Bulletin des arts
Publications
Parution d'un ouvrage d'Érika Wicky

Parution d'un ouvrage d'Érika Wicky

Vient de paraître au Presses universitaires de Rennes l'ouvrage Les paradoxes du détail. Voir, savoir, représenter à l'ère de la photographie d'Érika Wicky, chargée de cours au Département d'histoire de l'art. Au cours du XIXe siècle, la notion de détail s'est imposée comme un outil théorique majeur pour l'appréhension des images et comme un élément essentiel de la réflexion sur la représentation et ses techniques. Stimulée par l'apparition de l'image photographique dont le rendu exceptionnellement détaillé a joué un rôle de catalyseur, la réflexion sur le détail a gagné différentes sphères culturelles.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1B45u2d
Mémoires et thèses
<em>Clothilde : la rencontre</em>, mémoire-création de Justine Hubert

Clothilde : la rencontre, mémoire-création de Justine Hubert

L'École supérieure de théâtre présente Clothilde : la rencontre, mémoire-création de Justine Hubert. Certaines origines de Mademoiselle H. sont des Îles de la Madeleine. En cherchant à découvrir l’histoire de ses ancêtres et de leur territoire, elle n’a retrouvé ni la foi dont ses aïeux faisaient preuve, ni les certitudes qui vont avec. S’étant rendue aux îles, elle a rencontré des insulaires qui ont témoigné de rêves, d’usages et d’idées d’un autre temps. Afin de rétablir la transmission de la mémoire de ses ancêtres féminines, Mademoiselle H. a posé son attention sur une grand-tante, née en 1901, qui par ses œuvres et son caractère a marqué l’imaginaire de nombreux Madelinots : Clothilde Hubert. Voilà qu’une équipe de créateurs cherche à découvrir comment mettre en mouvement des outils de la marionnette contemporaine pour révéler des bribes de mémoire : une jambe-prothèse, une marionnette appendice, des objets et des ombres sont en relation avec une interprète, Mademoiselle H.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1FnP03M
Jeudi 11 juin 2015, à 20 h; vendredi 12 juin, à 14 h et 20 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio d'essai Claude-Gauvreau, local J-2020
405, rue Sainte-Catherine Est
Billets en vente à la billetterie de l'UQAM, au coût de 5 $
Information et réservation : 514 987-3456
Mémoires et thèses
Mémoire-création d'Antoine Beaudoin Gentes

Mémoire-création d'Antoine Beaudoin Gentes

L'École supérieure de théâtre vous invite à L'Amour médecin, mémoire-création d'Antoine Beaudoin Gentes. Comédie-ballet écrite en 1665, L’Amour médecin est la première du genre. Elle est présentée à l’occasion de grandes fêtes organisées par Louis XIV à Versailles. Cette adaptation contemporaine transforme le texte en véritable terrain de jeu. Un lieu d’improvisation et de remises en question, afin d’ancrer le comique dans le corps et la parole des comédiens. Une réappropriation qui met en valeur l’esprit festif des comédies-ballets et la dégaine comique des interprètes. Sur scène, nous assistons à la déchéance de Sganarelle, un bourgeois simplet qui tente de s’accrocher au pouvoir qu’il lui reste, mais tout lui glisse entre les mains. Il est aveugle face à la vie qui se transforme autour de lui. Il y a d’abord sa jeune fille qui vit ses premières pulsions sexuelles, des médecins rapaces venus profiter de la détresse et de l’ignorance du pauvre homme, une servante contestataire sur le point de s’affranchir, ainsi qu’un faux maître reiki venu voler le cœur de l’adolescente lors d’un mariage final grandiloquent. Une occasion de célébrer avec démesure une trop rare victoire contre les maîtres oppresseurs. Un soulagement par le rire dans notre contexte actuel de répression austère.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1Gp6ZZP
11 au 13 juin 2015, à 20 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Salle Marie-Gérin-Lajoie, local J-M400
405, rue Sainte-Catherine Est
Billets en vente à la billetterie de l'UQAM, au coût de 5 $
Information et réservation : 514 987-3456
Mémoires et thèses
Mémoire-création de Cassandre Chatonnier

