Bulletin des arts
Colloques et conférences
Colloque international « Les frontières de l’humain et le posthumain »

Colloque international « Les frontières de l’humain et le posthumain »

Ce colloque international entend explorer les modes de représentations de l'humain et de ses avatars à l'aube du posthumain. Même si les confrontations entre les hommes et des êtres artificiels remontent loin dans le temps, c'est avant tout à la période contemporaine qu'elles se multiplient. C'est celle que notre colloque privilégiera, dans la littérature comme dans les arts visuels, bien qu'on puisse aussi en examiner l'archéologie.
28 et 29 mai 2013
UQAM
Pavillon Athanase-David, salle D-R200
1430, rue Saint-Denis
Entrée libre
Appel de texte ou de projet
Appel de textes numéro 19 de la revue <em>Postures</em>

Appel de textes numéro 19 de la revue Postures

Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, lance un appel de textes pour le prochain numéro de la revue Postures intitulé : Violence et Culture populaire. Des romans en séries comme 50 shades of Grey aux bandes dessinées comme The Watchmen, en passant par les chansons pop de Lady Gaga, la télé-série The Walking Dead et les jeux vidéo tels Fallout, la culture populaire nous offre un éventail d'objets dans lesquels se manifeste la violence. En effet, la récurrence de cette thématique témoigne d'une tendance persistante, si bien que la juxtaposition de violence et culture populaire semble relever de l'euphémisme.
Date limite : 9 septembre 2013
Appel de texte ou de projet

Appel de texte pour la section Hors dossier du numéro 18 de la revue Postures

L'équipe de la revue Postures invite les jeunes chercheurs et chercheuses à soumettre leurs propositions d'articles pour la section Hors dossier du numéro 18, Déviances qui est dédié aux actes du colloque « Jeunes Chercheur.e.s » qui a eu lieu à l'UQAM le 28 mars 2013. Ce numéro sera publié en automne 2013.
Date limite : 24 mai 2013
Prix, distinctions, subventions, Expositions et spectacles
Art public au coeur du Quartier des spectacles

Art public au coeur du Quartier des spectacles

La rue Jeanne-Mance accueillera une oeuvre d'art public formée de cinq éléments, réalisée par Stephen Schofield, professeur à l'École des arts visuels et médiatiques. Madame Élaine Ayotte, responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif de la Ville de Montréal, annonce que l'artiste en arts visuels Stephen Schofield a remporté le concours mené par le Bureau d'art public pour la réalisation et l'installation d'une oeuvre sur la rue Jeanne-Mance dans le Quartier des spectacles, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard René-Lévesque. L'oeuvre, formée de cinq éléments distincts, évoque le monde du spectacle en faisant référence aux arts de la scène. Dans ce projet, Stephen Schofield explore la gestuelle de la main à travers le corps montré dans différentes postures et dans différents registres de représentation. Les passants prendront plaisir à découvrir, d'une plateforme à l'autre, les différentes disciplines et activités du monde du spectacle de même que ses acteurs, évoqués ou représentés dans l'oeuvre.
Pour en savoir plus http://bit.ly/13F4HOv
L'oeuvre pourra être vue en 2014.
Prix, distinctions, subventions
Moniques Richard récipiendaire du prix GAITSKELL

Moniques Richard récipiendaire du prix GAITSKELL

Moniques Richard, professeure titulaire à l'École des arts visuels et médiatiques, est récipiendaire du prix GAITSKELL. La société canadienne d'éducation par l'art (SCEA) décerne cette distinction à une personnalité marquante dans le champ de l'enseignement des arts. Madame Richard a contribué à l'avancement des connaissances de manière remarquable, et ce, depuis de nombreuses années. Dès 1994, elle mène des recherches collaboratives sur la pédagogie du projet artistique, du préscolaire à l'université. Elle s'intéresse à l'impact de la culture populaire, des médias et des technologies sur les pratiques culturelles de jeunes, ainsi que sur l'enseignement des arts. Dans ses recherches et son enseignement récents, elle se penche sur l'hybridité des pratiques créatrices avec le groupe de littératie médiatique multimodale (LITMEDMOD). Ces projets sont diffusés internationalement, entre autres dans la collection «Image des jeunes», qu'elle dirige aux Presses de l'Université du Québec.

