Bulletin des arts
Prix, distinctions, subventions
Raymond Montpetit, lauréat du Prix Carrière de la SMQ

Raymond Montpetit, lauréat du Prix Carrière de la SMQ

Raymond Montpetit, professeur associé au Département d'histoire de l'art, a reçu le 14 octobre dernier le Prix Carrière de la Société des musées québécois (SMQ). Ce prix est la plus haute distinction accordée par la SMQ pour mettre à l'honneur les réalisations de membres qui ont contribué de façon significative à l'avancement de la muséologie québécoise. Muséologue, historien d'art et de la culture, professeur de muséologie à l'UQAM depuis 1972, Raymond Montpetit possède une expertise reconnue autant au Québec qu'à l'étranger. En plus de ses nombreuses publications et articles savants, il s'est impliqué avec brio dans des institutions muséales aux missions variées, notamment lors d'expositions permanentes et temporaires. Pédagogue reconnu, il fut le principal instigateur du projet de maîtrise professionnelle en muséologie. Ce programme conjoint de l'UQAM et de l'Université de Montréal, créé en 1987, forme une part importante de la relève du milieu muséal.
Prix, distinctions, subventions
Pierre Ouellet, nouveau membre de l'Académie des lettres du Québec

Pierre Ouellet, nouveau membre de l'Académie des lettres du Québec

Pierre Ouellet, professeur au Département d'études littéraires, vient d'être élu membre de l'Académie des lettres du Québec. Poète, essayiste et romancier, Pierre Ouellet a publié plus d'une trentaine d'ouvrages, pour lesquels il a obtenu de nombreux prix, dont le prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec pour son roman Légende dorée (L'instant même, 1997), le prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières pour Dépositions (Le Noroît, 2007) et, à deux reprises, le prix du Gouverneur général du Canada pour ses essais intitulés À force de voir. Histoire de regards (Le Noroît, 2005) et Hors-temps. Poétique de la Posthistoire (VLB éditeur, 2008).
Lire la suite
Pierre Ouellet vient de faire paraître, aux éditions de l'Hexagone, deux rétrospectives de ses premières œuvres poétiques,  Voire (2007) et Une outre emplie d'éther qui se rétracte dans le froid (2009), de même que Trombes, un nouveau recueil de poèmes (2009) aux éditions du Noroît.

Membre de la Société royale du Canada, Pierre Ouellet est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique à l'UQAM et directeur de la collection « Le soi et l'autre » chez VLB éditeur. Il a reçu en 1994 le Prix d'excellence en recherche de l'Université du Québec.

La mission de l'Académie des lettres du Québec est de servir et de défendre la langue, la culture d'expression française et la place de la littérature dans notre société.
Prix, distinctions, subventions
David Altmejd, lauréat du prix Sobey 2009

David Altmejd, lauréat du prix Sobey 2009

David Altmejd (B.A. arts visuels 1998) est le lauréat 2009 du prix artistique Sobey, l'un des prix les plus prestigieux en arts visuels au Canada. Connu pour ses installations qui multiplient les références aux légendes, au cinéma et à la science-fiction, David Altmejd a réussi à susciter l'intérêt des critiques et des spécialistes de l'art à l'échelle internationale. En 2007, il a représenté le Canada à la Biennale de Venise, où il présentait deux oeuvres monumentales : The Index, qui a depuis été acquise par l'Art Gallery of Ontario, et The Giant. À 35 ans, ses œuvres se retrouvent dans des collections permanentes aussi prestigieuses que celles du Guggenheim et du Whitney Museum de New York.

Lire la suite

Né à Montréal, David Altmejd vit et travaille à New York. Il est représenté par Andrea Rosen Gallery de New York et par le Stuart Shave/Modern Art de Londres.

