Prix, distinctions, subventions
Carol-Anne Bourgon-Sicard et <em>Pica magazine</em> honorés par les Services à la vie étudiante

Carol-Anne Bourgon-Sicard et Pica magazine honorés par les Services à la vie étudiante

Les Services à la vie étudiante ont dévoilé les noms des lauréats du Programme de reconnaissance de l'implication étudiante, le 29 avril dernier, à l'occasion d'un cocktail dinatoire qui avait lieu au Foyer du Studio-théâtre Alfred-Laliberté. Une bourse de 500 $ a été décernée à Carol-Anne Bourgon-Sicard, étudiante au baccalauréat en art dramatique, pour s'être démarquée tant par son implication dans son champ d'études que par l'excellence de son dossier académique. Carol-Anne a été, entre autres, directrice de production de l'édition 2014 du projet Expo-Scéno. C'est Pica magazine qui a remporté le prix et la bourse de 1000 $ du Projet culturel de l'année. Pica magazine est un projet à but non lucratif des étudiants de l'École de design de l'UQAM.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1q7Eby4
Mémoires et thèses
Soutenance de Katherine Liberovskaya

Soutenance de Katherine Liberovskaya

Katherine Liberovskaya, étudiante au doctorat en études et pratiques des arts, soutiendra sa thèse intitulée Les visuels live improvisés : jouer des images comme d'un instrument de musique. Katherine Liberovskya est dirigée par Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts, et codirigée par Bernard Gendron, professeur au Département de philosophie de l'Université du Wisconsin.

Lire la suite
Membres du jury:
Jean Dubois, président du jury, vice-doyen à la recherche et à la création, Faculté des arts, UQAM;
Louise Poissant, directrice de recherche, doyenne, Faculté des arts, UQAM;
Bernard Gendron, codirecteur, professeur, Département de philosophie, Université du Wisconsin;
Jean Piché, professeur, Faculté de musique, Université de Montréal;
Will Straw, professeur, Département d'histoire de l'art et communications, Université McGill.
Jeudi 15 mai 2014, à 13 h 30
UQAM / Pavillon Athanase-David, local D-R200
1430, rue Saint-Denis
Colloques et conférences
Conférences des professeurs Jean Dubois et Éric Raymond

Conférences des professeurs Jean Dubois et Éric Raymond

HexagramCIAM a le plaisir de présenter HEXA_OUT 8 : Post Conflict and Digital Creation, qui se déroulera à Manizales en Colombie pour la 13e édition du Festival Internacional de la Imagen. Ce festival, organisé par le Department of Visual Design de l'Université de Caldas, est un lieu de rencontres et de débats pour le design interactif, les arts médiatiques, la création audiovisuelle et les paysages sonores électroacoustiques et de façon générale, pour les nouveaux rapports entre les arts, le design, la science et la technologie. Quatre membres d'Hexagram présenteront chacun une conférence en reliant leur recherche au thème du Festival : Eric Raymond, professeur à l'École des arts visuels et médiatiques, Ingrid Bachmann (Concordia University), Jean Dubois, professeur à l'École des arts visuels et médiatiques, et Ricardo Dal Farra (Concordia University). HEXA_OUT est une activité de diffusion de HexagramCIAM qui vise, par la discussion et les échanges entre chercheurs en arts médiatiques et technologiques, à stimuler les transferts de méthodologies et de connaissances.
Pour en savoir plus HexaOut8.pdf
Colloques et conférences
Table ronde <em>Corps, danse et littérature</em>

Table ronde Corps, danse et littérature

Les professeures Andrée Martin, du Département de danse, et Martine Delvaux, du Département d'études littéraires, participent à la table ronde Corps, danse et littérature, réunissant femmes auteures, danseuses et professeures. Que signifie le fantasme qui entoure l'image de la ballerine, cette image qu'on sert constamment aux petites filles dans les livres pour enfants? Est-il possible de faire de la danse un projet de vie, et ce, malgré des limitations physiques? Comment le corps et la danse expriment ce que les mots ne réussissent pas à dire, et vice-versa? Bref, comment la littérature parle du corps et comment le corps se rapproche de la littérature? L'animation sera assurée par Iraïs Landry, étudiante à la maîtrise en études littéraires.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1jv9uhd
Vendredi 9 mai 2014, à 19 h
Librairie Monet
2752, rue de Salaberry
Réservation : evenements@librairiemonet.com, 514-337-4083
Colloques et conférences
82e Congrès de l'Acfas

