Bulletin des arts
Mémoires et thèses
L'École supérieure de théâtre présente <em>La Petite Sirène</em>

L'École supérieure de théâtre présente La Petite Sirène

L'École supérieure de théâtre présente La Petite Sirène, mémoire-création de Patricia Bergeron dont la direction de recherche a été assurée par Marthe Adam. La Petite Sirène est un essai scénique de danse-marionnette, librement inspiré du conte d'Hans Christian Andersen, qui met en scène une actrice-marionnettiste avec ses marionnettes appendices, c'est-à-dire des marionnettes qui s'inscrivent dans le prolongement de son corps. Par cette présentation, Patricia Bergeron cherche à montrer le fruit de ses recherches permettant de faire croire que les deux personnages auxquels elle donne vie simultanément sur scène appartiennent à un même univers dramatique.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1h6JYNA
29 au 31 mai, à 20 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio d'essai Claude-Gauvreau, local J-2020
405, rue Sainte-Catherine Est
Billets en vente à la billetterie de l'UQAM, au coût de 5 $
Information et réservation : 514 987-3456
Colloques et conférences
Table ronde <em>Création et argent. Des éternels rivaux?</em>

Table ronde Création et argent. Des éternels rivaux?

Dans le cadre de l'ouverture du DESS en gestion de la carrière artistique, la Faculté des arts, en collaboration avec l'ESG UQAM, organise une table ronde sur l'art et l'argent. On y examinera sous différents angles les tensions actuelles qui existent entre l'art et l'argent dans le milieu des arts et dans le cheminement de carrière des artistes. Perçu par certains comme une entrave, voire même une menace, l'argent à la fois favorise et étouffe la création. Les politiques culturelles québécoises répondent-elles aux besoins des artistes? Le modèle arts-affaires, parfois défendu, parfois décrié, est-il la voie de salut pour les compagnies artistiques? Peut-on vivre convenablement de l'art? Les artistes ont-ils une « carrière »? Est-il possible d'avoir un succès commercial en demeurant fidèle à son art?
Lire la suite
Ginette Prévost, chargée de cours au Département de danse, animera une discussion entre quatre professionnels du milieu des arts issus de différentes disciplines :
Gaëlle Lemasson, chercheure indépendante et gestionnaire des arts;
Charlotte Panaccio-Letendre, directrice artistique de Verticale - centre d'artistes;
Hélène Parent, actrice et gestionnaire culturelle;
Dominique Toutant, artiste visuel et directeur de la galerie Division.

L'activité est gratuite et ouverte à la communauté universitaire, de même qu'à tous les visiteurs. Seront présents pour accueillir les auditeurs Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts, Stéphane Pallage, doyen de l'ESG UQAM, et Gilles Lapointe, directeur du DESS en gestion de la carrière artistique. Apportez votre lunch; des rafraîchissements seront servis.

Le DESS en gestion de la carrière artistique

La Faculté des arts offrira dès l'automne 2014, en collaboration avec l'ESG UQAM, un diplôme d'études supérieures spécialisées en gestion de la carrière artistique. Ce programme de deuxième cycle est destiné aux artistes qui souhaitent développer des compétences de gestion facilitant la réalisation de leurs projets artistiques et la planification de leur carrière.

Il s'adresse aux artistes de toutes disciplines, qu'ils soient de la relève, en transition de carrière, bien établis ou en planification de retraite. La flexibilité du programme permettra aux artistes d'approfondir leurs connaissances selon les besoins spécifiques à leurs projets et à leur cheminement professionnel.

Date limite pour déposer une demande d'admission : 1er juin 2014
Descriptif du programme : www.programmes.uqam.ca/1719
Liste des cours offerts à l'automne 2014 : http://bit.ly/1mvHvSd

Les intervenants

Ginette Prévost, chargée de cours au Département de danse
Artiste pluridisciplinaire et experte-conseil en développement stratégique en art de la scène, Ginette Prévost a une formation universitaire en danse et en théâtre et possède de solides compétences en gestion et une grande expérience en administration et en diffusion d'organismes culturels. Elle enseigne depuis plus de 20 ans à la Faculté des arts de l'UQAM.

