Bulletin des arts
Avant-propos
Orientez-vous

Orientez-vous

L'UQAM vous ouvre ses portes. Venez vous familiariser avec les particularités des nombreux programmes de premier cycle et de cycles supérieurs rattachés à la Faculté des arts. Vous habitez à Québec, à Gatineau, à Sherbrooke ou à Trois-Rivières? Vous pouvez réserver une place à bord de l'un des autocars en remplissant le formulaire d'inscription requis AVANT le vendredi 7 novembre 2008. C'est gratuit.
Lire la suite

Louise Poissant, la doyenne de la Faculté des arts, prononcera une conférence sur le thème Le devenir des diplômés en arts. Des visites guidées sont prévues à l'École des arts visuels et médiatiques, à l'École supérieure de théâtre ainsi qu'aux pavillons de Design et de Musique. Tous les détails sur le site.
La Faculté des arts offre 5 doctorats, 6 maîtrises, 7 diplômes d'études supérieures spécialisées, 1 programme court de 2e cycle, 8 baccalauréats, 5 certificats, 1 majeure et 1 mineure. Plus de détails à cette adresse.

Samedi 15 novembre 2008, de 11 h à 16 h
Pavillon Judith-Jasmin (J)
405, rue Sainte-Catherine Est
Métro Berri-UQAM
Prix, distinctions, subventions
Monique Régimbald-Zeiber vice-présidente du CA du FQRSC

Monique Régimbald-Zeiber vice-présidente du CA du FQRSC

La professeure Monique Régimbald-Zeiber, de l'École des arts visuels et médiatiques, a été désignée vice-présidente du conseil d'administration du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC), le 10 octobre dernier.
Événements spéciaux
Musique en apéro : Passion Tango

Musique en apéro : Passion Tango

Le Département de musique et le Bureau des diplômés de l'UQAM présentent Musique en apéro : Passion Tango. Ce concert regroupe les chargés de cours Stéphane Allard au violon et Marc Denis à la contrebasse, Stéphane Aubin au piano, les professeurs Alvaro Pierri à la guitare et Dominique Primeau au chant, Denis Plante au bandonéon ainsi que le professeur et directeur du Département de musique Guy Vanasse à la flûte. Le concert sera suivi d'une dégustation de vins et de bouchées, animée par l'œnologue Olivier Robin.
Lire la suite
Concerts et dégustation : 40 $ (30 $ étudiants et aînés); 60 $ pour deux billets
Concert seulement : 20 $ (15 $ étudiants et aînés)
Renseignements : 514 987-3000, poste 0294
Jeudi 13 novembre 2008 à 18 h
Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau
RSVP avant jeudi 6 novembre : 514 987-6919
Événements spéciaux
Auteurs UQAM à l'avant-scène

Auteurs UQAM à l'avant-scène

Le lancement officiel de la Campagne permanente de promotion des Auteurs UQAM a eu lieu le 20 octobre 2008 à la Bibliothèque centrale de l'UQAM, sous la présidence d'honneur du recteur, M. Claude Corbo. Photo : Denis Bernier
Lire la suite
La COOP se chargera d’obtenir un exemplaire en service de presse ou de l’acquérir, si ce n’est déjà fait. Des exemplaires de l’ouvrage seront ensuite transmis par la COOP aux deux autres services impliqués dans l’entente. La Campagne permanente de promotion des Auteurs UQAM est une initiative mise sur pied par la COOP UQAM, le Service des communications et le Service des bibliothèques de l’UQAM. Cette campagne vise à augmenter la visibilité des ouvrages écrits par les professeurs et chargés de cours, les membres du personnel syndiqué et non syndiqué, les retraités et les étudiants de l'UQAM.
Si vous avez publié un ouvrage récemment, informez Stéphane Cormier, responsable du secteur des livres à la COOP UQAM (livre@coopuqam.com), en précisant votre nom, le titre de l'ouvrage et le nom de la maison d'édition.
Colloques et conférences

Du récit de vocation au récit de formation

Manon Auger, doctorante (CRILCQ-UQAM), présentera une conférence intitulée Du récit de vocation au récit de formation : la narrativité dans le Journal de Lionel Groulx dans le cadre du cycle de midi-conférences Figura/CRILCQ-UQAM.
Lire la suite