82e Congrès de l'Acfas

Du 12 au 16 mai, près de 5 000 professeurs, chercheurs, professionnels et étudiants francophones et francophiles convergent vers l'Université Concordia afin de participer au plus grand rassemblement scientifique multidisciplinaire de la francophonie : le Congrès de l'Acfas. Cette 82e édition, placée sous le thème La recherche : zones de convergence et de créativité, souligne le dynamisme du milieu de la recherche. Les 172 colloques au programme sont l'occasion idéale de découvrir les plus récents résultats de recherche dans votre domaine et de faire un tour d'horizon des grands enjeux de l'heure. Consultez le programme complet du congrès pour repérer les colloques qui rejoignent vos intérêts.
Colloques et conférences
<em>Archives d’écrivains : territoires et enjeux</em>

Archives d’écrivains : territoires et enjeux

Dans le cadre du congrès annuel de l'Acfas, Jacinthe Martel, professeure au Département d'études littéraires, et Jane Everett, de l'Université McGill, organisent un colloque intitulé Archives d'écrivains : territoires et enjeux. Les archives des écrivains constituent le thème général de la réflexion que les organisatrices entendent mener dans le cadre du forum. Les différents objets et avenues de discussion seront répartis selon des volets thématiques complémentaires qui permettront, en variant les corpus, en comparant les politiques de conservation et les modalités de diffusion, et en abordant divers types d'approches, de proposer une sorte d'état présent de la recherche actuelle dans les fonds d'archives d'écrivains québécois et canadiens-français.
Mercredi 14 mai 2014, de 10 h à 15 h
Programme complet
Université Concordia
7141 Rue Sherbrooke Ouest
Colloques et conférences
<em>Mobilité et traces dans l'espace public</em>

Mobilité et traces dans l'espace public

Vous êtes invités à assister au colloque Mobilité et traces dans l'espace public. Dans le cadre de ce colloque, les conférenciers exploreront les questions entourant les traces numériques et la mobilité dans l'espace public à partir de différentes perspectives et champs de recherche. Le colloque portera sur des questionnements critiques et théoriques ainsi que sur des projets et études de terrain qui présentent de façon problématisée les paradigmes de la mobilité et de la trace dans les différentes formes d'espace public.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1fMLLdg
15 et 16 mai 2014
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin (annexe), local JE-1100
1564, rue Saint-Denis
Information et réservation : aoun.rania@uqam.ca
Entrée libre
Colloques et conférences
<em>De la passion créative aux pratiques transmédiales du multimédia : la web-série</em>

De la passion créative aux pratiques transmédiales du multimédia : la web-série

Marie Beaulieu, professeure au Département de danse, reçoit Yannick Lebtahi, maître de conférences en Sciences de l'information et de communication à l'Université de Lille 3. La conférence de madame Lebtahi s'intitule De la passion créative aux pratiques transmédiales du multimédia : la web-série.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1gP7UCb
Vendredi 16 mai 2014, de 13 h à 15 h
UQAM / Pavillon de Danse
Piscine-théâtre
840, rue Cherrier
Entrée libre
Colloques et conférences
Nathalie Heinich au Musée des beaux-arts de Montréal