Mémoire-création de Cassandre Chatonnier

L'École supérieure de théâtre vous invite à voir On attend où?, essai scénographique autour de l'espace dans En attendant Godot de Samuel Beckett, dans le cadre du mémoire-création de Cassandre Chatonnier. Le processus de création scénographique d’une production théâtrale consiste habituellement de nos jours, à penser et à concevoir les éléments de design tels que le décor ou les costumes avant même que les comédiens ne commencent les répétitions. Le dialogue n’a lieu qu’entre le metteur en scène et le scénographe. De ce fonctionnement, qui s’explique facilement compte tenu des contraintes de production, résulte parfois un collage mal maîtrisé de l'intention et du mouvement des comédiens avec l’espace qui les entoure. Ne serait-il pas nécessaire pour l’acteur d’avoir un décor qui prenne en compte ses sensations et perceptions de l'espace, autant d’un point de vue physique qu'imaginaire? Comment cette prise en considération de la relation que l’acteur entretient avec l’espace peut-elle venir enrichir notre démarche de scénographe? Ce projet de maîtrise tente de répondre à ces questions en réalisant une scénographie pour En attendant Godot de Samuel Becket, selon un processus de création qui prend en compte l’acteur dans sa relation à l’espace, dès le début du processus. Le processus de création développé sera exposé dans son ensemble (journal de recherche, extraits vidéos, maquettes, etc.), et un extrait de la pièce sera présenté dans la scénographie générée par cette démarche.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1Hh3DE5
18, 19 et 20 juin 2015, à 20 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin
Studio-théâtre Alfred-Laliberté
405, rue Sainte-Catherine Est Montréal
Billets en vente à la billetterie de l’UQAM, au coût de 5 $
Information et réservation : 514 987-3456
Colloques et conférences
Colloque <em>Littératie, art et culture des jeunes. Identifier les croisements</em>

Colloque Littératie, art et culture des jeunes. Identifier les croisements

L'équipe de recherche EntreLACer. Littératie, art et culture des jeunes vous invite à son premier colloque international. L'objectif est d'identifier les croisements de concepts et d'approches dans diverses pratiques qui contribuent au développement de l'enseignement des arts et des langues : les pratiques de l'expert, artiste ou chercheur, celles du jeune, à la fois producteur culturel et apprenant, ainsi que celles de l'enseignant, éducateur, formateur ou créateur de nouveaux rapports avec les apprenants. Ce colloque réunira des chercheurs, des artistes et des enseignants du Québec, de la France et des États-Unis. Le comité organisateur de ce colloque est formé des professeures Moniques Richard, Christine Faucher et Nathalie Lacelle.
Pour en savoir plus EntreLACer_communiqu_.pdf
Mardi 16 juin 2015, de 9 h à 17 h
UQAM / Pavillon Hubert-Aquin, local A-M204
400, rue Sainte-Catherine Est
Entrée libre
Colloques et conférences
Colloque international <em>Que devient la littérature québécoise?</em>

Colloque international Que devient la littérature québécoise?

Le colloque Que devient la littérature québécoise? Formes et enjeux des pratiques narratives depuis 1990 mettra à contribution une trentaine de spécialistes œuvrant au Québec, au Canada, en Europe et plus largement dans la francophonie, avec pour objectif général de saisir les tendances de la narrativité contemporaine dans la littérature québécoise à partir d’un corpus d’œuvres et de phénomènes institutionnels que l’on peut observer depuis 1990. Cet événement est organisé entre autres par le professeur au Département d'études littéraires Robert Dion.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1FOMosT
18 au 20 juin 2015
Université de Paris-Sorbonne
Amphithéâtre Michelet
46, rue Saint-Jacques
Paris
Programme complet
Expositions et spectacles
<em>Mon village</em>, du photographe Jean-François Bérubé, et <em>Meeting</em>, de l’artiste new-yorkais Nick Kline

Mon village, du photographe Jean-François Bérubé, et Meeting, de l’artiste new-yorkais Nick Kline