Gaëlle Lemasson, chercheure indépendante et gestionnaire des arts
Gaëlle Lemasson œuvre dans le milieu culturel depuis plus de 15 ans. D'abord formée comme musicienne, elle s'est ensuite consacrée à la gestion dans le milieu des arts. Intéressée par les grands enjeux de la culture, elle a récemment complété un doctorat en politiques culturelles, à la University of Warwick, en Angleterre.

Charlotte Panaccio-Letendre, directrice artistique de Verticale - centre d'artistes
Œuvrant dans le milieu des centres d'artistes autogérés, Charlotte Panaccio-Letendre a complété une maîtrise en étude des arts (UQAM) et un DESS en gestion d'organismes culturels (HEC), après un baccalauréat en arts visuels et médiatiques (UQAM). Ce parcours lui a permis de développer une réflexion sur l'écologie du milieu des arts dans laquelle l'artiste professionnel agit comme entrepreneur et comme intellectuel de manière complémentaire pour assurer l'accomplissement de sa carrière artistique. Ses projets actuels portent sur l'hétérogénéité de l'art actuel, sur la diversification des modes de production et de diffusion.

Hélène Parent, actrice et gestionnaire culturelle
Actrice formée à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM, elle joue, danse, chorégraphie et met en scène dans la décennie qui suit sa sortie de l'école. Elle enseigne en parascolaire et à l'amateur le théâtre et la danse pendant près de 15 ans rencontrant des enfants, des adolescents et des adultes avec qui elle partage sa passion. Pour réaliser ses propres projets, elle s'intéresse à la gestion culturelle, ce qui l'amène à compléter un DESS en gestion d'organismes culturels à HEC Montréal. Avec son expérience, elle devient co-directrice générale d'une jeune compagnie de théâtre : le Théâtre À l'Envers. Le constat qu'elle fait sur son milieu l'amène à trouver des solutions concrètes à des problématiques en lien avec la carrière de l'acteur. Elle offre, depuis 2010, un stage en gestion de carrière artistique aux finissants de l'École supérieure de théâtre de l'UQAM et travaille au sein du Comité des artistes-entrepreneurs peu ou pas subventionnés avec l'UDA.

Dominique Toutant, artiste visuel et directeur de la galerie Division
Dominique Toutant vit et travaille à Montréal. Il détient un baccalauréat en arts plastiques de l'Université Laval (1997) et une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l'UQAM (2002). Artiste conceptuel, Dominique Toutant travaille avec l'histoire de l'art comme matériau. Il revisite les lieux communs de l'art où il récupère des œuvres célèbres pour les transposer dans de nouveaux contextes. En jouant ainsi avec ces œuvres, il redéfinit leurs rôles visuels et étend la compréhension collective de leur place dans l'histoire. Il dirige la galerie Division depuis 2011.

Mercredi 21 mai 2014, de 12 h 30 à 14 h
UQAM / Pavillon J.-A.-DeSève, local DS-1950
320, rue Sainte-Catherine Est
Entrée libre
Colloques et conférences
Conférence de Ruedi Baur

Conférence de Ruedi Baur

Invité dans le cadre du projet de recherche et de création regroupant Olivier Asselin (Université de Montréal), Suzanne Leblanc et Jocelyn Robert (Université Laval), Chantal Neveu (auteure), Céline Poisson, professeur à l'École de design (UQAM) et Éric Simon (Université Concordia), Ruedi Baur offrira une conférence intitulée « Les stratégies artistiques de spatialisation du savoir » au Centre de design de l'UQAM.
Mercredi 21 mai, à 14 h
Centre de design de l'UQAM
1440, rue Sanguinet
Entrée libre
Colloques et conférences
<em>Télé en séries. De la fascination populaire à l’observation critique</em>

Télé en séries. De la fascination populaire à l’observation critique

De Dexter à Breaking Bad, de 19-2 à The Walking Dead, la série télévisée constitue une production culturelle unique qui fait vibrer de façon singulière la sensibilité contemporaine. Pourquoi écoute-t-on autant de séries télé de fiction? Comment expliquer l'attrait mondialement répandu pour les séries américaines? Que nous apprend la série télé, ce miroir déformant des sociétés qu'elle met en scène?
22 au 24 mai 2014
Programme complet
Université de Montréal / Pavillon Lionel-Groulx
Carrefour des arts et des sciences
3150, rue Jean-Brillant
Inscription gratuite par courriel : tele.en.series@gmail.com
Colloques et conférences
<em>TRIB’IMPRO</em> au Festival TransAmériques