Nathalie Heinich au Musée des beaux-arts de Montréal

Le Département d'histoire de l'art, en collaboration avec le CÉLAT-UQAM, vous invite à la conférence « L'art contemporain n'est pas l'art moderne » de Nathalie Heinich. Dans un article paru en 1999 dans Le Débat, la sociologue Nathalie Heinich proposait de considérer l'art contemporain comme un genre de l'art, différent de l'art moderne comme de l'art classique. Il s'agissait d'en bien marquer la spécificité - un jeu sur les frontières de l'art - tout en accueillant la pluralité des définitions de l'art susceptibles de coexister.
Lire la suite
Quinze ans après, la « querelle de l'art contemporain » n'est pas éteinte, stimulée par l'explosion des prix, la spectacularisation des propositions et le soutien d'institutions renommées. Or, plus encore qu'un « genre » artistique, l'art contemporain fonctionne comme un nouveau paradigme, autrement dit « une structuration générale des conceptions admises à un moment du temps », un modèle inconscient qui formate le sens de la normalité. A partir de cette hypothèse, l'on peut scruter les modalités de cette « révolution artistique » dans le fonctionnement interne du monde de l'art : critères d'acceptabilité, fabrication et circulation des œuvres, statut des artistes, rôle des intermédiaires et des institutions... Une installation, une performance, une vidéo sont étrangers au paradigme classique comme au paradigme moderne, faisant de l'art contemporain un objet de choix pour une investigation sociologique raisonnée, à distance aussi bien des discours de ses partisans que de ceux de ses détracteurs.
Vendredi 16 mai 2014, à 19 h
Musée des beaux-arts de Montréal, auditorium Maxwell-Cummings
1379-A, rue Sherbrooke Ouest
Entrée gratuite
Colloques et conférences
Table ronde <em>Création et argent. Des éternels rivaux?</em>

Table ronde Création et argent. Des éternels rivaux?

Dans le cadre de l'ouverture du DESS en gestion de la carrière artistique, la Faculté des arts, en collaboration avec l'ESG UQAM, organise une table ronde sur l'art et l'argent. On y examinera sous différents angles les tensions actuelles qui existent entre l'art et l'argent dans le milieu des arts et dans le cheminement de carrière des artistes. Perçu par certains comme une entrave, voire même une menace, l'argent à la fois favorise et étouffe la création. Les politiques culturelles québécoises répondent-elles aux besoins des artistes? Le modèle arts-affaires, parfois défendu, parfois décrié, est-il la voie de salut pour les compagnies artistiques? Peut-on vivre convenablement de l'art? Les artistes ont-ils une «carrière»? Est-il possible d'avoir un succès commercial en demeurant fidèle à son art?
Lire la suite
Ginette Prévost, chargée de cours au Département de danse, animera une discussion entre quatre professionnels du milieu des arts issus de différentes disciplines :
Gaëlle Lemasson, chercheure indépendante et gestionnaire des arts;
Charlotte Panaccio-Letendre, directrice artistique de Verticale - centre d'artistes;
Hélène Parent, actrice et gestionnaire culturelle;
Dominique Toutant, artiste visuel et directeur de la galerie Division.

L'activité est gratuite et ouverte à la communauté universitaire, de même qu'à tous les visiteurs. Seront présents pour accueillir les auditeurs Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts, Stéphane Pallage, doyen de l'ESG UQAM, et Gilles Lapointe, directeur du DESS en gestion de la carrière artistique. Apportez votre lunch; des rafraîchissements seront servis.

Le DESS en gestion de la carrière artistique

La Faculté des arts offrira dès l'automne 2014, en collaboration avec l'ESG UQAM, un diplôme d'études supérieures spécialisées en gestion de la carrière artistique. Ce programme de deuxième cycle est destiné aux artistes qui souhaitent développer des compétences de gestion facilitant la réalisation de leurs projets artistiques et la planification de leur carrière.

Il s'adresse aux artistes de toutes disciplines, qu'ils soient de la relève, en transition de carrière, bien établis ou en planification de retraite. La flexibilité du programme permettra aux artistes d'approfondir leurs connaissances selon les besoins spécifiques à leurs projets et à leur cheminement professionnel.

Date limite pour déposer une demande d'admission : 1er juin 2014
Descriptif du programme : www.programmes.uqam.ca/1719
Liste des cours offerts à l'automne 2014 : http://bit.ly/1mvHvSd

Les intervenants

Ginette Prévost, chargée de cours au Département de danse
Artiste pluridisciplinaire et experte-conseil en développement stratégique en art de la scène, Ginette Prévost a une formation universitaire en danse et en théâtre et possède de solides compétences en gestion et une grande expérience en administration et en diffusion d'organismes culturels. Elle enseigne depuis plus de 20 ans à la Faculté des arts de l'UQAM.