À cause de son caractère fragmentaire, le journal intime est souvent reconnu comme étant le genre non narratif par excellence. Or, la narrativité du journal intime pourrait bien se déployer sur ce qui fonde le caractère singulier de la pratique diaristique, soit un désir d’écriture à travers une forme fragmentée. De ce point de vue, le journal raconterait l’histoire de cette écriture, mais aussi le rapport du diariste à celle-ci, de manière à constituer un itinéraire narratif spécifique. Dans le cadre de cette conférence, il s’agira d’explorer cette hypothèse grâce à l’étude du Journal (1895-1911) de Lionel Groulx. Récit d’une vocation, ce Journal raconte aussi la formation d’un être profondément soumis à sa nature romantique vers un idéal d’abnégation de soi que viendra sanctionner, renforcer et cautionner tout à la fois la pratique diaristique. Nous verrons donc que, loin d’être le simple reflet passif d’une expérience, le journal en conditionne également le cheminement.

Manon Auger est doctorante à l’UQAM sous la direction de Robert Dion, professeur au Département d'études littéraires. Ses recherches portent sur le genre diaristique québécois. Membre étudiante du CRILCQ, elle collabore aux projets de recherche de Robert Dion et Frances Fortier sur la biographie d’écrivain ainsi qu’au projet « Littératures narratives contemporaines ». Elle a publié un article sur le Journal d’Henriette Dessaulles dans Voix et Images (2007) ainsi qu’un collectif, Entre l’écrivain et son œuvre, avec la collaboration de Marina Girardin, aux Éditions Nota Bene (2008).

Le cycle de midi-conférences Figura/CRILCQ-UQAM est une initiative conjointe dont l’objectif est de créer un espace de discussion et d’échanges où les stagiaires postdoctoraux et les étudiants des cycles supérieurs associés à l'un ou l'autre centre pourront présenter leurs travaux.

Le mardi 28 octobre 2008, 12 h 30 - 13 h 30
Pavillon Judith-Jasmin UQAM (J-4255) Entrée libre
Renseignements : Nathalie Roy, coordonnatrice de Figura : figura@uqam.ca

Colloques et conférences

L’infantile à l’œuvre dans Bouvard et Pécuchet

Emmanuelle Jalbert, auteure de la thèse L’Autre regard dans l’œuvre de Flaubert : Vision du Livre révélé, soutenue à l'UQAM en 2005, présentera une conférence dans le cadre du séminaire «Les pouvoirs de l’infantile», donné par Anne Élaine Cliche, professeure au Département d'études littéraires.

Mardi 28 octobre 2008 à 18 h
Pavillon Judith-Jasmin UQAM (J-4255) Entrée libre
Colloques et conférences

À l'extrême de l'expression de soi

Béatrice Didier, professeur émérite de littérature française à l'École Normale Supérieure, présentera une conférence intitulée À l'extrême de l'expression de soi : Les Rêveries et Les Dialogues de Rousseau dans le cours «Classicisme», donné par Lucie Desjardins, professeure au Département d'études littéraires.
Lire la suite
La conférence est organisée par Lucie Desjardins et Jean-François Hamel, avec le soutien de Figura, le Département d'études littéraires de l'UQAM et le Cercle interuniversitaire de la République des Lettres (CIERL).
Mercredi 29 octobre 2008, à 14 h
Pavillon des Sciences biologiques (SB-R740)
141, av. du Président-Kennedy - Entrée libre
Information : desjardins.lucie@uqam.ca
Soutenance de thèse

France St-Jean

France St-Jean, étudiante au programme de Doctorat en histoire de l'art, soutiendra sa thèse intitulée Images du patriote: objets commémoratifs, intentions variables. Sous la direction de Lucie K. Morisset et la codirection de Luc Noppen.

Lire la suite
Jury d'évaluation:

Jean Bélisle, professeur au Département d'histoire de l'art de l'Université Concordia

Lucie K. Morisset, professeure au Département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM

Raymond Montpetit, professeur associé au Département d'histoire de l'art de l'UQAM

Luc Noppen, professeur au Département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM

Marilyn Randall, professeure au Département d'études françaises de l'University of Western Ontario

Joanne Lalonde, vice-doyenne à la recherche et à la création, et professeure au Département d'histoire de l'art, représentera la doyenne de la Faculté des arts de l'UQAM

 

Mardi 4 novembre 2008 à 13 h 30
Pavillon Judith-Jasmin, à la Salle des Boiseries (J-2805)
Vie étudiante

