — non seulement dans le cadre d’une seule discipline universitaire, mais dans l’étendue des disciplines des sciences humaines —les Prix du Canada consacrent des œuvres qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la recherche, sont rédigées de façon engageante et enrichissent la vie sociale, culturelle et intellectuelle du Canada.

Pour en savoir plus http://bit.ly/2mxIGph
Colloques et conférences
Topographie de la violence de masse

Topographie de la violence de masse

Présenté en lien avec les expositions Mundos, de l'artiste mexicaine Teresa Margolles, et Et maintenant regardez cette machine, de l'artiste québécois Emanuel Licha, ce colloque portera sur les phénomènes de violence de masse et sur la façon dont ceux-ci sont intrinsèquement liés aux territoires et aux lieux où ils sont perpétrés, mais aussi aux dispositifs spatiaux et architecturaux qui les médiatisent.

Le colloque rassemblera des spécialistes provenant de diverses disciplines qui aborderont l'ensemble de ces phénomènes pour amorcer une réflexion au-delà des représentations qui en sont traditionnellement faites par les médias. Leurs contributions permettront notamment d'imaginer comment l'analyse de certains objets spatiaux issus de l'architecture, de l'urbanisme, ou des tactiques militaires, autorise une meilleure compréhension de ces formes de violence.

Les conférences seront prononcées en français ou en anglais. Un service de traduction simultanée sera offert au public.
Pour en savoir plus http://bit.ly/2nimob3

Vendredi 31 mars et samedi 1er avril 2017

 Tarifs:  régulier 25$ / étudiants 15$ 

Renseignement et achat de billets

Colloques et conférences
Dernier Jeudi 5 à 7 en Muséo de la saison: Sylvie Paré

Dernier Jeudi 5 à 7 en Muséo de la saison: Sylvie Paré

Les Jeudis 5 à 7 en muséo vous convient à la conférence de Sylvie Paré, intitulée Le Jardin des Premières-Nations : une vision de l’art, du sacré et du vivant. Exercer la profession de muséologue dans un jardin culturel dédié aux peuples autochtones est d'une immense responsabilité sur le plan éthique et pousse la discipline à aller toujours plus loin et à se réinventer. Après un aperçu historique, il sera question de la mission de ce Jardin et de sa relation avec le milieu culturel et artistique autochtone. La culture vivante est l'essence même de ce lieu, comment réparer les manques de l'histoire et rendre visible la dimension immatérielle de ces cultures ? 

Lire la suite

Le comité organisateur : Jennifer Carter, Pierre Chastenay, Marie-Charlotte Franco ***

Biographie de Sylvie Paré : Sylvie Paré est Huronne-Wendat métissée, elle détient une scolarité de doctorat en Éducation des adultes (spécialité éducation muséale) et une Maîtrise en muséologie (de l'Université de Montréal). Elle a été conservatrice de l'art autochtone contemporain (au Musée canadien des civilisations) ainsi que conservatrice invitée par le groupe de recherche Design et culture matérielle (de l'Université du Québec à Chicoutimi), elle a réalisé deux expositions avec des enfants inuit à Inukjuaq au Nunavik. Artiste, elle a été récipiendaire d'une bourse du nouveau millénaire du Conseil des Arts du Canada pour l'œuvre La chaîne d'alliance inspiré de son patrimoine huron-wendat et européen qu'elle a présentée au Japon, au Québec et en Ontario. Comme commissaire invitée, muséographe et artiste, elle a réalisé l’exposition Oubliées ou disparues : Akonessen, Zytia, Tina, Marie et les autres à la Maison de la culture Frontenac en 2015. Comme spécialiste des arts autochtones, elle a fait partie du comité de création pour le renouvellement de l’exposition permanente C’est notre histoire au Musée de la civilisation à Québec. L’artiste participera à l’exposition Miroir d’un peuple : l’œuvre et l’héritage de Zacharie Vincent au Musée huron-wendat par les commissaires Louis-Karl Picard Sioui et Guy Sioui Durand en avril 2016. Elle est présentement agente culturelle au Jardin des Premières-Nations du Jardin botanique de Montréal depuis 2001 où la culture vivante et les arts visuels font partie intégrante de la programmation culturelle. Elle est membre du Comité ART • CULTURE du RÉSEAU pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone à Montréal depuis ses débuts.