Le prix artistique Sobey, créé en 2002 par la Fondation Sobey pour les arts, est décerné annuellement à un artiste de moins de 40 ans qui a exposé ses oeuvres dans une galerie d'art publique ou publicitaire dans les 18 mois précédant sa mise en candidature. Un total de 70 000 $ en argent est attribué annuellement, soit 50 000 $ au gagnant et 5 000 $ à chacun des quatre autres finalistes. Depuis sa création, le prix artistique Sobey et l'exposition des oeuvres des finalistes sont organisés et gérés par le Musée des beaux arts de la Nouvelle-Écosse. Deux diplômés de l'UQAM font partie des gagnants des années précédentes, soit Jean-Pierre Gauthier (M.A. arts plastiques 1995) en 2004 et Michel de Broin (M.A. arts visuels 1997) en 2007.

Prix, distinctions, subventions
Des Grands Prix au concours Lux

Des Grands Prix au concours Lux

Élise Morbidelli, Julie Massy et Florian Pétigny, étudiants au baccalauréat en design graphique, Pol Turgeon, chargé de cours à l'École de design, et Janice Nadeau, diplômée en design graphique remportent des Grands Prix au plus récent concours Lux. Illustration : Élise Morbidelli.
Lire la suite
En illustration, dans la catégorie Étudiant - série, les étudiants de l'UQAM ont raflé tous les prix. Élise Morbidelli a remporté trois prix dans cette catégorie, dont deux Grands prix ex aequo pour les portraits de Charles Baudelaire et des publicités de Fido, réalisés dans le cadre du cours « Illustration : Exploration », donné par Pol Turgeon. Sophie Audet (Péché originel), Julie Massy (Poissons), Miriam Rondeau (Autoportraits de jumeaux), Farah Allegue (Abécédaire imaginaire) et Nadine Brunet (Abécédaire) ont également remporté des prix. Dans la catégorie Étudiant - pièce unique, Julie Massy a gagné deux Grands prix ex aequo pour Autoportrait et Portrait de Thom Yorke, alors que Sophie Audet a gagné deux prix, le premier pour Le parfum et le deuxième pour Peau d'âne.

En photographie, dans la catégorie Étudiant - paysage, Florian Pétigny a gagné le Grand Prix pour Côté passager. Edward Lépine, Alex Blouin et Xavier Germain Poitras ont remporté un prix pour leur publicité double page pour Artv, tandis que Mireille Laurin Burgess et Stéphanie Malak ont remporté une mention spéciale pour leur photo Sans titre. Dans la catégorie Étudiant - Portrait, Jolin M. St-Onge a gagné un prix pour la série Smokin'.

Pol Turgeon, chargé de cours à l'École de design, a remporté le Grand Prix pour des cartes postales réalisées lors de la rétrospective présentée à la Society of Illustrators de New York. Par ailleurs, Pol Turgeon a supervisé le travail de plusieurs lauréats étudiants, dont Élise Morbidelli, Sophie Audet, Nadine Brunet et Julie Massy.

Steve Adams et Bruce Roberts, également chargés de cours à l'École de design ont également remportés des prix. 

Enfin, Janice Nadeau (B.A. design graphique 2002) a remporté le Grand Prix Illustration 2009 pour l'album Harvey. Plusieurs autres diplômés ont remporté des prix dans différentes catégories. Voyez tous les détails à cette adresse.

