Bulletin des arts
Prix, distinctions, subventions
Angela Grauerholz remporte le Prix de photographie Banque Scotia

Angela Grauerholz remporte le Prix de photographie Banque Scotia

Angela Grauerholz, professeure à l'École de design, a remporté l'édition 2015 du Prix de photographie Banque Scotia, décerné le 6 mai au Ryerson Image Centre, à Toronto. Ce prix, qui en est à sa cinquième année, a été créé pour permettre à des photographes canadiens établis d'asseoir leur notoriété internationale. Il s'agit du plus grand prix d'excellence annuel décerné par des pairs à un photographe canadien contemporain.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1KZGlqe
Prix, distinctions, subventions
Boursiers Pierre-Péladeau

Boursiers Pierre-Péladeau

David Corbeil, étudiant au baccalauréat en administration des affaires de l'ESG UQAM, et sa sœur Marie-Pier (B.A. Design graphique 2014) ont remporté la Bourse Pierre-Péladeau d'une valeur de 50 000 $ pour démarrer leur entreprise Recharge véhicule électrique, le 7 mai dernier. Remises par Québecor, les bourses Pierre-Péladeau visent à promouvoir la création d'entreprises auprès des étudiants universitaires québécois.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1KqwDfA
Prix, distinctions, subventions
L'étudiante Roxane Desjardins remporte le prix de poésie Émile-Nelligan

L'étudiante Roxane Desjardins remporte le prix de poésie Émile-Nelligan

Roxanne Desjardins, candidate à la maîtrise en études littéraires, a remporté le Prix Émile-Nelligan pour son premier recueil de poésie Ciseaux publié aux éditions des Herbes rouges. Décerné par la Fondation Émile-Nelligan depuis 1979, ce prix, assorti d'une bourse de 7 500 $, est remis aux poètes de moins de 35 ans. Le jury a souligné l'intensité saisissante du recueil et son phrasé parfaitement maîtrisé.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1DWmKkG
Publications
Lancement du livre <em>Vers une approche géopoétique</em> de Rachel Bouvet

Lancement du livre Vers une approche géopoétique de Rachel Bouvet

La Traversée-Atelier québécois de géopoétique et les Presses de l'Université du Québec (PUQ) ont le plaisir de vous inviter au lancement du livre de Rachel Bouvet, professeure au Département d'études littéraires, Vers une approche géopoétique : Lectures de Kenneth White, Victor Segalen et J.-M. G. Le Clézio. Toute perspective de lecture est liée à un ancrage géographique. Chaque lecteur est habité par des paysages. Pour Rachel Bouvet, ce paysage est celui de l'océan tel qu'on peut l'observer le long des côtes bretonnes, cette force gigantesque, sublime, mais aussi porteuse d'une douceur infinie. Les auteurs Kenneth White, Victor Segalen et J.-M. G. Le Clézio partagent eux aussi cet ancrage breton : White vogue principalement entre les Côtes-d'Armor et l'Écosse, Segalen naviguait surtout entre le Finistère Nord et le Pacifique, Le Clézio voyage entre le Finistère Sud et le Nouveau-Mexique en passant par l'océan Indien et la Méditerranée.
Mercredi 13 mai 2015, de 17 h à 19 h
Restaurant Pèlerin Magellan
330, rue Ontario Est
Publications
Lancement collectif d'ouvrages de membres de Figura

Lancement collectif d'ouvrages de membres de Figura

Les Presses de l'Université du Québec (PUQ) et Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, ont l'honneur de vous convier au lancement collectif des livres suivants : Écritures de la réclusion, sous la direction d'Isaac Bazié et Carolina Ferrer; L'imaginaire littéraire du numérique, sous la direction de Sophie Marcotte et Samuel Archibald; Les frontières de l'humain et le posthumain, sous la direction de Jean-François Chassay et Marie-Ève Tremblay Cléroux; Les douzes travaux du texte. Sociocritique et ethnocritique, sous la direction de Pierre Popovic et Anne-Marie David; Au-delà de la fin. Mémoire et survie du politique, de Christian Guay-Poliquin.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1caKcok
Jeudi 14 mai 2015, à 17 h 30
Librairie le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est
Mémoires et thèses
Mémoire-création d'Amalia Fieuzal