Jeudi 30 Mars 2017, 17 h à 19 h
UQAM / Pavillon J.A Desève, local DS 1950
320, rue Sainte-Catherine Est

Entrée est gratuite et sans réservation.

Colloques et conférences
Ateliers-séminaires de l’ÉRHAQ - hiver 2017 : <em>Penser la synthèse historique</em>

Ateliers-séminaires de l’ÉRHAQ - hiver 2017 : Penser la synthèse historique

Alors que l’ERHAQ se prépare à la rédaction de la première synthèse en histoire de l’art du Québec (1600-1960), ses membres ont invité des collègues réputés qui ont œuvré dans d’autres disciplines à la conception, la direction et la réalisation d’ouvrages de synthèse. Ainsi, dans le cadre de ses ateliers-séminaires « Penser la synthèse historique », l’ÉRHAQ a le plaisir d’annoncer son troisième atelier-séminaire. À cette occasion, Marie-Thérèse Lefebvre, professeure émérite et associée à la faculté de musique de l’Université de Montréal et membre du CRILCQ à l'Université de Montréal présentera « Chronologie musicale du Québec ». La séance sera animée par Dominic Hardy, membre du CRILCQ à l’UQAM, professeur du Département d’histoire de l’art.
Vendredi 31 mars 2017, de 13 h 30 à 16 h 30
UQAM / Pavillon des Sciences de la gestion, R-R120
315, rue Saint-Catherine Est

Informations : Nathalie Miglioli
Coordonnatrice scientifique, ERHAQ
514-987-3000 poste 4175
erhaq@uqam.ca

Colloques et conférences
Table ronde : <em>Pratiques étendues dans le mouvement</em>

Table ronde : Pratiques étendues dans le mouvement

Dans le cadre de l'exposition Cyclages, présentée jusqu'au 16 avril 2017, le MACL et le Grupmuv, laboratoire de recherche-création dédié au dessin et à l'image en mouvement, vous convient à une table ronde réunissant quatre spécialistes. La neuroscientifique et physiothérapeute Marie-Hélène Boudrias de l'Université McGill, discutera de l'imagerie motrice pouvant être définie comme un état dynamique pendant lequel un individu simule mentalement une action donnée. La présentation de l'artiste Michel Boulanger, de l'UQAM, membre fondateur du Grupmuv, portera sur l'aménagement du temps en dessin, dans sa forme fixe et animée. En s'appuyant sur des pratiques contemporaines et sa propre démarche, il s'interrogera sur le dessin qui contient déjà durée et mouvement. L'écrivaine et artiste interdisciplinaire Chantal Neveu (La vie radieuse, coït et mentale (La Peuplade), Une spectaculaire influence (l'Hexagone)) explore le déplacement des mots, comme autant de corps en mouvement.
Lire la suite
Elle fera part de son expérimentation littéraire basée sur le scriptage - une méthode de notation à la main - qui participe du passage de l'oralité à l'écrit. L'artiste Jonathan Plante, étudiant finissant de 2e cycle à l'École des arts visuels et médiatiques, membre du Grupmuv, discutera du concept de cinéplastique dans son travail de création, en formulant une définition de l'image pouvant tenir compte de la mobilité de la vision, tout en approfondissant une critique du mouvement en tant que forme. Activation de la discussion : Monique Régimbald-Zeiber, professeure associée, École des arts visuels et médiatiques. Lancement de l'opuscule de l'exposition Cyclages, incluant les textes inédits de Chantal Neveu et de Monique Régimbald-Zeiber.
Le samedi 25 mars 2017
Table ronde : 14 h à 16 h
Lancement de l'opuscule d'exposition : 16 h à 17 h
Entrée libre
Colloques et conférences
Représentations artistiques et littéraires contemporaines du rapport entre corps et espace

Représentations artistiques et littéraires contemporaines du rapport entre corps et espace