Événements spéciaux
Performance de Raphaëlle de Groot lors de la Biennale de Venise

Performance de Raphaëlle de Groot lors de la Biennale de Venise

L'artiste québécoise Raphaëlle de Groot réalisera une performance inédite lors des journées d'ouverture de la Biennale de Venise. Mis en œuvre par la Galerie de l'UQAM, le projet est appuyé par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et réalisé en collaboration avec la Délégation du Québec à Rome. Pendant la première phase de la performance, le public assistera à la transformation complexe qu'effectue l'artiste en s'aveuglant et en s'affublant de divers matériaux, tissus et prothèses. En créant une effigie aussi déconcertante, Raphaëlle de Groot explore une autre manière de réinventer le rôle et la figure de l'artiste. Elle entreprendra ensuite une déambulation d'environ une heure dans la ville, empêtrée et encombrée, incertaine mais engagée, marchant avec difficulté en direction du Grand Canal. Une gondole la prendra alors à son bord pour réaliser la phase ultime du projet. En mouvement sur les canaux de Venise, sa silhouette, avant de disparaître du regard, rappellera la splendeur baroque des processions vénitiennes au cours des âges.

30 mai 2013, à 14h (heure d'Italie)
Biennale de Venise
Performance débutera devant le pavillon canadien

Expositions et spectacles
<em>TRIB’IMPRO, DÉBAT IMPROVISÉ!</em>

TRIB’IMPRO, DÉBAT IMPROVISÉ!

Le Département de danse de l'UQAM et le festival OFFTA présentent TRIB'IMPRO, DÉBAT IMPROVISÉ! Sous forme de débat d'idées improvisé, TRIB'IMPRO met au défi deux équipes adverses. Par des jeux de joutes verbales, les participants sont invités à improviser sur différentes thématiques brûlantes liées à la danse à partir de questions, de citations, d'enjeux actuels et de stimuli divers (images, vidéos, sons, matières). Les participants sont Marc Boivin, Stéphanie Fromentin, Caroline Gravel, Andrée Martin, Line Nault, Patrick Lamothe, Catherine Lavoie-Marcus, Ivana Milicevic, Sylvie Panet-Raymond et Helen Simard. L'arbitre est Catherine Lalonde.
Pour en savoir plus http://bit.ly/12AWe15
Mardi 28 mai 2013, de 12 h 30 à 14 h
UQAM/Pavillon de danse
Piscine-théâtre, local K-R380
840, rue Cherrier
Expositions et spectacles
Œuvres récentes et monographie de Véronique Savard à la galerie Graff

Œuvres récentes et monographie de Véronique Savard à la galerie Graff

Véronique Savard, première lauréate de la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain (2010-2012) et étudiante au doctorat en études et pratiques des arts à l'École des arts visuels et médiatiques, présentera ses plus récentes peintures lors de l'exposition CLICK HERE TO ENTER à la galerie Graff. L'exposition sera accompagnée d'une monographie contenant des textes de Jean-Émile Verdier, chargé de cours et de Monique Régimbald-Zeiber, professeure associée, tous deux à l'École des arts visuels et médiatiques. Véronique Savard propose une réflexion sur les enjeux sociaux situés derrière les sollicitations sur Internet en donnant une matérialité picturale à des courriers indésirables qu'elle archive et sélectionne depuis 2009.
Lire la suite
Waiting for you, Certified by Doctors, The scientific Breakthrough is here, Miracle or science, You need to Know This, etc. sont des exemples de la valeur des représentations fantasmatiques des pourriels que l'artiste a retranscrit dans ses tableaux. Par ce processus, Véronique Savard rejoue non seulement les codes iconographiques reliés à la vente de produits pharmaceutiques dans l'espace pictural, mais interroge, à partir de ceux-ci, les structures paradoxales de convenance et d'inconvenance derrière la problématique d'idéalité individuelle. Tout en proposant de restituer à ces textes à caractères indésirables une durée qui ne leur était pas prévue, ces tableaux forts en contraste juxtaposent une rythmique composée de lignes aux couleurs franches et aux contours bien délimités à une signalétique appartenant à aux communications sur Internet. En considérant que les stratégies publicitaires témoignent des impératifs sociaux inhérents à chaque époque, ses peintures se présentent comme une forme particulière d'information. Pour en savoir plus http://www.graff.ca/galerie/accueil.html
22 mai 2013 à 17 h 30, vernissage et lancement de la monographie
L'exposition se poursuivra jusqu'au 22 juin 2013
Galerie Graff
963, rue Rachel Est
Publications
Lancement du second numéro de la revue <em>aparté</em>