Mémoire-création d'Amalia Fieuzal

Vous êtes invités à visiter l'exposition de photographies d'Amalia Fieuzal présentée comme exigence partielle de la maîtrise en arts visuels et médiatiques. « Le passant qui s'enfonce dans la foule existait déjà, mais on rencontrait encore le flâneur qui cherche des espaces libres et ne veut pas se passer de vie privée. Il va oisif comme un homme qui a une personnalité; il proteste contre la division du travail qui fait des gens des spécialistes. Il proteste également contre leur activité industrieuse. Vers 1840, il fut quelque temps bon ton de promener des tortues dans les passages. Le flâneur se plaisait à suivre le rythme de leur marche. S'il avait été suivi, le progrès aurait dû apprendre ce pas. » - Charles Baudelaire.
11 au 17 mai 2015, de 11 h à 18 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Centre de diffusion et d'expérimentation (CDEx), local J-R930
405, rue Sainte-Catherine Est
Mémoires et thèses
Mémoire-création <em>Quand je pense à eux, encore maintenant je pleure</em>

Mémoire-création Quand je pense à eux, encore maintenant je pleure

L'École supérieure de théâtre vous invite à Quand je pense à eux, encore maintenant je pleure, mémoire-création de Sophie Deslauriers. L'étudiante à la maîtrise en théâtre est dirigée par les professeures Marthe Adam et Angela Konrad. Cette recherche-création s’intéresse aux rapports entre la bande dessinée et le théâtre de marionnette. En effet, les questions liées au texte dans les dramaturgies marionnettiques s’apparentent fortement aux structures narratives de la bande dessinée, c’est-à-dire une narration qui prend appui sur les images. Il s’agit alors d’explorer comment la marionnette peut puiser dans le vocabulaire de la bande dessinée afin de servir à un nouveau type de dramaturgie. Le but de cet essai scénique est donc d’adapter certains principes inhérents à la bande dessinée, comme les cadres, les changements d’espace, les apparitions/disparitions, l’accès aux pensées des personnages, les ellipses, les retours en arrière, etc. Ces principes narratifs permettent de mettre en lumière la façon dont la marionnette peut être mise en scène.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1GMvGLv
21 et 22 mai 2015, à 20 h; 23 mai, à 16 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio-théâtre Alfred-Laliberté
405, rue Sainte-Catherine Est
Billets en vente à la billetterie de l'UQAM, au coût de 5 $
Information et réservation : 514 987-3456
Mémoires et thèses
<em>J'ai rêvé d'Alice</em>, mémoire-création de Jessica Abdelmoumene

J'ai rêvé d'Alice, mémoire-création de Jessica Abdelmoumene

L'École supérieure de théâtre vous invite à voir J'ai rêvé d'Alice, mémoire-création de Jessica Abdelmoumene présenté dans le cadre de la maîtrise en théâtre, sous la direction de la professeure Geneviève Billette. L’origine de ce texte vient d’une impossibilité, au réveil, de laisser à la nuit les images d’un rêve au cours duquel il fallait mettre en scène Alice au pays des merveilles. La suite est un délire poétique d’écriture s’articulant autour de la logique du rêve et de l’accès à l’Inconscient. Partition inachevée, J’ai rêvé d’Alice se présente sous forme de jeu de cartes, offrant une série de possibles, de juxtapositions, d’agencements multiples, voire infinis. Ce texte aux accents absurdes, sollicite ce qui de l’enfance, de ses rapports au monde, ses angoisses, ses émerveillements et sautillements sémantiques, reste dans l’adulte. Après une brève conférence introductive, cette mise en lecture sous forme d’installation convie le public à déambuler entre des « stations de lecture » occupées par des comédiens lecteurs. Données brutes et retravaillées se côtoient pour être exposées à l’œil des invités. Cette présentation est une étape d’une recherche-création qui s’appuie sur les théories psychanalytiques et surréalistes pour relever les enjeux d’une écriture dramatique à partir d’éléments issus de l’Inconscient et prend pour question centrale la logique du rêve et son rapport à l’image. Une invitation à l’autre logique…
Pour en savoir plus http://bit.ly/1F24Q44
28, 29 et 30 mai 2015, à 20 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio d'essai Claude-Gauvreau, local J-2020
405, rue Sainte-Catherine Est
Mémoires et thèses
<em>Autodafé - Traces - Burning</em>, mémoire-création de Raymond Marius Boucher