Les arts visuels et médiatiques partagent avec la littérature un souci de représenter l'humain dans son environnement, ce qui peut permettre d'interroger le rapport entre son corps et l'espace. Variable suivant les époques, on s'intéressera ici à sa forme actuelle, dont on suppose qu'elle est affectée par divers phénomènes : mondialisation ; capitalisme financier ; multiplication des mégapoles ; surpopulation ; crise environnementale ; posthumanisme ; prolifération des images et des écrans ; surconsommation ; migrations, etc. On peut déjà avancer que les représentations littéraires et artistiques, en problématisant ces phénomènes, les affinent, les nuancent, et permettent peut-être d'en dégager de nouveaux. Aussi, nous pencherons-nous sur des œuvres permettant d'explorer la spécificité de la relation qui se joue entre le corps et l'espace à l'époque contemporaine, en insistant sur l'articulation de cette relation et sur sa réciprocité.
Lire la suite
Notre attention se tournera donc vers la co-constitution du corps par l'espace et de l'espace par le corps en étudiant les différents types de rapports qu'ils peuvent engager : résonance, juxtaposition, opposition, déplacement, etc. Notre réflexion s'attardera également aux agencements, aux dispositifs qui, d'une part, influencent la manière dont corps et espace se situent l'un vis-à-vis de l'autre et, d'autre part, résultent de leur interaction, dans le mouvement de va-et-vient qui les anime. Ces journées d'études visent donc à analyser, dans le prolongement du colloque « Le corps contemporain et l'espace vécu : entre imaginaire et expérience » qui s'est tenu les 25, 26 et 27 novembre 2016, au Musée d'art contemporain des Laurentides, les œuvres artistiques et littéraires qui explorent la connexion entre corps et espace et questionnent sa représentation à l'époque contemporaine.
Jeudi 6 et vendredi 7 avril 2017, de 9h15 à 17h
UQAM / Pavillon Athanase-David - Local D-R200
1430, rue Saint-Denis
Colloques et conférences
Table ronde - <em>S’engager dans la recherche-création</em>

Table ronde - S’engager dans la recherche-création

Soulignant l’inauguration du site Internet cherchezcreez.org, consacré à la recherche-création, cette table ronde réunit des personnes qui présenteront leur parcours et leur vision de la recherche-création actuelle. Invité.e.s : Cassie Bérard, écrivaine et professeure au Département d’études littéraires, Catherine Côté, écrivaine et doctorante au Département d’études littéraires, Martine Delvaux, écrivaine et professeure au Département d’études littéraires, Patrick Lafontaine, écrivain, éditeur, professeur au cégep Maisonneuve et diplômé du Département d’études littéraires.

Lundi 27 mars 2017, à 18 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local : J-4935

Gratuit et ouvert au public

Colloques et conférences
Atelier intensif avec les frères Gundecha

Atelier intensif avec les frères Gundecha

Stage DHRUPAD 2017 - De retour à Montréal, les Frères Gundecha – maîtres incontestés du Dhrupad en Inde et dans le monde – donneront un atelier intensif de cinq jours. Cet atelier s’adresse aux musiciens – chanteurs ou instrumentistes – aux danseurs et à tous ceux qui souhaitent approfondir leur rapport au son, au rythme et à l’écoute, travailler leur alignement corporel et leur conscience somatique. 
Lire la suite
Le Dhrupad est considéré comme la plus ancienne forme de musique et de chant en Inde et les frères Gundecha figurent parmi les plus grands maîtres-virtuoses de cet art. Umakant, Ramakant et Akhilesh Gundecha sont en effet réputés pour la beauté et la maîtrise de leur voix, ainsi que pour la qualité et l'accessibilité de leur enseignement. Durant 5 jours, ces musiciens vous guideront vers la source de toute musique. Aucun préalable en musique indienne n'est requis. Au programme : exercices vocaux, séances d'improvisation et d'apprentissage de chants en leçons individuelles et collectives. Vous serez initiés à la théorie sophistiquée de cette forme de Naad yoga (yoga du son). Pur, méditatif, hautement sophistiqué, le Dhrupad s'appuie sur un savoir millénaire et une solide technique vocale et musicale. Par une approche qui s'adapte au niveau musical et aux capacités de chaque étudiant, vous approfondirez vos connaissances et votre expérience des fondamentaux du Dhrupad. Ce stage vous fera vivre un voyage fascinant au cœur du son, de la conscience et du corps.
Du mardi 23 au vendredi 27 mai 2017, de 9 h 30 à 17 h 30
UQAM / Pavillon de danse
840, rue Cherrier

Inscriptions

Colloques et conférences
Conférence ICI : Althea Thauberger - <em>The Work of the Plays</em>