Lancement du second numéro de la revue aparté

C'est avec grand plaisir que la revue aparté (École supérieure de théâtre) vous convie au lancement de son deuxième numéro qui se déroulera dans le cadre du Festival TransAmériques (FTA). Lors de cette soirée qui sera certainement électrisée par les festivités du FTA, vous pourrez discuter avec des chercheurs, des auteurs ainsi qu’avec des créateurs passionnés du domaine des arts vivants. Pour le dossier principal de cette seconde parution, « Actes sexués : postures subversives du genre », l’équipe a invité plusieurs auteurs et artistes à réfléchir aux postures subversives qui font aujourd’hui du genre un terrain fertile d’expérimentations artistiques, politiques et philosophiques.
Lire la suite
Comment les positions particulières de certains artistes leur permettent-elles de penser le genre dans son interaction avec d’autres rapports de pouvoir? Est-ce que le fait de repenser le genre nécessite de renouveler les formes de représentation? Voilà quelques questions soulevées par ce dossier thématique. En complément, sont également réunies quelques voix féminines et féministes autour des évènements du printemps 2012, et sont conviées certaines créatrices à nous faire voir de l’intérieur leur laboratoire de création. Diversifié dans sa forme et son contenu, ce nouveau numéro reste fidèle à la volonté de rassembler différents acteurs du milieu culturel, d’ici et d’ailleurs, afin de favoriser une discussion plus éclairée et de stimuler une réflexion de qualité autour des enjeux actuels dans le domaine des arts vivants.
Lundi 27 mai, dès 17 h
Quartier Général du Festival TransAmériques
Coeur des sciences de l’UQAM
175, avenue du Président-Kennedy
Entrée libre
Publications
Lancement d'un cahier de l'Institut du patrimoine

Lancement d'un cahier de l'Institut du patrimoine

L'Institut du patrimoine vous invite au lancement du Cahier intitulé Variations et pérennité des œuvres contemporaines? Dirigé par Francine Couture, professeure associée du Département d'histoire de l'art, ce livre paraît aux éditions MultiMondes. Des études de variations d'œuvres contemporaines qui font valoir que leurs contextes de production et de diffusion ne sont pas des domaines étanches, mais que leur identité se construit lors de leurs présentations publiques, qu'elle résulte de l'action de divers intermédiaires dont les professionnels de l'art, de leurs transactions avec l'artiste, des dispositifs de présentation et des discours qui les accompagnent.
Pour en savoir plus Invitation-Lancement14.pdf
29 mai 2013 à 17h
UQAM/Pavillon de Design, local DE-2210
1440, rue Sanguinet
RSVP avant le 23 mai 2013 : institutdupatrimoine@uqam.ca
Expositions et spectacles
<em>Ex Vivo | Sofian Audry & Samuel St-Aubin</em>

Ex Vivo | Sofian Audry & Samuel St-Aubin

 Aurélie Besson, étudiante au doctorat en études et pratiques des arts et commissaire de l'exposition Ex Vivo qui présente des oeuvres de deux artistes explorant le processus expérimental du laboratoire. Absences de Sofian Audry est une série d'interventions électroniques in situ dans des environnements naturels et dans diverses régions du monde. Samuel St-Aubin présente deux séries d'oeuvres. La première regroupe des sculptures mécaniques itératives construites à partir d'objets du quotidien et la seconde des dispositifs technologiques extensifs du corps humain semblables à des prototypes d'un avenir proche ou issus de la science fiction.

 

Lire la suite
Ex Vivo traite du laboratoire et révèle le rapport entre ce qui lui est interne et ce qui lui est externe. Comme le dit le sociologue des sciences, Bruno Latour, « les laboratoires sont un des quelques lieux où la composition du contexte social a été métamorphosée ». Nos sociétés sont en grande partie conditionnées par ce qu'il se passe à l'intérieur de ceux-ci. Certains résultats scientifiques modifient complètement nos modes de vie et notre environnement, alors que d'autres sont à peine pris en compte ou exploités: l'influence des laboratoires relève de questions d'ordre économiques et politiques ou de la transmission des savoirs scientifiques qui y sont générés. Ex Vivo soulève des questions sur le futur de nos sociétés où la techno-science, et ses cultures, sont en pleine mutation. En abordant l'imaginaire social entourant le chercheur en science et la recherche en laboratoire, elle révèle un processus de création artistique similaire au processus expérimental. Elle traite du rapport entre la technologie et l'environnement tout en présentant des formes de travail de laboratoire prenant place dans des milieux qui lui sont habituellement extérieurs. Le laboratoire sort de son cadre habituel alors qu'il est investi par les artistes et par le champ de l'art. Lieu influençant le contexte sociétal, le laboratoire permet des métamorphoses artistiques par des processus créatifs basés sur des expérimentations technologiques, biologiques, physiques et chimiques. Dans le cadre d'Ex Vivo, le travail en laboratoire est exécuté hors de ses murs habituels, hors de l'espace hermétique et aseptisé qui le caractérise, déplaçant le paradigme même du laboratoire.