Autodafé - Traces - Burning, mémoire-création de Raymond Marius Boucher

L'École supérieure de théâtre vous invite à Autodafé - Traces - Burning. Plaidoyer pour une préservation de la mémoire de la création scénographique québécoise, mémoire-création de Raymond Marius Boucher présenté dans le cadre de la maîtrise en théâtre, sous la direction de recherche des professeurs Anick La Bissonnière et Yves Jubinville. Le scénographe Raymond Marius Boucher conçoit son travail en gardant toujours à l’esprit la préservation des processus de création scénographiques. Son rêve serait de pouvoir mettre la scénographie québécoise à l’abri de l’oubli et de la disparition, grâce à la technologie numérique. Lors de l'installation-performance Autodafé – Traces – Burning, Raymond Marius Boucher fera brûler une trentaine de maquettes de décors de théâtre. Ce geste provocateur est un plaidoyer pour la préservation de la mémoire des créations scénographiques québécoises.
Lire la suite

L’événement constitue l’acte inaugural d’un projet qui doit aboutir à la création d’un guide à l’intention des scénographes facilitant la préservation des processus scénographiques. Plusieurs intervenants partageront leur vision de la mémoire scénographique : Mario Bouchard, Michel Catudal, Eve-Catherine Champoux, Philippe Cousineau, Danièle Lévesque, Marie-Claude Pion, Myriam Poirier, Eric Mongerson, les étudiants en scénographie de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe et du Département de théâtre de l’Université Concordia, etc. Raymond Marius Boucher présentera les suites de cette installation-performance dans le cadre de la participation québécoise à la Quadriennale de Prague de juin 2015, à titre de commissaire.

En savoir plus http://bit.ly/1dX55Eu

Dimanche 31 mai 2015, de 10 h à 18 h
Place Pasteur
1430, rue Saint-Denis
Colloques et conférences
Entretien avec Jean-Michel Maulpoix

Entretien avec Jean-Michel Maulpoix

La Chaire de recherche en esthétique et poétique vous invite à un entretien avec Jean-Michel Maulpoix animé par Thomas Mainguy. Écrivain et chercheur universitaire, Jean-Michel Maulpoix élabore depuis plus de trente ans une œuvre consacrée en grande partie à la poésie. Le présent entretien s’articulera autour de trois axes de discussion, à savoir les lectures décisives de l’écrivain, sa pensée du lyrisme et sa pratique d'écriture.
Vendredi 15 mai 2015, à 13 h
UQAM / Pavillon du Faubourg, local DC-2300
279, Sainte-Catherine Est
Colloques et conférences
« L’increvable Badiou », discussion autour du livre <em>Beckett, l’increvable désir</em> d’Alain Badiou

« L’increvable Badiou », discussion autour du livre Beckett, l’increvable désir d’Alain Badiou

La Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique vous invite à « L'increvable Badiou », discussion autour du livre Beckett, l'increvable désir d'Alain Badiou. Alain Badiou n’est pas le philosophe du désespoir, de l’absurde, de l’angoisse. Aussi, sa lecture de l’œuvre de Samuel Beckett tranche-t-elle de façon nette et honnête avec celle, convenue, qui voit en Beckett un écrivain de l’existence insensée, du ciel vide, de l’incommunicabilité universelle et de l’éternelle solitude. À l’occasion de cet atelier-débat, cinq jeunes chercheurs issus de différentes disciplines commenteront le portrait que le philosophe dresse de l’écrivain. Il s'agira de se pencher tant sur les moments de clairvoyance que sur les points d’aveuglement que cette lecture manifeste, sans négliger les questions générales qu'elle soulève, questions qui ont trait non seulement aux rapports entre la philosophie et la littérature, mais aussi entre l’art et la politique, voire même entre l’amour et les mathématiques.
Vendredi 15 mai 2015, à 15 h
UQAM / Pavillon du Faubourg, local DC-2300
279, Sainte-Catherine Est
Colloques et conférences
Première journée d’étude du Groupe de recherche interdisciplinaire en arts vivants

Première journée d’étude du Groupe de recherche interdisciplinaire en arts vivants