Prix, distinctions, subventions
Remise de bourses de recrutement

Remise de bourses de recrutement

La Fondation de l'UQAM a remis des bourses de recrutement (2 000 $) à six nouveaux étudiants inscrits à l'un des programmes rattachés à la Faculté des arts, pour l'excellence de leurs résultats au collégial. Sur la photo, apparaissent les lauréats des bourses Saputo, Fanny Roy (design graphique), Ariane Dessaulles (art dramatique), Keven Juneau (musique, pratique artistique) et Benoît Pedneault (musique, enseignement) entourés de Nadia Orobello, coordonnatrice aux communications de Saputo, et de Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts. Photo : Sylvie Trépanier. N'apparaissent pas sur la photo, Marie-Ève Tremblay (danse), boursière Saputo et Maude Gobeil (danse), boursière de l'UQAM.
Lire la suite
Les Bourses de recrutement Saputo proviennent d'une contribution totale de 500 000 $ de cette entreprise à la campagne Prenez position pour l'UQAM. L'entreprise Saputo s'est engagée à verser 150 000 $ en bourses de recrutement, en plus de créer un Fonds de bourses capitalisé de 250 000 $. Saputo a également versé 100 000 $ au programme préparatoire de mise à niveau destiné aux étudiants du collégial.
Prix, distinctions, subventions
Muséologies, finaliste au concours Forces Avenir

Muséologies, finaliste au concours Forces Avenir

Le groupe d'étudiants responsables de la publication Muséologies, les cahiers d'études supérieures, est finaliste dans la catégorie Arts, lettres et culture au concours Forces Avenir. C'est pour combler un vide dans l'édition québécoise qu'un groupe d'étudiantes et de diplômées en muséologie de l'UQAM et de l'Université de Montréal a décidé de créer Muséologies, les cahiers d'études supérieures en 2006. 
Lire la suite
Dès sa première publication, la revue obtient l'appui de l'Institut du patrimoine de l'UQAM. De plus, la Société des musées québécois (SMQ) assure sa distribution parmi son réseau. De fil en aiguille, Muséologies devient une référence dans son domaine et un outil incontournable pour les spécialistes du milieu. Sa qualité l'amène à franchir les frontières, puisqu'elle est disponible au Centre Pompidou et au Musée du Quai Branly à Paris, au Musée Olympique de Lausanne et au Musée d'ethnographie de Genève, pour ne nommer que ceux-là. En outre, l'École du Louvre a choisi Muséologies pour publier les actes de son colloque international en muséologie tenu en septembre 2008 à Paris et à Strasbourg.
Colloques et conférences
ICI Oscar Muñoz et le commissaire José Roca

ICI Oscar Muñoz et le commissaire José Roca

À partir de techniques multiples et de matériaux inusités, l'artiste colombien Oscar Muñoz crée des images vouées à se brouiller, à retourner à l'état de poussière ou à disparaître : portraits tracés à l'eau sur du béton (Re-trato, 2003), poudre de charbon flottant à la surface de l'eau (Narcisos Series, 1997-2002), portraits invisibles de victimes politiques, tracés sur des miroirs et révélés par le souffle du spectateur (Encouragement, 1998). Des images qui dévoilent leurs propres mécanismes de production, mais aussi leur grande fragilité et celle des hommes et des femmes qui s'y inscrivent.
Lire la suite
Le travail d’Oscar Muñoz a été présenté dans le cadre de nombreuses expositions en Europe et aux États-Unis. Sa participation à la 52e Biennale de Venise, en 2007, a été très remarquée.

Commissaire de l’exposition, José Roca travaille à Bogota (Colombie) et à Philadelphie (États-Unis), où il est directeur de l’événement Philagrafika 2010. Il a été directeur du programme des arts de la Banco Republica de Bogota, co-commissaire de la 1re Triennale Poly/graphic de São Paulo (Brésil 2006), de l’Encuentro de Medellín MDE07 (Colombie, 2007) et de l’événement d’interventions urbaines Cart[ajena] (Colombie 2007). Il fut également membre du jury de la 52e Biennale de Venise, en 2007.