Conférence ICI : Althea Thauberger - The Work of the Plays

ICI, le Programme Intervenants Culturels Internationaux de l’École des arts visuels et médiatiques est heureux de vous convier à la conférence d’Althea thauberger intitulée The Work of the Plays. L’artiste vancouvéroise, bien connue pour ses documentaires sociaux expérimentaux réalisés à partir de performances live, est professeure invitée et artiste en résidence au Département de photographie de l’Université Concordia pour l’année 2016-2017.
Lire la suite
Les projets de Thauberger, menés localement ou à l'international, sont le fruit de longues négociations et collaborations avec des individus, des communautés et des institutions qui contribuent à représenter leur propre réalité dans les œuvres de l'artiste : une soixantaine d'enfants de 6 à 13 ans, vivant à Rijeka, en Croatie, pour l'œuvre filmique Preuzmimo Benčić (2014), dont le tournage a pris place dans la raffinerie de sucre désaffectée Rikard Benčić, désormais propriété de la Ville de Rijeka, et dont la riche histoire se confond avec celle de la région et de ses habitants ; les patients et les employés de l'hôpital psychiatrique Bohnice de Prague, en République tchèque, pour Marat Sade Bohnice (2012), une installation vidéo combinant la mise en scène de la pièce Marat/Sade (1963) du dramaturge suédois d'origine allemande Peter Weiss à des entretiens filmés auprès des patients et du personnel médical de Bohnice. L'artiste fait aussi appel à des professionnels, et dans le cas de Marat Sade Bohnice, les acteurs de la troupe de théâtre expérimental Akanda, sous la direction de Melanie Rada, ont performé devant le public composé des patients de Bohnice. À travers son travail, Thauberger développe une réflexion provocante autour de questions liées au contrôle et à l'ordre social ainsi que des dynamiques de pouvoir. Les œuvres de Thauberger ont été présentées dans des expositions individuelles et collectives, notamment à l'Art Museum at the University of Toronto (2016) ; au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa (2014) ; à la Audain Gallery, Simon Fraser University, Vancouver (2014) ; à la Biennale de Montréal (2014) ; à la Kadist Art Foundation, San Francisco (2013) ; à la Biennale de Liverpool (2012) ; au Power Plant, Toronto (2012) ; à l'Overgaden Institute of Contemporary Art, Copenhague (2011) ; au BAK, basis voor actuele kunst, Utrecht (2007). Thauberger a remporté le prix VIVA 2011 et comptait parmi les candidats sélectionnés pour le Prix Sobey pour les arts en 2005. Elle est représentée par la Susan Hobbs Gallery à Toronto.

Jeudi 23 mars 2017, 12h45
UQAM / Pavillon des sciences de la gestion, Local : RM-110
315, rue Sainte-Catherine Est
Colloques et conférences
4e séance du Séminaire Figura «Narrations contemporaines: Poétique, parcours et pratiques»

4e séance du Séminaire Figura «Narrations contemporaines: Poétique, parcours et pratiques»

Le Centre Figura sur le texte et l'imaginaire vous invite à la quatrième séance de son Séminaire Narrations contemporaines: poétique, parcours et pratiques. Cette séance, Écrans et cinéma, accueillera Jean-Max Colard (Université Lille 3, Centre Pompidou), pour une présentation intitulée  Filmographie et récit de vie, et Bertrand Gervais (UQAM), pour une présentation intitulée Fenêtres et interfaces. Le monde est-il ce qu'il paraît en culture de l'écran ? . Cette séance est organisée en collaboration avec le groupe de recherche Archiver le présent.

Lire la suite
Le Séminaire Figura se propose d'interroger les formes de narrations contemporaines sans pour autant tourner le dos aux procédés narratifs plus classiques. Mais force est d'admettre que les nouvelles technologies et nouveaux médias et les formes d'écriture et de lecture qui s'y rapportent, opèrent sur les narrations des changements radicaux qui ordonnent autrement notre manière d'envisager les récits. Ces configurations fictionnelles inaugurent des postures esthétiques inédites qui imposent le renouvèlement des positions critiques. Par le biais de la question spécifique de la narration, ce sont ces nouveaux objets d'études que le Séminaire se propose d'explorer.
Jeudi 23 mars 2017, à 9 h 30
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, Local J-4935
Colloques et conférences
Cycle de conférence « Les littératures amérindiennes et inuites »

Cycle de conférence « Les littératures amérindiennes et inuites »

Colloque étudiant Les littératures amérindiennes et inuites. Ce colloque se tient dans le cadre du cycle de conférences est organisé par Daniel Chartier, titulaire de la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique (CRILCQ à l'UQAM).