Bilan du programme Initiatives en art 2007-2008

Grâce à la Fondation* de l'UQAM et à ses généreux donateurs, la Faculté des arts a mis sur pied ce programme de soutien financier à l'intention des étudiants de 2e et de 3e cycles pour la première fois en 2007-2008. L'objectif était de soutenir les étudiants de cycles supérieurs qui voulaient faire connaître leurs réalisations en recherche ou en création, tout en donnant de la visibilité aux programmes d'études. Dix étudiants (dont deux groupes) ont reçu des subventions pour organiser un colloque à l'UQAM ou encore pour présenter une communication lors de colloques internationaux à Québec, à San Diego, à Paris, à Tralee ou ailleurs.
Lire la suite

Le montant maximal était de 750 $ pour les étudiants inscrits au doctorat et de 600 $ pour ceux de la maîtrise. Ce programme répond clairement à un besoin et tous les étudiants ont souligné l'importance du soutien financier reçu. Le programme Initiatives de la Faculté des arts 2008-2009 sera lancé en décembre prochain. Prière d'attendre que les modalités soient annoncées dans ce bulletin avant de nous faire parvenir votre dossier.

Organisation de colloques

Salon de la courte forme en mars 2008
Étudiants à la maîtrise en théâtre
Répondant : Ilya Krouglikov

Engagement, imaginaires et pratiques en mars 2008
Étudiants aux cycles supérieurs en études littéraires
Répondant : Jean-Nicolas Paul

Présentation de communications dans des colloques internationaux

Philippe Charron
Étudiant au Doctorat en sémiologie
Transparence de la signification : Multiplication, densification et ramification chez Marcel Duchamp et dans Art & language présentée au colloque Faire œuvre de transparence et opacité à l'Université Laval en mai 2008.

Jacques Desbiens
Étudiant au Doctorat en études et pratiques des arts
Devant, dans, autour : éléments de composition en imagerie spatiale présentée au colloque Faire œuvre de transparence et opacité à l'Université Laval en mai 2008.

Alain Farah
Étudiant au Doctorat en études littéraires
Dialogue avec Nathalie Quinane Pensée de la bombe et désamorçage des avant-gardes chez Nathalie Quinane présenté au colloque Liberté, licence, illisibilité poétiques à l'Université Nazarene de Point Loma à San Diego en février 2008.

Sophie Ménard
Étudiante au Doctorat en études littéraires
La clinique de l'aveu chez Zola présentée au colloque Médecine, sciences de la vie et littérature en France et en Europe, de la Révolution à nos jours à l'Université Stendhal-Grenoble en mars 2008.

Edwige Perrot
Étudiante au Doctorat en études et pratiques des arts
Acteur charnel / partenaire virtuel. Entre partition monologique pour acteur et spectacle non monologique pour spectateurs : l'altérité en jeu grâce aux nouvelles technologies présentée au colloque Le monologue contre le drame à l'Université d'Artois à Arras en mars 2008.

Isabelle Pichet
Étudiante au Doctorat en histoire de l'art
La discursivité du Salon (muséographie et discours) lors du colloque De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l'art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle présentée au Centre allemand d'histoire de l'art à Paris en avril 2008.

David Sume
Étudiant à la maîtrise en études des arts
The Role of Maquettes, Proofs and Sketches présentée à la conférence International Association of Word & Image Studies à l'Institut national d'histoire de l'art à Paris en juillet 2008.

Myriam Tremblay
Étudiante à la maîtrise en danse (H-08)
Laban's Concepts of Kinesphere and Dynamosphere as Tools for Expressiveness and Stage Presence in Dance Performance présentée lors de la Dance Research Forum Ireland's 2nd International Conference à Institute of Technology Tralee en juin 2008.