 

Sofian Audry détient un baccalauréat en mathématique-informatique, ainsi qu'une maîtrise en science informatique de l'Université de Montréal. Depuis 2004, il développe des projets installatifs et web, tant à titre individuel que collectif. Il s'est joint au centre d'artiste Perte de Signal en 2005 et il siège sur le conseil d'administration depuis 2011 en tant que président. Ayant complété une maîtrise en communication (médias interactifs) à l'UQAM en 2010, il étudie présentement au programme de Ph. D. Humanities (Concordia). Son travail a été présenté au Canada, en Europe et en Asie dans de nombreux festivals et lieux d'exposition.

 

Samuel St-Aubin est un artiste canadien qui vit et travaille à Montréal. Il contribue à de nombreux projets artistiques depuis maintenant une dixaine d'annnés. Il agit comme conseiller en art technologique auprès d'artistes émergents et établis. À travers ses multiples projets artistiques, il a développé une vision personnelle de l'art qu'il nourrit sans cesse avec la réalisation de nouveaux projets et idées. Ses assemblages précis, allant de l'objet détourné à l'objet inventé, rappellent de manière poétique la vie quotidienne dans sa complexité tant que dans sa fluidité. Battement de coeur, vaisselle, thé... l'équilibre et l'accident sont la matière de ses expérimentations.

 

Aurélie Besson est une commissaire émergente. Elle étudie au doctorat en études et pratiques des arts à l'UQAM. À Montréal, elle a coordonné des évènements en art numérique tels que le colloque Lumières de la ville, la table ronde Air(e) Libre: l'art urbain croisant l'affichage électronique et la téléphonie sans fil, l'exposition Variances. Elle est aussi assistante de recherche à l'UQAM et travaille pour Perte de Signal et Eastern Bloc. Elle a été en charge de la médiation pour l'exposition Out of the Blue/Into the Black durant la Biennale International d'Art Numérique de Montréal. Entre 2007 et 2010 elle était chargée de projet et de programmation pour CIANT Centre International en Art et Technologies à Prague.

2 au 24 mai 2013, du mardi au samedi, de 12 h à 17 h
Occurrence
5277, Avenue du Parc

Varia
Atelier : <em>Autour de Baie-Saint-Paul, du repérage au pèlerinage</em>

Atelier : Autour de Baie-Saint-Paul, du repérage au pèlerinage

Dans le cadre du vingtième anniversaire de la création de l'Atelier de formation interdisciplinaire en arts que madame Rose-Marie Arbour alors doyenne de la Faculté des arts de l'Université du Québec à Montréal avait mis sur pied, un nouveau projet pédagogique a vue le jour. Pour l'occasion, madame Louise Poissant, l'actuelle doyenne de la Faculté des arts a réinvité les deux artistes qui avaient inauguré ce cours expérimental en 1992-1993. Alain Fleischer, cinéaste, photographe, écrivain et directeur du Studio national des arts contemporains Le Fresnoy et Mario Côté artiste multidisciplinaire et professeur à l'École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM font de nouveau partie du projet. Conséquemment, cette année, le cours rassemble d'enthousiastes étudiants tentés par une nouvelle aventure et inscrits à des programmes du baccalauréat en arts visuels et médiatiques, en théâtre et en musique.
Lire la suite
Sous le thème d'Autour de Baie-Saint-Paul, du repérage au pèlerinage, un groupe de onze étudiants sera appelé à créer des lieux de « mythologies personnelles » par des moyens artistiques tels que la vidéo, la photographie, la poésie, la performance comportant un hommage à Pierre Perrault, l'installation nocturne et diurne et la musique, et cela dans le vaste décor naturel de Baie-Saint-Paul. Inspirées par la géographie particulière de la région, par l'histoire du lieu, par ses contes et légendes, les différentes interventions des étudiants seront présentées le long d'un parcours accessible au public, tel un pèlerinage singulier de nature originale et inventive.