Jeudi 20 et vendredi 21 avril 2017 à 9 h à 17 h

UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J4225

Colloques et conférences
Qui a peur de l'imitation? Conférence de Maxime Decout

Qui a peur de l'imitation? Conférence de Maxime Decout

Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, a le plaisir de vous convier à la conférence de Maxime Decout. Decout se méfie des écrivains qui se défendent d'avoir recours à l'imitation. Outil indispensable à la singularité du créateur, l'imitation a de tout temps favorisé la mise en marche des écritures. Maxime Decout réfléchira sur les potentiels de l'imitation et désamorcera les tabous, dans la continuité de son dernier ouvrage. 
Lire la suite
Qui a peur de l'imitation ? (Minuit, 2017) se présente, à sa manière joueuse, comme une histoire de l'imitation dans la création littéraire. Maxime Decout est maître de conférences à l’Université Lille 3 – Charles de Gaulle. Il est l’auteur de l'essai En toute mauvaise foi. Sur un paradoxe littéraire (Minuit, 2015), d’Albert Cohen : les fictions de la judéité (Classiques Garnier) et d’Écrire la judéité. Enquête sur un malentendu dans la littérature française (Champ Vallon). Il a dirigé le numéro d’Europe consacré à Georges Perec et codirigé celui sur Romain Gary. Il est en charge de l’édition de La Disparition et des Revenentes pour la publication des œuvres de Perec dans la Bibliothèque de la Pléiade (2016).

Lundi 27 mars 2017, 12 h 30

UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, Salle J-4225

Colloques et conférences
Colloque Une littérature suspecte, ambiguë et trompeuse : narrations, oeuvres, auteurs non fiables

Colloque Une littérature suspecte, ambiguë et trompeuse : narrations, oeuvres, auteurs non fiables

Figura,  le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, pésente un colloque international : Une littérature suspecte, ambiguë et trompeuse: narrations, oeuvres, auteurs non fiables. Il faut s’imaginer un temps où l’éclat de la vérité, sa quête et son désir, se serait émoussé, où à l’authentique et stable unité des discours succéderaient une constante équivoque, une fuite du sens vrai et la découverte, comme en pelures d’oignon, de sens trompeurs, empilés. Ce temps n’existe pas, ce temps constitue plutôt un état de la pensée humaine et il qualifie divers retours modernes, lors desquels on a voulu opposer la vérité de la facticité à l’illusion de l’authentique. Pourtant, le présent colloque convie à penser notre époque comme ce temps de l’éclaté, et plus encore, la littérature de ce temps comme une littérature qui doit ruser, déjouer, filouter. 
Lire la suite
Les truismes qui fondent cette pensée de notre temps, du soupçon à la perte des grands récits, jusqu’aux fins de la littérature, ne demandent pas à être présentés, ils suffisent à ériger l’ombre d’un contexte où la suspicion prend ses aises. Le colloque international, partant de ces considérations, veut apporter un éclairage sur le phénomène de la non-fiabilité; ses différentes expressions, ses définitions; ses signes, ses principes, ses paradoxes; les stratégies de création dont elle procède, l’issue de conduites non fiables, leurs motifs et les pratiques de lecture qui en découlent. À terme, l’événement permettra d’observer les manifestations singulières de la non-fiabilité dans les œuvres et hors les œuvres, contribuant à la fois à une mise en perspective de l’imaginaire contemporain, à un état des lieux sur la question du non-fiable et à un développement du chantier de recherche et de création qui s’y rattache.

Mercredi 29 mars et jeudi 30 mars 2017, de 9 h 00 à 17 h 00

UQAM / Pavillon Athanase-David, local DR-200

Pour toute information et pour consulter le programme du colloque.