Remerciements : UQAM, Faculté des arts, École des arts visuels et médiatiques, Doctorat en études et pratiques des arts, Galerie de l’UQAM.
Jeudi 22 octobre 2009 à 12 h 30
Pavillon des Sciences de la gestion (R-M130), métro Berri-UQAM
En anglais, avec traduction ponctuelle en français
Expositions et spectacles
Oscar Muñoz. Imprints for a Fleeting Memorial  [Traces d'une mémoire évanescente]

Oscar Muñoz. Imprints for a Fleeting Memorial [Traces d'une mémoire évanescente]

La Galerie de l'UQAM inaugure la première exposition solo à Montréal consacrée à l'artiste colombien de renommée internationale Oscar Muñoz. Son expérimentation porte sur la fabrication de l'image et se poursuit dans l'utilisation de matériaux improbables tels que de la soie sérigraphique déposée sur de l'eau, des cubes de sucre, du café, des coupures de journaux, des cigarettes. L'exposition réunit plus d'une dizaine d'oeuvres et offre un aperçu du travail d'Oscar Muñoz qui, depuis plus de 30 ans, élabore un important corpus d'oeuvres d'art explorant la relation entre l'image et la mémoire. Le commissariat est assuré par José Roca et l'exposition est organisée par Prefix Institute of Contemporary Art (Toronto).
Lire la suite

Activités publiques gratuites

Conférence d'Oscar Muñoz et de José Roca : jeudi 22 octobre à 12 h 30 (Voir l'annonce Ici Oscar Muñoz)
Pavillon des Sciences de la gestion (R-M130)
315, rue Sainte-Catherine Est

Midi art contemporain : les mercredis, de 13 h à 13 h 45
Un médiateur est sur place pour échanger avec le public.

Visites commentées offertes en tout temps pour les groupes. Réservations requises.


Appuis
Conseil des Arts du Canada
Ministère du Patrimoine canadien dans le cadre du volet Fonds des expositions itinérantes
Crédit de l'image: Oscar Muñoz, « Narcissi » (détail), 1991-2009, sérigraphie sur eau, poudre de charbon, plexiglas, 35 x 35 x 7 cm chacun. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galería Alcuadrado (Bogotá) © Oscar Muñoz

Vernissage en présence de l'artiste et du commissaire : jeudi 22 octobre à 17 h 30
Exposition : du 23 octobre au 21 novembre 2009 (entrée libre)
Galerie de l'UQAM
1400, rue Berri
Du mardi au samedi, de 12 h à 18 h
Information : Julie Bélisle, 514 987-3000, poste 1424
Expositions et spectacles
Simon Bertrand. Assembler, dessiner, transcrire

Simon Bertrand. Assembler, dessiner, transcrire

Tenter de copier l'intégralité de la Bible et de l'Odyssée d'Homère ou essayer de tracer des cercles parfaits à la main constituent les exercices fastidieux auxquels se consacre Simon Bertrand, finissant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques. L'artiste met en oeuvre trois procédés artistiques distincts, soit l'assemblage, le dessin et la transcription. Il met à l'épreuve ces différents procédés en les répétant individuellement sur une longue période de temps. Les accumulations qui en résultent sont le point de départ d'une réflexion sur l'appropriation, la non-linéarité temporelle et l'aboutissement dans le travail. Lors de l'exposition, ces procédés seront séparés en trois stations. L'artiste passera d'une station à une autre lors de ses séances de travail dans la Galerie. Bertrand sera à l'oeuvre le soir du vernissage et reviendra sur place, quotidiennement, afin de continuer ses réalisations.

Lire la suite
Image: Simon Bertrand, « Les réécritures », encre sur papier, 2009, photo : Sylvain Légaré © Simon Bertrand
Appuis
Conseil de recherches en sciences humaines
Bourse du Fonds des professeurs de l'EAVM
Vernissage : 22 octobre à 17 h 30
Exposition : du 23 octobre au 21 novembre 2009
Galerie de l'UQAM  (Entrée libre)
1400, rue Berri
Du mardi au samedi, de 12 h à 18 h
Expositions et spectacles
SOS Montréal - un cri du coeur des étudiants en design