Gaëlle Lemasson, chercheure indépendante et gestionnaire des arts
Gaëlle Lemasson œuvre dans le milieu culturel depuis plus de 15 ans. D'abord formée comme musicienne, elle s'est ensuite consacrée à la gestion dans le milieu des arts. Intéressée par les grands enjeux de la culture, elle a récemment complété un doctorat en politiques culturelles, à la University of Warwick, en Angleterre.

Charlotte Panaccio-Letendre, directrice artistique de Verticale - centre d'artistes
Œuvrant dans le milieu des centres d'artistes autogérés, Charlotte Panaccio-Letendre a complété une maîtrise en étude des arts (UQAM) et un DESS en gestion d'organismes culturels (HEC), après un baccalauréat en arts visuels et médiatiques (UQAM). Ce parcours lui a permis de développer une réflexion sur l'écologie du milieu des arts dans laquelle l'artiste professionnel agit comme entrepreneur et comme intellectuel de manière complémentaire pour assurer l'accomplissement de sa carrière artistique. Ses projets actuels portent sur l'hétérogénéité de l'art actuel, sur la diversification des modes de production et de diffusion.

Hélène Parent, actrice et gestionnaire culturelle
Hélène Parent utilise de plus en plus sa créativité pour trouver des solutions concrètes à des problématiques en lien avec la carrière de l'acteur. Elle offre, depuis 2010, un Stage en gestion de carrière artistique aux finissants de l'École supérieure de théâtre de l'UQAM et travaille au sein du Comité des artistes-entrepreneurs peu ou pas subventionnés avec l'Union des artistes.

Dominique Toutant, artiste visuel et directeur de la galerie Division
Dominique Toutant vit et travaille à Montréal. Il détient un baccalauréat en arts plastiques de l'Université Laval (1997) et une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l'UQAM (2002). Artiste conceptuel, Dominique Toutant travaille avec l'histoire de l'art comme matériau. Il revisite les lieux communs de l'art où il récupère des œuvres célèbres pour les transposer dans de nouveaux contextes. En jouant ainsi avec ces œuvres, il redéfinit leurs rôles visuels et étend la compréhension collective de leur place dans l'histoire. Il dirige la galerie Division depuis 2011.

Mercredi 21 mai 2014, de 12 h 30 à 14 h
UQAM / Pavillon J.-A.-DeSève, local DS-1950
320, rue Sainte-Catherine Est
Entrée libre
Colloques et conférences
<em>L’image en lumière : Histoire, usages et enjeux de la projection</em>

L’image en lumière : Histoire, usages et enjeux de la projection

Dans quelques semaines aura lieu le colloque L'image en lumière : Histoire, usages et enjeux de la projection. L'objet de ce colloque est de réfléchir collectivement aux usages et enjeux de la projection d'images fixes alors que ce mode de monstration de l'image, privilégié par les institutions muséales et universitaires, occupe une place toujours plus importante dans le paysage visuel. Qu'elle s'inscrive dans une démarche d'exposition de la part d'artistes ou de commissaires, que sa vocation soit récréative ou pédagogique, la projection entraîne une mise en spectacle de l'image qui, devenue monumentale, se trouve alors placée au cœur d'une expérience collective. Ainsi, dès les premiers développements des lanternes magiques au milieu du XVIIe siècle, la transposition intermédiale opérée par la projection la voue aux usages collectifs de l'image et lui confère un statut de médiateur auprès du public.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1fMJxdX
22 et 23 mai 2014
Programme complet
UQAM / Pavillon Athanase-David, local D-R200
1430, rue Saint-Denis
Expositions et spectacles
<em>Immanences</em>, exposition d'étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en arts visuels et médiatiques

Immanences, exposition d'étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en arts visuels et médiatiques