Expositions et spectacles
Le Département de danse vous convie à la représentation du Mémoire de création de Hélène Messier

Le Département de danse vous convie à la représentation du Mémoire de création de Hélène Messier

SOIE est le résultat d'un processus de recherche mené dans le cadre du mémoire-création à la Maîtrise en danse à l'UQAM. Dans ce processus de création en solo, Hélène Messier s'est intéressée au rôle de la présence attentive aux impulsions internes comme moyen potentiel pouvant favoriser l'expérience du spirituel dans la danse. À travers une observation minutieuse de sa pratique, c'est dans un état d'attention soutenue, de calme, de silence, de disponibilité, de réceptivité, de dépouillement et d'ouverture à la vulnérabilité de l'intimité qu'elle a pu constater l'émergence de cette expérience du spirituel, malgré sa nature évanescente et imprévisible. La danse est alors portée et animée par l'essentiel en soi, l'impulsion profonde d'être en vie et d'exister. Hélène Messier est dirigée par Johanna Bienaise, professeure au Département de danse.
Samedi 1er avril et dimanche 2 avril 2017, à 19h
UQAM / Pavillon de danse
840, rue Cherrier
Expositions et spectacles
Le Département de danse présente HEURT

Le Département de danse présente HEURT

HEURT, deux œuvres interprétées et créées par les finissantes du baccalauréat en danse de l’UQAM. Le Département de danse vous invite à découvrir les finissantes de la cohorte 2017 des profils création et interprétation du Baccalauréat en danse. Cette série de représentations présentera les créations chorégraphiques réalisées par Laurence Lapierre et Elie-Anne Ross. Ces deux pièces nous transporteront chacune dans des univers personnels aux couleurs variées. Sous le signe de la découverte et de l'audace, cette soirée met également en valeur le talent et la fougue de 11 remarquables interprètes.

Mercredi 5 au samedi 8 avril 2017, 20 h

UQAM | Pavillon de danse
840, rue Cherrier, Métro Sherbrooke

10$ Billets, en vente les soirs de spectacle

 

Informations et réservation ou 514-987-3000 poste 7812 

Expositions et spectacles
Concert de classe Piano classique

Concert de classe Piano classique

Le Département de musique a le plaisir de vous convier au concert de classe Piano classique avec Marie-Eve Bisson-Leroux, Eugénie David, Sandrine Dussart, Jia Lei, Virginie Nicol et Vicky Tremblay. Au programme : Œuvres de Beethoven, Brahms, Chopin, Debussy, Janacek et Rave.
Mercredi 22 mars 2017, à 12h30
UQAM / Pavillon de musique
Salle Jacques-Hétu, local F-3080
1440, rue St-Denis
Entrée libre
Bourses et concours
Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts 2017

Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts 2017

La Faculté des arts veut souligner l'importance de l'enseignement en reconnaissant l'apport exceptionnel d'un professeur et d'un chargé de cours. En 2017, les prix seront accordés à un professeur avec plus de dix ans d'expérience (à titre de professeur) et un chargé de cours avec plus de dix ans d'expérience (à titre de chargé de cours) ou deux enseignants qui ont enseigné en équipe avec chacun plus de dix ans d'expérience. Ce concours vise à encourager la participation au concours des Prix d'excellence en enseignement de l'UQAM. Les Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts sont accordés à deux lauréats, un professeur et un chargé de cours, reconnus pour leurs qualités de pédagogue et leur souci d'offrir une formation de qualité aux étudiants. Pour le chargé de cours, ce prix est assorti d'une bourse de 1 000 $.
Pour en savoir plus AFFICHE_FacARTS_2017.pdf

Date limite : vendredi 28 avril 2017, avant 16 h 30
Information : Geneviève Garneau, poste 1092

Voir toutes les bourses et tous les concours

Appel de texte ou de projet
La nouvelle édition du Lab Urbania

La nouvelle édition du Lab Urbania

La nouvelle édition du Lab Urbania est à la recherche de participants. L'UQAM et Urbania, qui comptent déjà plusieurs expériences de collaboration fructueuse, présentent une nouvelle mouture du Lab Urbania. Chapeauté par l'équipe d'Urbania, un groupe de 6 étudiants devra produire 5 épisodes de baladodiffusion de 20 à 30 minutes racontant et mettant en valeur les histoires derrière des projets de recherche de l'UQAM. Instauré grâce à un partenariat établi par le Service des communications, le Lab Urbania est une occasion pour les Uqamiens d'appliquer leurs connaissances et de tester de nouveaux concepts en journalisme et en production de contenu dans un contexte réel, soit les différentes plateformes de diffusion d'Urbania.