Le Musée de Baie-Saint-Paul recevra le groupe d'étudiants de l'UQAM qui s'installeront au cœur de la ville grâce à la collaboration du Carrefour culturel Paul-Médéric. Leurs travaux sous forme d'œuvres éphémères animeront par la suite divers lieux publics de la ville. Pour le musée, il s'agit d'une première collaboration avec l'École des arts visuels que nous souhaitons renouveler.

Du 9 au 16 juin 2013
Musée de Baie-Saint-Paul
23, rue Ambroise-Fafard
Baie-Saint-Paul, Québec
Publications
Parution du nouveau numéro de la revue <em>Voix et Images</em>

Parution du nouveau numéro de la revue Voix et Images

La revue du Département d'études littéraires de l'UQAM, Voix et Images, vient de faire paraître son numéro 113, dont le dossier, sous la direction de Jean Morency, est consacré à Louis Dantin. Cet auteur, de son vrai nom Eugène Seers (1865-1945), a été sans contredit l'une des figures importantes de la littérature québécoise de la première moitié du XXe siècle. Critique littéraire sensible et influent, poète, conteur, nouvelliste, romancier, chroniqueur, épistolier, Dantin fut l'un de ces écrivains polygraphes qui ont favorisé l'émergence de la littérature québécoise à une époque où celle-ci n'était pas encore caractérisée par son institutionnalisation et encore moins par la spécialisation de ses pratiques. L'importance de son œuvre et la position stratégique qu'il a occupée dans la vie littéraire de son temps ont amené les collaborateurs du dossier à revisiter, un peu plus de soixante-cinq ans après sa mort, son apport décisif à la littérature québécoise. En plus du dossier, le numéro propose deux études libres, l'une sur Réjean Ducharme et l'autre sur Normand de Bellefeuille, ainsi que des chroniques portant sur de récentes parutions québécoises.
Lire la suite

Qu'est-ce que Voix et Images?
Voix et Images est la seule revue savante consacrée exclusivement à la littérature québécoise; publiée sous l'égide du Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal, elle bénéficie de subventions du FRQSC (Fonds de recherche du Québec - Société et la culture) et du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada). Ouverte aux différentes approches théoriques et forte d'un réseau international de correspondants, Voix et Images constitue depuis plus de quarante ans un lieu de diffusion privilégié pour les chercheurs et les étudiants du Québec, du Canada et de l'étranger dont les travaux portent sur la littérature québécoise.


Chaque numéro de Voix et Images comprend trois rubriques principales : un dossier, des études et des chroniques. Consacré soit à une problématique soit à un auteur, le dossier propose les résultats inédits de travaux réalisés dans le cadre de divers programmes de recherche; il fait le point sur la recherche actuelle concernant son objet. Outre une bibliographie exhaustive (œuvre et production critique), les dossiers consacrés à des auteurs contiennent un entretien et un texte inédits. Les études élargissent le champ de la réflexion puisqu'elles portent sur des sujets souvent fort différents, mais qui sont également originaux. Quant aux chroniques, elles sont rédigées par des collaborateurs réguliers de la revue et signalent à l'attention des chercheurs et des étudiants des ouvrages marquants qui sont parus dans des domaines variés.

Colloques et conférences
La transnationalisation du vodou haïtien en Amérique du Nord

La transnationalisation du vodou haïtien en Amérique du Nord

Hadrien Munier, invité du Département de l'histoire de l'art, donne une conférence sur la transnationalisation du vodou haïtien en Amérique du Nord. Cette confértence analyse la circulation et les implantations multiples du vodou haïtien dans la diaspora haïtienne et, plus particulièrement, les réseaux de pratiquants acteurs de cette transnationalisation entre Montréal, Haïti et New York. Le sens que les pratiquants confèrent à leur religion amène alors à interroger les conséquences culturelles de la mondialisation en considérant l'articulation des échelles individuelles de l'intimité du religieux avec les processus macro-économiques façonnant les parcours migratoires. Enfin, ce terrain multi-situé, portant sur du religieux en mouvement et dans une communauté minorisée, implique de mener un questionnement méthodologique et réflexif pour penser ce qu'être anthropologue aujourd'hui signifie.
24 mai 2013, de 12 h 30 à 14 h
UQAM/Pavillon 279 Sainte-Catherine Est, local DC-2300
Entrée libre