Prix et distinctions
Rawi Hage, lauréat du Prix des libraires

Rawi Hage, lauréat du Prix des libraires

Rawi Hage, étudiant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques, a remporté le Prix des libraires avec son roman Parfum de poussière. Commentaire du jury - « Ce premier roman nous transporte dans l'absurdité de la guerre civile libanaise des années 80 où survivent Georges et Bassam, deux amis à la croisée des chemins devant choisir entre la violence ou l'exil. La prose de Hage est expressive, imagée, poétique, vive et nerveuse. Ses personnages sont inoubliables. »
Lire la suite
Né à Beyrouth, au Liban, Rawi Hage a survécu à neuf ans de guerre civile. Il a immigré au Canada en 1992. Pratiquant avec succès l'écriture et les arts visuels, il a participé à des expositions solos et collectives dans plusieurs pays et a publié ses textes dans plusieurs revues. Parfum de poussière a remporté le prix McAuslan du premier roman et le prix Hugh MacLennan, en plus d'être finaliste au prix littéraire du Gouverneur général du Canada, au prix Scotiabank Giller et au prix du Commonwealth (premier roman). Rawi Hage vit à Montréal.
Prix et distinctions
Matthieu Léveillé, personnalité facultaire

Matthieu Léveillé, personnalité facultaire

Matthieu Léveillé souhaitait approfondir ses connaissances en musique et mieux comprendre son instrument, la guitare classique, dont il jouait dans un contexte populaire. Autodidacte, il amorce son baccalauréat en musique à l’automne 2005 avec détermination, même s’il ne sait ni lire ni écrire la musique. Trois ans plus tard, il termine son parcours avec fierté, avec bien plus qu’un diplôme en main.
Lire la suite
La première année fut difficile, mais il relève le défi haut la main puisqu'il réussit tous ses cours. Son apprentissage, aussi intense soit-il, ne l'empêche pas de s'impliquer à fond dans divers projets, notamment pour assister un professeur dans l'organisation d'un concert qui aura lieu au Carnegie Hall ou encore à titre de technicien bénévole pour l'enregistrement de concerts à la salle Pierre-Mercure du centre Pierre-Péladeau.

Président de l'Association des étudiantes et des étudiants en musique de l'UQAM (AEEM), il forme un comité de finissants et met sur pied le projet de mosaïque de photos, en plus d'organiser des activités sociales. Grâce à lui, trois ateliers sur l'activité physique et la prévention des blessures chez les musiciens ont vu le jour, auxquels participaient des spécialistes conférenciers.

Membre étudiant du comité de programme du baccalauréat en musique, il a participé durant deux ans à la refonte de ce programme qui entrera en vigueur à l'automne 2008, ce qui lui a permis de plonger dans un autre aspect bien particulier de la vie universitaire.

Son engagement avait débuté bien avant son arrivée à l'UQAM. Dès 2002-2003, pendant qu'il étudie pour décrocher un diplôme en conception sonore assistée par ordinateur, il planifie un enregistrement d'artistes de la région d'Ayacucho, au Pérou, qui utilisent la chanson engagée comme moyen de résilience après avoir vécu un conflit armé. Matthieu Léveillé a maintenant cinq réalisations du genre à son actif avec ses partenaires au Pérou, en plus d'être le parrain de l'École supérieure de musique Condorcunca, de la communauté de Huamanga. Le dernier projet réalisé en juin 2007 a permis l'enregistrement vidéo d'un documentaire mettant en valeur un artisan luthier d'Ayacucho et la réalisation d'un vidéoclip d'une des chansons de Matthieu qui a été diffusée à la télévision péruvienne.

Déjà inscrit au Programme court en pédagogie musicale, le guitariste débordant de projets compte poursuivre sa réflexion sur l'environnement technologique comme forme de soutien au processus d'apprentissage de la guitare classique. Matthieu Léveillé a été nommé Personnalité facultaire de la Faculté des arts lors de la soirée de reconnaissance de la vie étudiante le 30 avril dernier. 

Événements spéciaux
Banque d'images en ligne

Banque d'images en ligne

L'École de design inaugure la première banque d'images gratuites sur Internet, consacrée aux causes humanitaires. C'est dans le cadre d'un cours-atelier donné par Nelu Wolfensohn à l'automne 2007 que les finissants du baccalauréat en design graphique ont créé les quelque 300 images de Concepts for all. Les images peuvent être téléchargées sans frais, les étudiants ayant généreusement renoncé à leurs droits d'auteur.
Lire la suite

Nelu Wolfensohn, professeur à l’École de design et affichiste de réputation internationale, a conçu le projet Concepts for all, alors que Ronald Jr. Filion-Mallette, chargé de cours à cette même école, a réalisé le site Web. Concepts for all souhaite venir en aide à des organismes non gouvernementaux à l’œuvre dans les pays du tiers-monde, en mettant à leur disposition de puissantes métaphores visuelles. Pour plus de détails, consultez le site Web.