SOS Montréal - un cri du coeur des étudiants en design

Les élections municipales vous ennuient? Elles ont pourtant suscité beaucoup d'enthousiasme et d'ardeur chez une cinquantaine de finissants du baccalauréat en design graphique de l'École de design de l'UQAM. Sous la supervision du professeur Nelu Wolfensohn, ils se sont mobilisés pour mettre sur pied SOS Montréal afin d'exprimer en images leur point de vue sur la situation de la Ville. Ces affiches n'appuient pas les plateformes électorales des partis municipaux, mais témoignent des inquiétudes et des préoccupations de ces jeunes créatifs face à l'avenir de leur ville. À une époque où on impute à la jeune génération son manque d'intérêt pour la vie politique, ces affiches sont un cri du coeur qui sonne l'alarme et veut réveiller. Lisez le manifeste et voyez les images. Et surtout, le 1er novembre, allez voter !

Exposition des affiches SOS Montréal
Pavillon de Design (3e étage)
1440, rue Sanguinet, Montréal
Colloques et conférences
Midi-conférence Figura/CRILCQ

Midi-conférence Figura/CRILCQ

À la suite du « Ciné-ma vérité » de Chris Marker proposé au regard du « Cinéma vérité » de Jean Rouch et Edgar Morin, la notion de fiction documentaire permet de réfléchir à la façon dont le cinéma documente le réel. Dans l'imaginaire collectif, la fiction et le documentaire sont radicalement opposés. Il est intéressant de voir en quoi ils sont complémentaires et souvent interdépendants. En partant de la proposition de Jean Vigo, mais aussi en se fondant sur celles de Jean Rouch avec l’anthropologie visuelle, de Chris Marker avec le ciné-ma vérité ou de Jacques Rancière pour qui « La mémoire est œuvre de fiction », Émilie Houssa, étudiante au doctorat en études et pratiques des arts, travaillera à retracer une histoire et à montrer les enjeux actuels de la fiction documentaire à « Du point de vue documenté de Jean Vigo à la fiction de mémoire de Jacques Rancière ».
Lire la suite

Cette notion permet de mettre en avant un point fondamental : montrer comment tout média change la perception du réel.  Dans la notion de fiction documentaire c’est moins le terme document que la démarche documentaire qui est évoquée. Fiction signifie étymologiquement forger, c’est-à-dire raconter une histoire qu’on justifie. La fiction raconte un fait, elle l’expose. Le documentaire raconte comment on expose ce fait. La fiction documentaire travaille à montrer une image en formation, en « fictionnalisation ».

Émilie Houssa étudie au doctorat en études et pratiques des arts à l'UQAM sous la direction de Joanne Lalonde et Sylvie Fortin. Son sujet de recherche porte sur le cinéma documentaire au regard du système d'information médiatique contemporain. Membre du comité de rédaction de .dpi et du groupe de lecture Penser la théorie à Concordia, elle a également contribué, entre autres, aux revues de cinéma Vertigo, et Spleet Screan, à la revue d’art contemporain 2.0.1 et à plusieurs ouvrages collectifs comme Le Cinéma critique, de l’argentique au numérique, voies et formes de l’objection visuelle, sous la direction de Nicole Brenez et Bidhan Jacobs à paraître aux Presses Universitaires de la Sorbonne.

Mardi 27 octobre, à 12 h
Pavillon Judith-Jasmin (salle J-4255)
Entrée libre
Information : Bronja Hildgen, coordonnatrice de Figura:  514 987 3000, poste 2153
Événements spéciaux, Vie étudiante
Duda Paiva