* Activités financées grâce au Fonds de développement de la Faculté des arts

Appel de texte ou de projet
Postures, critique littéraire

Postures, critique littéraire

Postures, critique littéraire, sollicite des textes sur le thème Écrire (sur) la marge : folie et littérature.
Lire la suite
Le fou investit la marge, s'agite dans les espaces limites, parle un discours en rupture avec la norme. Son histoire s'écrit à partir des frontières et des seuils, parce qu'elle se tient, comme le dit Foucault, au-delà du partage. Confrontant et questionnant une certaine réalité, cette parole désirante a su forcer au cours des siècles l'érection de cadres et de catégories. Dans sa préface à l'Histoire de la folie à l'âge classique, Foucault nous rappelle ainsi que « [la] folie n'existe que dans une société, elle n'existe pas en dehors des formes de la sensibilité qui l'isolent et des formes de répulsion qui l'excluent ou la capturent. » La folie est dès lors culturelle. Elle est aussi fortement artistique et littéraire.
Depuis longtemps, littérature et folie exercent l'une sur l'autre un puissant pouvoir d'attraction. Tantôt source d'inspiration, tantôt principe de création (comme chez les Surréalistes) et tantôt seule voie d'exorcisation, elles partagent une tortueuse histoire construite en marge ou en écho des institutions qui se nourrissent du fou, que ce soit la psychiatrie, l'anthropométrie, la criminologie ou la psychanalyse. La folie est donc un lieu que la littérature et le discours ont su rapidement habiter. D'ailleurs, l'artiste a toujours nourri une fascination ambiguë, formée de fantasmes et d'angoisses, pour la démence. Parfois associée au génie, la folie inscrite dans une œuvre interroge toujours le sens parce qu'elle ébranle le réel, le discours et la structure du récit. Quelquefois aussi, elle force l'artiste à émerger de l'être humain, déclenchant ainsi une nécessité de dire, une volonté d'écrire.
Ainsi, quelles sont les questions que le fou pose au monde? Quelles sont les figures de la folie? Y a-t-il une folie ou des folies (collective, individuelle, discursive)? Comment mettre la folie en scène, en mots, en récit? Quels en sont les signes? Y a-t-il une écriture du délire ou un délire de l'écriture? Qu'est-ce que la folie nous apprend de l'art, et l'art de la folie? La folie peut-elle être une forme d'art?

Le numéro 11 de Postures propose, dans cette perspective, de réfléchir aux liens qui se tissent entre la littérature et la folie. Il s'agira ici par exemple de s'interroger sur :

- les liens entre fiction et folie, entre l'imaginaire du génie et la démence;
- la question de la marginalité et de l'anormalité;
- les représentations de situations pathologiques (hallucinations, délire, perversion, hystérie, drogues, etc.) et les figures marginales (sorcière, idiot, fou, hystérique, savant, artiste, etc.);
- les œuvres traitant de la création comme pathologie;
- les écritures traumatiques, écrits bruts, documents cliniques;
- la folie du lecteur, etc.)

Créée en 1996 afin d'offrir un lieu de publication scientifique aux étudiants en études littéraires, tous cycles confondus, la revue Postures réunit chaque année une dizaine de textes articulés autour d'une problématique d'actualité dans les milieux littéraires et intellectuels. L'appel de textes s'adresse principalement aux étudiants en études littéraires de l'UQAM. Une partie du dossier sera toutefois réservée aux collaborations spéciales, pour permettre d'accueillir des auteurs d'autres universités. Les textes proposés, de 12 à 15 pages à double interligne, doivent être soumis par courrier électronique à Marie-Pierre Bouchard, à l'adresse postures.uqam@gmail.com. Les auteurs des textes retenus devront participer à un processus de réécriture guidé par le comité de rédaction. Les auteurs sont également priés de se conformer au protocole de rédaction, disponible sur demande : redaction@revuepostures.com. Pour toute information supplémentaire concernant la revue, veuillez contacter Vicky Pelletier à l'adresse  vpelletier@revuepostures.com.

Date de tombée : 21 novembre 2008
Les textes proposés doivent être soumis à postures.uqam@gmail.com.
Appel de texte ou de projet

Disparition

La revue esse arts et opinions sollicite des textes (de 1000 à 2 500 mots) pour le numéro 66 portant sur le thème de la disparition. 
Date de tombée : 10 janvier 2009
Renseignements : onglet information
Publications
L'art pour tous et n'importe qui

L'art pour tous et n'importe qui

Faites connaissance avec huit chercheurs et créateurs de la Faculté des arts dans le plus récent numéro du journal L'UQAM. Jean Dubois, professeur à l'École des arts visuels et médiatiques, explore le potentiel des images interactives, tandis que Marie Fraser, professeure au Département d'histoire de l'art, se sert de chaque projet comme d'un laboratoire d'expérimentation. Andrée Martin, professeure au Département de danse, explore le corps dansant sous tous ses angles, alors que Ying Gao, professeure à l'École de design, a recours aux nouvelles technologies pour repousser les frontières du design de mode. Denise Brassard, professeure au Département d'études littéraires, entrelace recherche, réflexion théorique et création, pendant que Josette Féral, professeure à l'École supérieure de théâtre, en collaboration avec le professeur de l'École des médias Paul Tana, donne la parole à des pionniers du théâtre québécois. Enfin, Claude Dauphin, professeur au Département de musique, a consacré dix ans de sa vie à Jean-Jacques Rousseau, le musicien.