Prix et distinctions

Boursiers de la Fondation de l'UQAM

Le 8 mai dernier, Luc Catellier et Catherine Leblanc-Fredette, étudiants au baccalauréat en musique, ont reçu chacun une Bourse Couleur Jazz en musique, interprétation musique populaire, d'une valeur de 5 000 $, alors que Laurence Fournier Campeau, étudiante au baccalauréat en danse, et Francis Huneault, étudiant au baccalauréat en design de l'environnement, ont reçu chacun une bourse du Fonds de la Faculté des arts.

Par ailleurs, Marie-Noëlle Aubertin, étudiante à la maîtrise en études littéraires, a récolté une bourse d'études Reconnaissance UQAM le 7 mai dernier.

Lire la suite

Les deux bourses d’excellence du Fonds de la Faculté des arts sont ouvertes à tous les étudiants inscrits à temps complet à l’un des baccalauréats rattachés à la faculté. La bourse d’études Reconnaissance UQAM est financée grâce aux profits réalisés lors du Gala Reconnaissance.

La cérémonie de remise des bourses d'excellence du Concours de l'hiver 2008 était orchestrée par la Fondation de l'UQAM tandis que le Gala Reconnaissance est une réalisation du Bureau des diplômés.

Prix et distinctions

Grand Prix Illustration

Dans le cadre du Concours des Grands Prix 2008 de Magazines du Québec, Isabelle Arsenault (B.A. Design graphique, 2001), est la lauréate du Grand Prix Illustration pour l'article Des pédophiles parlent. Voulez-vous les entendre? publié dans Elle Québec en avril 2007.

Lire la suite
Les membres du jury de ce concours 2008, organisé par l'Association québécoise des éditeurs de magazines, ont dû choisir les gagnants parmi 476 candidatures soumises par 21 maisons d'édition et 25 magazines.
Isabelle Arsenault oeuvre principalement pour des magazines. Depuis 2004, elle illustre également des livres pour enfants. En 2006, elle a mérité le prix du Gouverneur général pour ses illustrations du roman Le coeur de Monsieur Gauguin de Marie-Danielle Croteau, publié aux éditions Les 400 coups.
Publications
Écrits d'art 2008

Écrits d'art 2008

Le recueil Écrits d'art réunit des textes de Frédérique Allard, Christine Blais, Jacinthe Blanchard, Marianne Cardinal, Chloë Charce, Maria Franca Cippone, Annie Dion-Clément, Elen Ewing, Catherine Fournier, Gabrielle Frigon, Laurence Gough, Geneviève Lafleur, Julie-Ann Latulippe, Sarah Mainguy, Aurélie Parent, Andrée-Anne Pellerin, Marie-Christine Pitre, Nathalie Robert, Kim Rondeau et Sabrina Roy, des étudiants du Département d'histoire de l'art.
Lire la suite
Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier de l'Association facultaire des étudiants en arts (AFEA) de l'UQAM et de l'Association étudiante du module d'histoire de l'art de l'UQAM.
Lancement : mardi 13 mai 2008 de 17 h à 19 h
Taza Flores (5375, avenue du Parc)
Expositions et spectacles
Expo SEUQAM 2008

Expo SEUQAM 2008

Vous êtes cordialement invités au vernissage de l'exposition qui présente des oeuvres diversifiées de 37 artistes et employés de soutien de l'UQAM. Peintures, sculptures, techniques mixtes.
Vernissage : mardi 13 mai à 17 h
Exposition : du mardi 13 mai au vendredi 16 mai, à compter de 12 h
Foyer du Studio-théâtre Alfred-Laliberté ( J-M400)
Entrée libre
Expositions et spectacles
Phenomena

Phenomena

L'exposition Phenomena, une proposition de la commissaire Louise Déry, réunira pour la première fois le travail de Jean-Pierre Aubé, Patrick Coutu et Isabelle Hayeur, des artistes montréalais, tous trois diplômés de l'UQAM, intéressés par les phénomènes naturels, construits et imaginaires.
Photo : Retournement de Isabelle Hayeur
Du 16 mai au 21 juin 2008
Vernissage : jeudi 15 mai, à 17 h 30
La Galerie de l'UQAM, J-R120
1400, rue Berri, Montréal
Colloques et conférences
Faire oeuvre : transparence et opacité