TRIB’IMPRO au Festival TransAmériques

Tribune 840 du Département de danse, en collaboration avec le Festival TransAmériques et le Cœur des sciences de l'UQAM, présente TRIB'IMPRO. Un vigoureux débat d'idées met au défi deux équipes adverses réunissant des penseurs et des praticiens de la danse autour des liens entre quête scientifique et art chorégraphique. TRIB'IMPRO est une joyeuse joute verbale et corporelle improvisée qui fait éclater les codes associés à la conférence dans une ambiance performative et ludique.
Mardi 27 mai 2014, à 17 h
Quartier général du FTA
175, avenue du Président-Kennedy
Événements spéciaux
Marché Haut+Fort

Marché Haut+Fort

Le Centre de design accueille cette semaine Haut+Fort, une exposition, un marché de produits conçus et fabriqués par des designers et artisans locaux. L'événement, qui adopte cette année une nouvelle scénographie, présente de nouvelles créations, des idées distinctives, des objets cadeaux pour tous les goûts. Il cherche à faire la promotion de nouveaux designers, de nouveaux produits et mobiliers, innovateurs et distinctifs, utilisant les matériaux locaux et/ou de fabrication locale. On en profitera pour lancer officiellement la nouvelle compagnie ÉTABLI, initiative d'André Desrosiers, professeur à l'École de design.
Pour en savoir plus http://www.designhautfort.org/
23 au 25 mai 2014
Centre de design de l'UQAM
1440, rue Sanguinet
Expositions et spectacles
Ælab à la Biennale internationale d'art numérique

Ælab à la Biennale internationale d'art numérique

Milieux associés, installation permutationnelle et performative qui met en lien l'art, la technologie et la matière résiduelle, est présentée dans le cadre de la Biennale internationale d'art numérique de Montréal (BIAN). Composée d'une vidéo, d'une membrane virevoltante, des détecteurs de proximité et de mouvement, de dessin numérique, de sons tactiles et immersifs, elle se déverse également dans la rue, le soir, en tant que projection sur les fenêtres du Centre Phi qu'on peut voir de la rue Saint-Paul. L'œuvre explore la relation entre les humains et les matérialités cachées et négligées qui sont encore capables de transformation. Gisèle Trudel, artiste et professeure à l'École des arts visuels et médiatiques, et Stéphane Claude, compositeur de musique électronique, ont fondé la cellule de recherche artistique Ælab en 1996.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1kPT3M6
5 au 22 mai 2014, lundi au samedi, de midi à 17 h
Projection nocturne : lundi au samedi, de 21 h à minuit
Performances : jeudi au samedi, de 15 h à 16 h
Centre Phi
407, rue Saint-Pierre
Entrée libre
Expositions et spectacles
<em>Tu-seuls</em>, mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux

Tu-seuls, mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux

Se tiendra, au Théâtre La Licorne, la troisième édition de la Mise en lecture interuniversitaire de textes théâtraux. Intitulée Tu-seuls, la mise en lecture mettra en valeur des extraits de pièces de théâtre de huit étudiants, qui seront donnés à entendre par quatre comédiens professionnels - Isabeau Blanche, Isabelle Leclerc, Frédéric Millaire Zouvi et Pierre-Louis Renaud - et deux musiciens - Émile et Étienne Dupré. Au terme d'un concours publicisé par un appel de textes, acheminé aux départements de littératures et d'études théâtrales de l'Université de Montréal, de l'UQAM, de l'Université Concordia et de l'Université McGill, ce sont finalement les textes d'Ariane Bourget (UQAM), Catherine Côté (UQAM), Collectif Le Cercle des fermières (UdeM), Roxane Desjardins (UQAM), Jules Gagnon-Hamelin (UQAM), Boris Nonveiller (UdeM), Benjamin Prescott La Rue (UdeM) et Chloé Savoie-Bernard (UdeM) qui ont été retenus.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1g3gvBl
10 et 24 mai 2014
Théâtre La Licorne
4559, avenue Papineau
Information : theatralire@gmail.com
Réservation : 514 523-2246
Expositions et spectacles
<em>Les merveilles musicales du ballet</em>