Le Groupe de recherche interdisciplinaire en arts vivants (GRIAV) tiendra sa première journée d’étude le 19 mai prochain. Cette journée d’étude a pour objectif d’établir une vue d'ensemble de l’état actuel de la recherche en arts vivants à l'UQAM et des problématiques qui relient les différentes disciplines artistiques. Cette journée s’oriente autour de divers axes de recherche, notamment : comment les pratiques de création et d’interprétation en arts vivants s’inscrivent dans le milieu universitaire et comment s’opèrent les processus de création et d’interprétation propres aux différentes disciplines (danse, musique et théâtre).
Pour en savoir plus http://bit.ly/1QBtoWw
Mardi 19 mai 2015, de 8 h 30 à 17 h
UQAM / Pavillon de Danse, local K-1150
840, rue Cherrier
Programme complet
Colloques et conférences
Colloque <em>Expériences et écritures de l’espace au Québec et au Brésil</em>

Colloque Expériences et écritures de l’espace au Québec et au Brésil

Dans le cadre du 83e Congrès de l'Association francophone pour le savoir (Acfas), la professeure associée au Département d'études littéraires Licia Soares De Sousas coorganise le colloque Expériences et écritures de l'espace au Québec et au Brésil. Ce colloque explore les relations littéraires interaméricaines à partir d'une perspective comparatiste entre le Québec et le Brésil, centrée sur des approches théoriques des représentations littéraires de l'espace. Il s'agit d'interroger les relations entre expérience, perception et écriture de l'espace pour mieux dégager les stratégies d'investissement symbolique auxquelles les productions littéraires québécoises et brésiliennes ont recours.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1El18ih
25 et 26 mai 2015
Université du Québec à Rimouski
300, allée des Ursulines
Rimouski
Colloques et conférences
Colloque <em>Arts des mondes/mondes des arts</em> à l'Acfas

Colloque Arts des mondes/mondes des arts à l'Acfas

Le 83e Congrès de l'Association francophone pour le savoir (Acfas) aura lieu cette année à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) du 25 au 29 mai prochain. Vous êtes invités à vous inscrire au colloque Arts des mondes/mondes des arts : pluralité des objets, discours et pratiques dans la francophonie, coorganisé par le professeur au Département d'histoire de l'art Dominic Hardy. La proposition de ce colloque part du constat que l'histoire de l'art et la muséologie restent encore bien souvent cloisonnées dans leurs propres frontières, non seulement théoriques, mais aussi linguistiques et territoriales. Pourtant, une observation des pratiques professionnelles semble indiquer à la fois des porosités et des impasses dans ces champs de recherche. Prenant appui, mais sans toutefois se limiter, sur l'approche sociologique d'Howard Becker et la perspective des Global Art Histories (dont une traduction convenable resterait à discuter), le colloque soulignera la nécessité de considérer non plus des mondes de l'art mais des mondes des arts. Il s'agira donc de rendre compte de l'ouverture des disciplines à de nouvelles aires géographiques et linguistiques, et à de nouvelles formes artistiques.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1PmfMvV
28 et 29 mai 2015
Université du Québec à Rimouski
300, allée des Ursulines
Rimouski
Programme complet
Événements spéciaux
Un événement mémorable pour 39 étudiants de la maîtrise en enseignement des arts

Un événement mémorable pour 39 étudiants de la maîtrise en enseignement des arts

C'est le samedi 25 avril 2015, dans le cadre d'une journée de diffusion de projets pédagogiques novateurs, que des étudiants du programme de maîtrise en enseignement des arts ont eu l'opportunité de rendre compte des résultats de leur projet réalisé en milieu scolaire. Au cours de cette journée, les projets ont été présentés sous quatre thématiques reflétant les préoccupations et les enjeux rencontrés en enseignement des arts. Ces présentations ont permis de mettre au jour des connaissances issues de différentes disciplines artistiques pour ainsi enrichir les pratiques d'enseignement en art dramatique, en arts visuels et médiatiques, en danse et en musique. Cet événement marquant souligne la fin d'un parcours universitaire pour les 39 premiers finissants du programme de maîtrise en enseignement des arts.
Lire la suite
En 2011 était ouvert le programme multidépartemental de maîtrise en enseignement des arts, comportant quatre concentrations - art dramatique, danse, musique et arts visuels et médiatiques - correspondant aux quatre disciplines artistiques enseignées en milieu scolaire.