Faire oeuvre : transparence et opacité

Ce colloque international s'intéresse à tous les champs de création. Il interroge l'œuvre dans sa fabrication et ses composantes pour s'attarder sur des éléments opératoires, autant des matériaux traditionnels que des nouvelles technologies, couches, écrans, strates, segments, séquences, fragments, interfaces et hyperliens, par exemple.
Lire la suite

Ces éléments opératoires favorisent le jeu des permutations, des substitutions, des superpositions, des connexions, des interactions ou de toute manipulation génératrice de sens nouveau. Il s'agit donc de savoir comment un créateur peut faire oeuvre en combinant différemment ces éléments. Cela se traduirait par la mise en place de contiguïtés inédites qui favorisent l'alternance du connu et de l'inconnu, de la maîtrise et de l'expérimentation, du prévu et de l'imprévu. Ainsi faire œuvre consisterait à jouer tout à tour de la transparence et de l'opacité. Plusieurs professeurs de différents départements et écoles de même que des étudiants inscrits à l'un des programmes de la Faculté des arts participeront à ce colloque.

Thèmes

Les séances sont axées sur plusieurs champs de création : musique et son, peinture, photographie, danse, architecture, arts appliqués (verre, tissage), design, sculpture, dessin, nouvelles technologies, théâtre, cinéma, parole, vidéo, poésie et réception. Elles toucheront des thèmes comme : le processus créateur, la représentation, l'image, le corps, la performance, l'interactivité, la question du numérique, l'écriture, l'apparition, le mouvement, le travail en couches, l'information, les environnements immersifs, etc. Le colloque vise ainsi à dresser un tableau éloquent de la création contemporaine.

Lieu

Le Colloque Faire Œuvre : transparence et opacité se tiendra à l'École des arts visuels de l'Université Laval, hôte officiel de l'évènement. L'École des arts visuels est implantée hors campus, au centre-ville de Québec. Située au cœur des lieux de théâtre, d'art visuel et de musique et à proximité de quelque 150 ateliers et 1 200 artistes professionnels ou en émergence, elle constitue un acteur clé de la vitalité et de la richesse culturelle de Québec.

Du 19 au 22 mai
Vernissage de l'exposition « Transparence et opacité » à la Galerie de l'École des arts visuels : lundi 19 mai 2008 à 17 h
255 boulevard Charest Est, dans l'Édifice La Fabrique
Programmation détaillée
Appel de texte ou de projet
Festival 5 sur 5

Festival 5 sur 5

L'Espace DRAGONE asbl fait appel à de jeunes réalisateurs des 5 continents pour la 5e édition du festival 5 sur 5, un évènement qui met en valeur le cinéma documentaire et l'expression de la différence. Au coeur de ce festival : une résidence en documentaire du 27 août au 5 octobre 2008 à La Louvière (Belgique).
Lire la suite

Nous recherchons des jeunes cinéastes désirant mettre en pratique leurs connaissances et participer à une expérience hors du commun. Nous leur offrons le voyage, les frais de séjour et les moyens techniques pour leur documentaire. Ainsi, 5 réalisateurs des 5 continents (+1 réalisateur de Nord de la Belgique) auront chacun la chance de réaliser en l'espace de quelques semaines un film de 10 minutes.

Date limite : 23 mai 2008
Renseignements
Espace DRAGONE ASBL
espace@dragone.be
Tél : +32.64.312.631
Appel de texte ou de projet