Les merveilles musicales du ballet

Après une saison qui regorgeait de premières et de réussites, l'Orchestre philharmonique des musiciens étudiants de Montréal (OPMEM) vous convie à son ultime, et non moindre, concert de la saison 2013-2014 : Les merveilles musicales du ballet. On y entendra tout d'abord l'Adagio de Spartacus d'Aram Khatchatourian, pièce épique qui se retrouve dans d'innombrables films grâce à son caractère puissant et marquant.
Lire la suite

Suivront des extraits du classique Roméo et Juliette de Sergueï Prokofiev, qui a énormément contribué au succès et au renom du compositeur russe grâce à des passages tantôt sinistres, tantôt délicats, mais toujours mémorables. Les auditeurs auront aussi l'occasion d'entendre la Suite du Lac des Cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski, certainement l'une des œuvres les plus connues du compositeur.

La soirée se terminera en grand avec la superbe Suite no 1 de Belkis, reine de Saba d'Ottorino Respighi. Œuvre méconnue et unique en son genre, Belkis, reine de Saba fait revivre la rencontre du roi Salomon et d'une reine arabe, Belkis, qui se convertit au judaïsme par amour pour lui. Écrite en 1931, la pièce fut la dernière composée par l'Italien avant son décès, cinq ans plus tard. La première de la pièce a marqué l'histoire, car ce sont près de 1 000 artistes qui ont participé à la performance, qui a nécessité l'utilisation d'instruments exotiques. Une pièce fantastique qui sera une découverte à ne pas manquer pour tous.

L'OPMEM, formation ayant pour mission d'aider de jeunes musiciens dévoués et talentueux à perfectionner leur jeu orchestral, existe depuis 2009. Cet ensemble, né de l'initiative, de la vision et de la passion du directeur musical et chef d'orchestre Philippe Ménard, chargé de cours au Département de musique, offre aux instrumentistes la chance d'enrichir leur répertoire de chefs-d'œuvre classiques, mais également de faire la découverte d'œuvres contemporaines ou moins connues.

Samedi 24 mai 2014, à 20 h
UQAM / Pavillon de Musique
Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau
300, boulevard de Maisonneuve Est
Billets : www.OPMEM.org
Bourses et concours
Prix de la Canadian Art Foundation

Prix de la Canadian Art Foundation

Les jeunes critiques d'art contemporain sont invités à participer au Prix d'écriture de la Canadian Art Foundation. Fondé en 2009, ce prix vise à encourager les critiques d'art contemporain de la relève. Le gagnant de cette compétition nationale est engagé pour rédiger un article pour la revue Canadian Art et reçoit une bourse de 3 000 $, tandis que les deux autres finalistes reçoivent une bourse de 1 000 $. De plus, chacun reçoit gracieusement un abonnement à la revue Canadian Art. Les lauréats sont choisis par un jury composé de conservateurs, critiques et autres professionnels du milieu des arts.

Date limite : vendredi 30 mai 2014, à 17 h

Voir toutes les bourses et tous les concours

Appel de texte ou de projet
Diversité artistique Montréal

Diversité artistique Montréal

Diversité artistique Montréal (DAM) lance un appel à dossiers pour la prochaine édition de la revue TicArtToc. Stigmates. Mot qui fait mal, mot qui rappelle les préjugés, les stéréotypes, les cases toutes faites ou les amalgames inappropriés rejaillissant souvent sur les différentes communautés culturelles, notamment par l'ignorance que chacun déploie à leur endroit. La polysémie des mots ou des concepts en rajoute au malstrom : interculturel, pluriculturel, multiculturel, ethnoculturel (et même transculturel d'ailleurs) sont des mots qui tentent de dégager des univers, au risque parfois de montrer du doigt, d'assigner et, en bout de ligne, de former les prisons de l'inclassable.
Pour en savoir plus Appel___dossier_3.pdf

Date limite : vendredi 18 juillet 2014
Information : partenariats@diversiteartistique.org

Voir tous les appels de textes et de projets