L'objectif général de ce programme est de former des professionnels de l'enseignement de l'art au préscolaire, primaire et secondaire en permettant aux personnes détentrices d'un baccalauréat disciplinaire en art de compléter leur formation en enseignement, dans le cadre d'études de deuxième cycle. Ces enseignants, possédant un bagage artistique diversifié - en art dramatique, en arts visuels et médiatiques, en danse ou en musique - sans être légalement qualifiés pour enseigner, peuvent développer les compétences professionnelles exigées des enseignants œuvrant dans le système scolaire québécois.

Félicitations aux diplômés de la première cohorte!

Expositions et spectacles
Laboratoire d'exploration théâtrale sur Bernard-Marie Koltès

Laboratoire d'exploration théâtrale sur Bernard-Marie Koltès

L'École supérieure de théâtre vous invite au Laboratoire Koltès. Bernard-Marie Koltès s'est toujours senti étranger dans son pays natal, la France. Malgré ses nombreux voyages, il ne réussit non plus à se reconnaître en l'Autre. Ses œuvres témoignent de cette tension naturelle entre l'envie d'entrer en contact et la peur de ce qui nous est étranger. Ses personnages, souvent durs et fermés, baignent dans la solitude, la fragilité et le besoin d'être compris. Dans ce laboratoire d'exploration, le spectateur est invité à une rencontre. C'est à travers un processus dramaturgique et une recherche formelle que la représentation crée un rapport intime et théâtral en repoussant ses propres limites. Le spectateur en vient à se demander s'il n'est pas lui-même actant de cette rencontre, lui-même pris avec sa propre solitude. Le laboratoire est présenté à un spectateur à la fois.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1xTFUvN
Lundi 11 mai 2015, à 19 h, 20 h et 21 h; mardi 12 mai, à 10 h, 11 h, 12 h, 19 h, 20 h et 21 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
À l'extérieur, sur la passerelle du clocher
Réservation obligatoire : m.lucas22@hotmail.ca
Expositions et spectacles
Place à la relève au Centre de design de l’UQAM

Place à la relève au Centre de design de l’UQAM

Le printemps est finalement arrivé au Centre de design et il est maintenant temps de faire place à la relève. La créativité des designers de demain sera mise de l'avant dans l'Édition spéciale 2015, exposition des finissants de l'École de design qui occupera tout le pavillon. Seront présentés simultanément à tous les étages du pavillon de Design les projets des étudiants des programmes de design graphique, design de l'environnement, design d'événements, design de mode, design d'équipements de transport et architecture moderne et patrimoine. Cet événement sera précédé du lancement de la sixième édition du projet étudiant PICA, ainsi que de Faire l'espace, le colloque annuel de l'Association de design urbain du Québec.
13 au 24 mai 2015
UQAM / Pavillon de Design
1440, rue Sanguinet
Programmation complète
Expositions et spectacles
La Galerie de l'UQAM présente l'exposition <em>Electrosmogs</em> de l'artiste Jean-Pierre Aubé à Rome

La Galerie de l'UQAM présente l'exposition Electrosmogs de l'artiste Jean-Pierre Aubé à Rome

Après la série d'interventions Electrosmog Venezia, présentée la semaine dernière dans le cadre des journées d'ouverture de la Biennale de Venise, la Galerie de l'UQAM s'apprête à ouvrir l'exposition Electrosmogs de l'artiste québécois Jean-Pierre Aubé à RAM radioartemobile, une importante plateforme d'art contemporain située à Rome et dédiée à la recherche visuelle et sonore. Un commissariat de Louise Déry, l'exposition Electrosmogs de Jean-Pierre Aubé mettra en relation le projet V.L.F. Natural Radio – réalisé en Finlande, en Écosse et au Québec et proposant en son et en images des basses fréquences émanant de phénomènes naturels tels que les aurores boréales – avec la série Electrosmogs. Deux nouvelles œuvres vidéographiques y seront présentées : Electrosmog Venezia, réalisée dans le cadre de la Biennale de Venise, et Radio Vaticana, qui présente une captation du signal de Radio Vatican, l’un des plus importants sites d’émission de fréquences radio au monde. L'ouverture de l'exposition sera précédée d'une table ronde organisée par RAM radioartemobile et réunira différents profils de chercheurs et penseurs autour de la question des fréquences radio.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1HVAIcZ
Expositions et spectacles
<em>LE MIX</em>, une occasion de vivre la danse pour cinq enfants atteints d'une maladie neuromusculaire