Immanences, exposition d'étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, est présentée dans le cadre de la Biennale internationale d'art numérique de Montréal (BIAN). Immanences, dont le commissariat est assuré par les professeurs Jean Dubois et Alexandre Castonguay, propose des œuvres qui s'inscrivent dans le thème de cette édition de la BIAN, « PHYSICAL/ITÉ ». D'abord directement, par la mise en relation avec les spectateurs et la place réservée à l'expérience de l'œuvre, puis dans leur rapport à la matérialité dans laquelle elles s'incarnent. Qu'elle soit codée, électronique ou tactile et tangible, cette attention à leurs conditions d'existence sous-tend une approche tant esthétique que critique. Ces œuvres constituent une réponse aux genres d'expériences transcendantes et immatérielles qui sont la norme de notre relation à nos objets usuels numériques dont le fonctionnement reste obstinément opaque, qui nous fascinent et nous isolent. Immanences regroupe des œuvres qui opposent, face à une esthétique du dépassement, une expérience au ralenti, fortuite et incarnée.
Exposition : 1er mai au 7 juin 2014
Vernissage : mardi 6 mai, à 17 h
Table ronde avec les artistes : mardi 13 mai, à 16 h
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario Est
Expositions et spectacles
Ælab à la Biennale internationale d'art numérique

Ælab à la Biennale internationale d'art numérique

Milieux associés, installation permutationnelle et performative qui met en lien l'art, la technologie et la matière résiduelle, est présentée dans le cadre de la Biennale internationale d'art numérique de Montréal (BIAN). Composée d'une vidéo, d'une membrane virevoltante, des détecteurs de proximité et de mouvement, de dessin numérique, de sons tactiles et immersifs, elle se déverse également dans la rue, le soir, en tant que projection sur les fenêtres du Centre Phi qu'on peut voir de la rue Saint-Paul. L'œuvre explore la relation entre les humains et les matérialités cachées et négligées qui sont encore capables de transformation. Gisèle Trudel, artiste et professeure à l'École des arts visuels et médiatiques, et Stéphane Claude, compositeur de musique électronique, ont fondé la cellule de recherche artistique Ælab en 1996.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1kPT3M6
5 au 22 mai 2014, lundi au samedi, de midi à 17 h
Projection nocturne : lundi au samedi, de 21 h à minuit
Performances : jeudi au samedi, de 15 h à 16 h
Centre Phi
407, rue Saint-Pierre
Entrée libre
Expositions et spectacles
L'École supérieure de théâtre présente <em>La montagne rouge (sang)</em> de Steve Gagnon

L'École supérieure de théâtre présente La montagne rouge (sang) de Steve Gagnon

L'École supérieure de théâtre présente La montagne rouge (sang) de Steve Gagnon, production initiée et créée par des étudiants en jeu, en scénographie et en études théâtrales. Un an après la perte de son amoureux, une Jeune Femme retourne sur la montagne rouge afin d'accomplir son deuil qu'elle n'a pu vivre. Cette montagne rouge, c'est le sanctuaire qu'elle et le Jeune Homme avaient inventé pour s'extraire de la brutalité et de la vitesse du monde urbain et de la vie sociale.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1mt98rr
7 au 10 mai 2014
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio-théâtre Alfred-Laliberté
405, Sainte-Catherine Est
Billets en vente à la billetterie de l'UQAM (prix régulier : 10 $, prix étudiant : 5 $)
Information et réservation : 514 987-3456
Expositions et spectacles
<em>Tu-seuls</em>, mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux

Tu-seuls, mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux

Se tiendra, au Théâtre La Licorne, la troisième édition de la Mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux. Intitulée Tu-seuls, la mise en lecture mettra en valeur des extraits de pièces de théâtre de huit étudiants, qui seront donnés à entendre par quatre comédiens professionnels - Isabeau Blanche, Isabelle Leclerc, Frédéric Millaire Zouvi et Pierre-Louis Renaud - et deux musiciens - Émile et Étienne Dupré. Au terme d'un concours publicisé par un appel de textes, acheminé aux départements de littératures et d'études théâtrales de l'Université de Montréal, de l'UQAM, de l'Université Concordia et de l'Université McGill, ce sont finalement les textes d'Ariane Bourget (UQAM), Catherine Côté (UQAM), Collectif Le Cercle des fermières (UdeM), Roxane Desjardins (UQAM), Jules Gagnon-Hamelin (UQAM), Boris Nonveiller (UdeM), Benjamin Prescott La Rue (UdeM) et Chloé Savoie-Bernard (UdeM) qui ont été retenus.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1g3gvBl
10 et 24 mai 2014
Théâtre La Licorne
4559, avenue Papineau
Information : theatralire@gmail.com
Réservation : 514 523-2246
Expositions et spectacles
L'Agora de la danse présente <em>Ciel et cendres</em> de Lucie Grégoire