Duda Paiva

Répondant à l'invitation de Marthe Adam, directrice des programmes de cycles supérieurs en théâtre, DUDAPAIVA COMPANY offrira un stage en novembre. L'originalité de la compagnie réside dans l'utilisation de marionnettes en mousse qui permet de jouer sur une gamme élargie d'expressions et offre à l'artiste un prolongement flexible à son propre corps. Au sein même de la chorégraphie, un dialogue au « corps à corps » s'instaure entre l'artiste et la marionnette, l'attention glissant sans effort de l'un à l'autre.
Lire la suite
Le travail pluridisciplinaire de cette compagnie néerlandaise est basé sur la recherche en danse contemporaine, l'art de la marionnette, la musique et le multimédia. De théâtres en festivals, elle a déjà conquis sur trois continents un large public. Elle diffuse son langage unique et ses techniques nouvelles au moyen de classes de maître, d'ateliers et de projets artistiques supervisés par Duda Paiva lui-même.
Les 9, 10 et 11 novembre 2009 / de 10 h à 16 h / coût : 125 $
Infornation et inscription : Marthe Adam  514 987-3000, poste 8456
12 places sont disponibles
Varia
Samuel Archibald, professeur au Département d’études littéraires

Samuel Archibald, professeur au Département d’études littéraires

Le Département d'études littéraires souhaite la bienvenue au professeur Samuel Archibald, qui s'est joint à son équipe le 1er juillet dernier. Samuel Archibald travaille sur les pratiques littéraires et culturelles contemporaines, sur les mutations de la culture populaire et sur Internet en tant que lieu d'expression privilégié des cultures de fans. Il est également spécialiste de la littérature électronique, des théories de la lecture et de la sémiotique textuelle.
Publications
Le temps contemporain : maintenant, la littérature

Le temps contemporain : maintenant, la littérature

Souvenir du passé, variation sur le présent, imagination de l'avenir : la littérature s'est toujours nourrie de ces ressorts immémoriaux de l'art du récit. Mais qu'en est-il de la littérature contemporaine? Comment agence-t-elle la mémoire et l'espérance, le « déjà plus » et le « pas encore », le maintenant et l'autrefois? Quels sont les rythmes et les durées, les passés et les futurs qui fondent la singularité de la littérature du présent, de notre présent? Le plus récent cahier de recherche Figura, Le temps contemporain : maintenant, la littérature, est publié sous la direction de Jean-François Hamel, professeur au Département d'études littéraires et de Virginie Harvey (UQAM, coll. «Figura», no 21, 2009). Il rassemble les interventions de douze jeunes chercheurs - Joëlle Bouchard, Simon Brousseau, Philippe Charron, Shawn Duriez, Mylène Fortin, Virginie Harvey, Tu Hanh Nguyen, Amélie Paquet, Vicky Pelletier, Annie Rioux, Sébastien Roldan et Nathalie Roy.
Publications
Patrimoine et sacralisation

Patrimoine et sacralisation

Sous la direction de Etienne Berthold, Mathieu Dormaels et Josée Laplace, cet ouvrage explore les relations entre le patrimoine, tangible et intangible, et les multiples facettes du sacré. En effet, le patrimoine culturel, on le sait maintenant, correspond à une invention consécutive à la modernité occidentale et à la redéfinition du rapport à la mémoire qu’elle a entraînée. À un degré élémentaire, il partage avec la sacralisation une quête de sens. Mais il s’y relie également, d’une façon plus complexe, en inscrivant l’adhésion qu’il suscite dans un processus de construction qui est constamment en mouvement. Ce nouveau cahier de l'Institut du patrimoine est paru aux éditions Multimondes.

Lire la suite
Par le biais de minutieuses études de cas menées dans plusieurs pays d’Europe, d’Amérique et d’Afrique, les 18 contributions réunies dans cet ouvrage collectif scrutent les rapports qu’entretiennent le patrimoine et la sacralisation. À travers ces textes, le lecteur est convié à une réflexion sur la nature et la constitution du patrimoine, son rôle dans les sociétés occidentales et extra-occidentales, et ses possibles évolutions. Mais, si le regard qui est ici proposé se concentre sur des éléments en lien avec le sacré, c’est pour permettre une approche différente qui s’enrichit de ces relations complexes entre « l’ici » et « l’ailleurs » propres aux spiritualités. Dans leurs analyses, les auteurs nous entraînent à la recherche d’une intelligence du présent à laquelle le patrimoine est, peut-être plus que jamais, convié.
Bourses et concours
Pour les étudiants en études littéraires