LE MIX, une occasion de vivre la danse pour cinq enfants atteints d'une maladie neuromusculaire

Le Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine, le Département des sciences de l'activité physique de l'UQAM et le Département de danse de l'UQAM ont unis leur expertise pour donner à cinq enfants atteints d'une maladie neuromusculaire l'occasion de vivre la danse à la fois comme expression artistique et moyen thérapeutique. LE MIX est un court spectacle présentant le résultat des apprentissages de cinq enfants. Le projet de recherche est sous la direction des professeurs Martin Lemay, du Département des sciences de l'activité physique, et Sylvie Fortin, du Département de danse de l'UQAM.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1KAD67F
Samedi 16 mai 2015, à 18 h 30
UQAM / Pavillon de Danse
Piscine-théâtre, local K-R380
840, rue Cherrier
Expositions et spectacles
Danièle Desnoyers présente une nouvelle création en Allemagne

Danièle Desnoyers présente une nouvelle création en Allemagne

Le 17 janvier dernier, Danièle Desnoyers, professeure au Département de danse et directrice artistique de la compagnie Le Carré des Lombes, s'envolait pour l'Allemagne afin d'amorcer une nouvelle création auprès des danseurs du Staatstheater Mainz dans le cadre d'un programme double intitulé Montréal et commandé par le directeur artistique Honne Dorhrmann à Danièle Desnoyers et au chorégraphe montréalais José Navas. L'œuvre chorégraphique de Danièle Desnoyers s'intitule Ni chien ni loup. La direction musicale est assumée par l'auteur compositeur Philippe B. Quatre périodes de création ont eu lieu à l'hiver et au printemps pour un calendrier de 11 semaines à Mainz. La première aura lieu le 16 mai 2015 en Allemagne au Staatstheater.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1F8Sybq
Expositions et spectacles
Concert-bénéfice de l'École préparatoire de musique : Hommage à Colette Boky

Concert-bénéfice de l'École préparatoire de musique : Hommage à Colette Boky

Afin de rendre hommage à l'une des figures marquantes de la scène musicale québécoise, l'École préparatoire de musique (EPM) a dédié son concert-bénéfice annuel à la soprano Colette Boky. De renommée internationale, la chanteuse a été l'invitée des plus grands orchestres et a reçu les plus grands honneurs. Professeure de chant au Département de musique depuis 1981, elle a inspiré toute une génération de chanteurs et de musiciens d'ici. Ainsi, vous aurez le plaisir d'entendre des musiciens de l’École préparatoire de musique, des étudiants actuels de madame Boky, ainsi que le gagnant du Festival Concours Marcelle Corneille, le tout ponctué des faits saillants de la carrière de cette grande cantatrice. Au programme : Bernstein, Debussy, Schubert, et Villa-Lobos. Les fonds recueillis lors de cette soirée permettront à l'EPM de poursuivre sa mission, qui est d'offrir un enseignement musical de qualité accessible à tous. Venez encourager l'École et saluer la carrière exceptionnelle de madame Boky en assistant à ce concert mémorable.
Mardi 19 mai 2015, à 19 h
Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est
Billets disponibles en ligne, au coût de 70 $ 
Un reçu aux fins de l’impôt sera émis pour la partie admissible.
Information : 514 987-3939
Bourses et concours
Bourse postdocotorale Banting

Bourse postdocotorale Banting

La Bourse postdoctorale Banting est une bourse d'une valeur de 70 000 $ par année sur deux ans. Il s'agit d'une bourse pour un doctorant qui présente un dossier de publication exceptionnel et dont le projet de stage s'arrime parfaitement avec son responsable de stage. La date limite interne à la Faculté des arts est le lundi 15 juin 2015 avec la soumission d'une lettre d'intention de cinq pages. La date limite pour une présentation d'une demande complète auprès du programme Banting est le 23 septembre 2015. Un candidat ne peut pas faire son stage à l'UQAM s'il a complété son doctorat à l'UQAM, sauf circonstances exceptionnelles. Pour être éligible à la bourse Banting, vous devez avoir complété votre doctorat entre le 23 septembre 2012 et le 15 août 2016 (inclusivement) et avant la date de début de la bourse.