Continuités et innovations : culture imprimée populaire

Cette conférence sur la culture imprimée populaire - passée et présente, locale et globale - et le festival des arts populaires prennent en compte ce que la plupart des gens lisent, ici et ailleurs, de nos jours et autrefois.
Lire la suite
En général, la littérature populaire allie mots et images et embrasse également musique et représentations. Par le truchement de ces formes, cette culture reste l'une des forces culturelles les plus puissantes de l'histoire, notamment grâce à son adaptation aux nouveaux moyens de communication et à la nouvelle technologie, du disque à la radio, au film et à la télévision sans oublier la télévision, les jeux vidéos et Internet.
La culture populaire est désormais un phénomène global marqué notamment par des lecteurs aux goûts littéraires similaires. Mais il existe toutefois des différences frappantes au niveau local, des altérations et variations chez ce que lit le public, ici comme ailleurs. « Continuités et innovations » rassemblera tous ceux qui s'intéressent à la culture populaire et à la littérature - lecteurs et auteurs, éditeurs et fans, libraires et collectionneurs, professeurs et étudiants et, bien évidemment, des chercheurs dans différentes disciplines académiques.
Toute proposition provenant de ces différents groupes, en rapport direct avec le thème de la conférence ou abordant un aspect de « culture imprimée populaire, passée et présente, locale et globale » est la bienvenue. Les sujets possibles peuvent inclure la relation entre la littérature populaire et les autres médias, entre « haute » littérature et littérature populaire, entre les mots et les images, entre les images et la musique, entre les formes passées et présentes, et ainsi de suite. Peuvent contribuer à ces présentations : les auteurs, lecteurs, éditeurs, professeurs, étudiants, distributeurs, vendeurs, libraires, illustrateurs, les critiques, les partisans d'une telle culture, ceux qui s'intéressent aux adaptations dans les autres médias, les fans, les collectionneurs, etc. Les articles et les présentations peuvent porter sur n'importe quel sujet pertinent - lire la littérature populaire et la créer, l'écrire et l'illustrer, la publier et la vendre, la combattre ou la transformer, la censurer et la vivre, et bien plus encore. Les participants peuvent lier la littérature populaire à la politique, la religion, la sexualité, la classe, l'ethnicité, la race, la nationalité et n'importe quel autre thème.
Les propositions devront faire entre 200 et 300 mots et indiquer clairement le thème central ou la problématique, le type de littérature populaire ou le média étudié, ainsi que sa place sociale, culturelle, temporelle et géographique.
Veuillez indiquer, si nécessaire, le type d'équipement requis (rétroprojecteur, ordinateur, lecteur DVD ou magnétoscope, lecteur audio, etc.). Toute proposition devra être accompagnée d'un C.V succinct indiquant le nom de l'auteur de la proposition, son adresse, ses coordonnées et toute expérience professionnelle, académique ou personnelle pertinentes ainsi que sa connaissance de la forme de culture populaire évoquée.

Information : www.arts.ualberta.ca/popprint
Envoyez vos propositions et C.V. par courriel dans le corps de votre message ou en pièce jointe à : popprint@ualberta.ca
Ou bien à : Popprint, Kirsten MacLeod, Department of English and Film Studies, University of Alberta, Edmonton, Alberta, Canada, T6G 2E5. Pour toute question, contactez-nous aux deux adresses.
La date limite de soumission des propositions est le 30 mai 2008. Toutefois, les places sont limitées et les propositions reçues en premier auront la priorité.

Date limite : 30 mai 2008
Date de la conférence : 27-30 août 2008
Université de l'Alberta
Information : popprint@ualberta.ca

Offres d'emploi
Agent principal des communications

Agent principal des communications

La Société du musée canadien des civilisations, qui gère le Musée canadien des civilisations et le Musée canadien de la guerre, sollicite des candidatures pour un poste d'agent principal des communications.
Pour en savoir plus http://www.civilization.ca/
Date limite : 14 mai avant 16 h
Offres d'emploi
Professeurs invités

Professeurs invités

L'University of British Columbia sollicite des candidatures pour deux postes de professeurs invités au Département d'histoire de l'art, d'art visuel et de théorie, l'un en histoire de l'art de l'Asie de l'est et l'autre en art visuel.

Date limite : 19 mai
Date d'entrée en fonction : un poste le 1er juillet; un poste le 1er septembre
Information : Professor Rhodri Windsor-Liscombe
Fax : 604 822-9003

Offres d'emploi

Offre de stage en communication

La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques est à la recherche d'un stagiaire ayant de très grandes qualités rédactionnelles.

Lire la suite

La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques est un centre de recherche qui se consacre aux relations internationales, et notamment à la politique étrangère des États-Unis, à la géopolitique des ressources naturelles, aux nouveaux enjeux sécuritaires, des missions de paix et de l’actualité moyen-orientale.  L’étudiant qui y sera accueilli aura les tâches suivantes : assurer la promotion et la visibilité des nouvelles parutions en collaboration avec les maisons d’édition et l’équipe de la Chaire; assister la responsable éditoriale dans le développement d’une collection produite et diffusée par la Chaire Raoul-Dandurand. Il s’agira entre autres de réaliser des dossiers de presse, de communiquer avec des médias, d’organiser des lancements de livre, d’assurer la promotion des ouvrages lors d’événements publics et de développer nos supports de diffusion (Internet, librairies, partenaires, etc.) Le stagiaire devra être rigoureux et autonome. Il devra aimer travailler en équipe et être capable de travailler sous pression. Il devra posséder de très grandes qualités rédactionnelles et une bonne connaissance des outils communicationnels. Il devra présenter un intérêt certain pour l’actualité internationale. Le stagiaire recevra un encadrement logistique de la part de la Chaire et une rémunération de 1000 $.

Date limite : lundi 16 juin 2008, avant 17 h (CV accompagné d’une lettre de motivation et d’un communiqué de presse fictif ou réel à huyghebaert.celine@uqam.ca)
Dates du stage : du 6 octobre 2008 au 5 décembre 2008 (14 h par semaine)
Information : www.dandurand.uqam.ca