Pour les étudiants en études littéraires

La Fondation de l'Université du Québec (UQ) offre 1 bourse de 2 000 $ à un étudiant de baccalauréat en études littéraires qui détient une moyenne cumulative supérieure à 3,5 et qui a complété au moins 24 crédits. (photo : David Manseau)
Date limite : 15 novembre 2009
Renseignements dans le répertoire électronique de bourses de l'aide financière (réf. 562)
Bourses et concours

Concours des bourses d'études supérieures Figura

Il vous reste quelques jours pour poser votre candidature aux bourses Figura-UQAM, destinée aux étudiants de maîtrise et de doctorat qui sont dirigés par un membre régulier du Centre. 
Renseignements :site internet de Figura ou communiquez avec Bronja Hildgen, coordonnatrice de Figura : figura@uqam.ca  \  514 987 3000, poste 2153
Date limite : 23 octobre 2009
Bourses et concours

Caisse des écoliers

Des bourses de 500 $ sont offertes aux étudiants inscrits à temps complet à un programme de baccalauréat qui ont des difficultés financières. La sélection est basée sur les besoins financiers.
Date limite : 30 octobre 2009
Formulaires disponibles à la Division de l'aide financière (DS-R345)
Renseignements dans le répertoire électronique des bourses (réf. 220)
Bourses et concours

Programme de bourses d'études Trudeau

La Fondation Trudeau offre 15 bourses de 40 000 $ par année à des étudiants de maîtrise et de doctorat. À cette bourse s'ajoute une indemnité annuelle pour financer les déplacements liés à la recherche. Tous les domaines en sciences humaines et sociales sont admissibles, incluant les arts visuels et les arts de la scène, les lettres, la littérature et la muséologie, ces domaines étant particulièrement préconisés.
Lire la suite
Veuillez noter qu'un comité de sélection institutuionel désignera les candidats. Seuls ces derniers seront recommandés auprès de l'organisme par l'Université. Le dossier complet doit être déposé à la Division de l'aide financière au plus tard à la date limite.
Date limite : 16 novembre 2009
Renseignements dans le répertoire électronique de bourses (réf. 321)
Appel de texte ou de projet

Découvrir aujourd’hui ce que sera demain

L'UQAM et l'Association francophone pour le savoir (Acfas) invitent les étudiants de cycles supérieurs à participer au plus important congrès scientifique de la francophonie qui se tiendra du 10 au 14 mai 2010 à l'Université de Montréal sous le thème Découvrir aujourd'hui ce que sera demain.

Si vous avez des résultats de recherche à dévoiler, des idées à discuter et des projets à réaliser, le 78e Congrès de l'Acfas est l'endroit idéal pour faire connaître vos travaux. Le Bureau de l'enseignement et des programmes (BEP) de l'UQAM payera l'inscription au Congrès de tous les étudiants de 3e cycle dont la proposition sera acceptée par le comité scientifique du congrès. Pour connaître les conditions de l'entente entre l'UQAM et l'Acfas, cliquez sur ce lien.

Dates limites : propositions de colloques et d'activités spéciales avant le 2 novembre 2009; propositions de communications libres avant le 30 novembre 2009.
Renseignements : congres@acfas.ca
Offres d'emploi

Professeur de littérature

Le Département de langue et littérature françaises de l'Université McGill sollicite des candidatures pour un poste de professeur spécialisé en littérature moderne de langue française et théorie littéraire.

Date limite : 15 décembre 2009
Date d’entrée en fonction : 1er août 2010
Renseignements sur le site Web

Offres d'emploi

Professeur de pédagogie musicale

Le Département de musique de l'UQAM sollicite des candidatures pour un poste de professeur de pédagogie musicale, plus spécifiquement en didactique musicale, théorie et pratique.
Date de tombée : 30 octobre 2009
Renseignements : André Lamarche, directeur du Département de musique