L'Agora de la danse présente Ciel et cendres de Lucie Grégoire

L'Agora de la danse présente Ciel et cendres de Lucie Grégoire. Inlassable quête sur le thème de la métamorphose, la danse de Lucie Grégoire est une expérience à vivre. Après la fascinante suite de trois duos qu'elle a créée en complicité avec le chorégraphe et interprète japonais Yoshito Ohno, Lucie Grégoire revient au solo, une forme qui a traversé toute sa trajectoire.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1okhFxl
14, 15, et 16 mai 2014, à 20 h
Parole de chorégraphe : jeudi 15 mai
Agora de la danse
840, rue Cherrier
Bourses et concours
Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts

Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts

Vous connaissez un professeur ou un chargé de cours remarquable et vous aimeriez que ses qualités de pédagogue soient reconnues? Que vous soyez étudiant, employé de soutien, chargé de cours ou professeur de la Faculté des arts, vous êtes invité à soumettre la candidature de ce pédagogue hors du commun.

Lire la suite

La Faculté des arts veut souligner l'importance de l'enseignement en reconnaissant l'apport exceptionnel d'un professeur ainsi que d'un chargé de cours. En 2014, les prix seront accordés à un professeur et un chargé de cours en début de carrière (10 ans et moins d'expérience).

Les Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts sont accordés à deux lauréats, un professeur et un chargé de cours, reconnus pour leurs qualités de pédagogue et leur souci d'offrir une formation de qualité aux étudiants. Pour le chargé de cours, ce prix est assorti d'une bourse de 1000 $.

Dossiers de candidature

Tout professeur régulier et tout chargé de cours en début de carrière de l'un des départements ou écoles de la Faculté des arts est éligible au concours. On ne peut pas proposer sa propre candidature. Les personnes qui proposent une candidature doivent faire partie de la communauté universitaire de la Faculté des arts (employé de soutien, étudiant, chargé de cours ou professeur).

Tout dossier de candidature comporte :

- une lettre de proposition de la candidature adressée à la doyenne Louise Poissant;

- un texte de présentation préparé par le candidat explicitant sa philosophie d'enseignement et identifiant ses réalisations les plus méritoires au plan de la formation des étudiants (deux pages maximum);

- une lettre d'appui à la candidature provenant d'un professeur, d'un chargé de cours, d'un employés ou d'un étudiant de la Faculté des arts;

- le curriculum vitae du candidat (orienté sur l'activité d'enseignement);

- deux plans de cours récents;

- les plus récentes évaluations d'enseignement disponibles (au maximum cinq pièces);

- toute autre pièce jugée pertinente.


Critères d'évaluation

- la qualité de l'enseignement (maîtrise du sujet enseigné, aptitude à stimuler l'intérêt et la curiosité pour le sujet);

- le leadership en enseignement et l'effort d'innovation pédagogique (matériel pédagogique novateur, mise au point de nouveaux cours, stratégies d'enseignement novatrices et variées);

- la qualité de l'encadrement des étudiants (disponibilité, diligence dans la correction des travaux et dans la transmission des résultats, nombre d'étudiants encadrés et de diplômés).

Date limite de présentation des candidatures au décanat de la Faculté des arts (J-4050) : vendredi 9 mai 2014, à 16 h 30

Voir tous les prix et toutes les bourses

Appel de texte ou de projet
<em>Hypothèses</em>, série de conférences au Musée des beaux-arts de Montréal

Hypothèses, série de conférences au Musée des beaux-arts de Montréal

Votre participation est sollicitée pour la prochaine série de conférences en histoire de l'art Hypothèses, organisée par et pour les étudiants des cycles supérieurs des universités québécoises dans le but de stimuler et de diffuser les recherches émergentes dans la discipline. Les conférences ont lieu mensuellement, le mercredi, de 16 h à 18 h, au Salon des amis du Musée des beaux‐arts de Montréal.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1j3AZ1L

Date limite : vendredi 30 mai 2014

Voir tous les appels de textes et de projets