Date limite : lundi 15 juin 2015
Information: Pierre-Paul St-Onge

Voir toutes les bourses et tous les concours

Appel de texte ou de projet
Dossier des <em>Cahiers Victor-Lévy Beaulieu</em>

Dossier des Cahiers Victor-Lévy Beaulieu

Vous êtes invités à proposer un texte pour un dossier des Cahiers Victor-Lévy Beaulieu qui s'intitulera « Cartographie des lieux dans l'œuvre de Victor-Lévy Beaulieu ». Depuis l'arrière-pays des Trois-Pistoles, où la Vraie Saga des Beauchemin prend racine, jusqu'aux confins de l'Afrique noire parcourue par Abel dans Bibi, en passant par les terres riches en mythologie de l'Irlande de Joyce, ou par la grisaille et la misère de « Morial-Mort », la géographie beaulieusienne couvre un large territoire. Pour en dresser la cartographie, il faudrait recenser tous les espaces, aussi bien physiques que symboliques, qui composent ce paysage romanesque et y dessinent plusieurs formes de traversées.
Date limite : lundi 1er juin 2015
Appel de texte ou de projet
Œuvres en consignation à l’Artothèque

Œuvres en consignation à l’Artothèque

L'Artothèque invite les artistes à déposer des œuvres en consignation. Dédiée aux arts visuels depuis 1995, L'Artothèque, membre de la Fondation des arts et métiers d'art du Québec (FAMAQ), fonctionne sur le principe d'une bibliothèque d'art en offrant aux particuliers, entreprises et institutions la possibilité de louer des œuvres originales à des prix abordables. Elle propose également des expositions dans le cadre de sa programmation. Par ses activités, L'Artothèque donne au grand public un accès privilégié à des œuvres d'art et contribue à mieux faire connaître les artistes québécois.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1vIeJjz
Date limite : vendredi 5 juin 2015
Appel de texte ou de projet
« Sémiotique et liberté », numéro à paraître de la revue <em>Cygne noir</em>

« Sémiotique et liberté », numéro à paraître de la revue Cygne noir

Pour son quatrième numéro à paraître en janvier 2016, la revue d'exploration sémiotique Cygne noir sollicite des propositions qui sachent tirer profit du thème de la liberté, et cela afin d'approfondir des aspects théoriques de la pensée sur le signe et l'histoire de son développement et/ou qui proposent l'abord sémiotique de tout objet lié à la liberté, au pouvoir, aux contraintes, dans quelque acception que ce soit.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1ugtzwk
Date limite : lundi 22 juin 2015
Appel de texte ou de projet
Numéro « Invisibilisations des écrans » de la revue <em>Interfaces numériques</em>

Numéro « Invisibilisations des écrans » de la revue Interfaces numériques

La revue Interfaces numériques lance un appel à contributions pour un numéro à paraître en juin 2016 sur le thème de l'invisibilisation des écrans. Miniaturisés, intégrés ou rendus transparents, les objets écraniques semblent se soustraire à la vue. L'innovation technologique s'avère en effet synonyme aujourd'hui d'une tendance à l'invisibilisation des écrans. A la suite de Divina Frau-Meigs, Patrick M'Pondo Dicka (2013) défend l'idée que c'est avant d'être acceptés socialement que les écrans sont camouflés. Cette logique d'« enfouissement technologique », bien que caractéristique de l'histoire du poste de télévision, ne semble pourtant pas généralisable. A l'inverse, pour reprendre la piste de Nicolas Demassieux (2002), l'enfouissement ne correspondrait-il pas plutôt à une dernière étape du développement des technologies?
Pour en savoir plus http://calenda.org/320442

Date limite : mercredi 1er juillet 2015

Voir tous les appels de textes et de projets

Diplômés
Retrouvailles au DESS en design d'événements

Retrouvailles au DESS en design d'événements

Le Conseil de diplômés de la Faculté des arts invite les diplômés du DESS en design d'événements de l'UQAM à se retrouver au café de l'Usine C. Un cocktail sera servi et vous aurez l'occasion de discuter en présence de Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts, et de Céline Poisson (Ph. D. Sémiologie 1997), directrice de l'unité de programmes de cycles supérieurs en design.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1GXeKo0
Jeudi 11 juin 2015, de 17 h à 19 h
Usine C
1345, avenue Lalonde
Places limitées et inscription obligatoire