La date limite pour déposer une demande de candidature : dimanche 26 mars 2017, à minuit.

Il faut envoyer un courriel à l'adresse suivante: lab@urbania.ca avec la mention Lab Urbania en objet du message.

Appel de texte ou de projet
«La disparition de soi : corps, individu et société»

«La disparition de soi : corps, individu et société»

Pour le prochain numéro de la revue critique Postures, Département d'études littéraires, les chercheures et chercheurs étudiant.e.s en littérature sont invité.e.s à réfléchir à l’idée de la disparition du corps dans les discours artistiques et littéraires.
Soumission avant le vendredi 30 juin 2017
Vie étudiante
Formation à l’enseignement universitaire: cours DDD9651

Formation à l’enseignement universitaire: cours DDD9651

Considérant que plusieurs doctorants de la Faculté des arts enseignent déjà ou aspirent à enseigner à l’université, sans formation pédagogique, à l’été 2017 un cours de 3e cycle en pédagogie universitaire est offert. S'adressant spécifiquement aux doctorants et s'appuyant sur la recherche dans ce domaine, ce cours vise l'acquisition des habiletés à enseigner au niveau universitaire ainsi que le développement d'une attitude réflexive face à la pratique pédagogique. Il vise aussi à considérer la culture de l'innovation pédagogique par l'entremise de l'intégration du numérique et à amener les étudiants à argumenter leurs choix pédagogiques et didactiques en s'appuyant sur la recherche et les fondements théoriques actuels en éducation. Le cours sera donné par Diane Leduc, professeure en didactique en enseignement supérieur et diplômée du doctorat en études et pratiques des arts.
Pour en savoir plus DDD9651-promo-arts.pdf
Le cours se donnera le matin les mardis et jeudis et comportera des leçons en présentiel et à distance.

Pour les inscriptions, contactez Marie-Michèle Auger.

Vie étudiante
Cours d'été | Perspectives de l’éducation somatique sur le développement moteur

Cours d'été | Perspectives de l’éducation somatique sur le développement moteur

Le Département de danse offre un cours intensif pour toutes personnes intéressées à revisiter l’histoire de son mouvement relationnel de la naissance à la marche afin d’acquérir une meilleure lecture de sa propre corporéité et des outils pédagogiques pour intervenir dans une variété de situations avec des clientèles de tous les âges. Le cours s’appuie sur les connaissances théoriques et pratiques du développement moteur et de l’éducation somatique (Body-Mind Centering et Feldenkrais) et comprend des mises en situation expérientielle ainsi que l’observation et l’analyse de plusieurs cas concrets. Il s’adresse autant à des danseurs, des kinésiologues, des éducateurs somatiques, des intervenants en réadaptation physique, des professionnels de la petite enfance, des enseignants du milieu scolaire que des professeurs de yoga ou de Pilates. Professeure: Sylvie Fortin Information : Chantal Lantin |  514-987-8570
- Du lundi 22 mai au vendredi 26 mai 2017, de 14 h à 17 h
- Du lundi 29 mai au vendredi 2 juin 2017, de 14 h à 17 h
- Du lundi 5 juin au vendredi 9 juin 2017, de 14 h à 17 h
Offres d'emploi
Recherche d'un Éducateur pour un camp de jour Spécialisé(e) en arts plastiques

Recherche d'un Éducateur pour un camp de jour Spécialisé(e) en arts plastiques

Plein sud, centre d'exposition en art actuel à Longueuil est à la recherche d'un éducateur ou d'une éducatrice en art pour son camp de jour Art soleil 2017. Le camp de jour en arts visuels Art Soleil a pour but de faire découvrir le langage plastique, de favoriser l'expression artistique ainsi que d'initier les jeunes aux différentes techniques de l'art telles que le dessin, la peinture, la sculpture, la gravure et autres.

Les personnes intéressées doivent envoyer leur curriculum vitæ au plus tard
le vendredi 7 avril 2017, à 16 h.

par courriel à :
Marie-Claude Plasse
Éducatrice en chef
mcplasse@plein-sud.org
450-679-2966