Le Centre de design accueillera les expositions Mon village, du photographe montréalais Jean-François Bérubé, et Meeting, de l’artiste new-yorkais Nick Kline. Présentées par le 28e Congrès mondial de l’Association internationale pour la prévention du suicide (IASP) et les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, ces expositions reflètent la volonté des deux artistes d’aborder, à travers l’art, la perspective des endeuillés en prévention du suicide. Lors du vernissage, Jean-François Bérubé lancera son nouveau livre Mon village.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1JCGFxp

Exposition : 11 au 16 juin 2015, de 12 h à 18 h
Vernissage : mercredi 10 juin, à 18 h
Centre de design
1440, rue Sanguinet

Expositions et spectacles
<em>Passerelle 840</em> estivale au Département de danse

Passerelle 840 estivale au Département de danse

Deux pièces vous seront présentées en cette Passerelle d'été au Département de danse : Untitled #1, créée et interprétée par Anne-Claire Cauhapé et Marie Mougeolles, et Le sourire se forme par la tension des muscles, créée par Virginie Desroches, avec l'assistance de Cynthia David, et interprétée par Marie-Ève Dion, Claire Jeannot, Lakesshia Pierre Colon et Stéphanie Poulin-McComeau.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1JCcF4O
Vendredi 12 juin 2015, à 20 h; samedi 13 juin, à 18 h, dimanche 14 juin, à 18 h
UQAM / Pavillon de Danse
Piscine-théâtre, local K-R380
840, rue Cherrier
Entrée libre (contribution suggérée de 5 $)
Expositions et spectacles
Dernier concert de la saison 2014-2015 de l'OPMEM

Dernier concert de la saison 2014-2015 de l'OPMEM

Après l'immense succès d'une saison si haute en couleur, l'Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), en collaboration avec le Département de musique de l'UQAM, vous convie à son ultime concert de la saison 2014-2015 pour une épopée à travers les mystères de la nuit. Pour une toute première fois, l'OPMEM aura le plaisir de jouer dans la très magnifique Maison symphonique, résidence de l'Orchestre symphonique de Montréal.
Lire la suite
La soirée débutera avec l'interprétation des trois Nocturnes de Claude Debussy. Ces envoutantes pièces représentant les nuages tout comme l'esprit de fête lors d'une journée en plein cœur de Paris, se termine avec le chant des sirènes qui sera interprété par l'ensemble Gaïa, dirigé par Roseline Blain. La première partie du concert se terminera par la présentation de La nuit de Camille Saint-Saëns dans laquelle la sublime soprano Élyse Charlebois chantera un dialogue avec un oiseau accompagné toujours par l'ensemble Gaïa.

La soirée se poursuivra avec la première mondiale de l'œuvre L'expérience du compositeur québécois Paul Baillargeon. Pour l'interprétation de cette œuvre, l'OPMEM a le plaisir d'accueillir le trompettiste et pédagogue Thierry Champs, directeur du baccalauréat en musique de l'UQAM. Vous pourrez ensuite entendre le prélude de l'opéra Lohengrin ainsi que l'air du Songe d'Elsa de Richard Wagner dans une interprétation magistrale d'Élyse Charlebois. Votre soirée se terminera pour cet incontournable œuvre de Paul Dukas et rendu populaire par le film Fantasia de Disney : L'apprenti sorcier.

Samedi 13 juin 2015, à 20 h
Maison symphonique de la Place des Arts
1600, rue Saint-Urbain
Billets : www.opmem.org
Bourses et concours
Bourse de recherche en milieu de pratique

Bourse de recherche en milieu de pratique

Le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC) est fier de s'associer au Musée de la civilisation (MCQ) pour offrir aux étudiants de maîtrise et de doctorat en sciences sociales et humaines, en arts et en lettres une bourse de recherche en milieu de pratique (BMP-Innovation-MCQ). La bourse offerte est d'une valeur de 21 000 $ par année pour la maîtrise ou de 27 000 $ par année pour le doctorat.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1e0VgWG

Date limite : mercredi 7 octobre 2015, à 16 h

Voir toutes les bourses et tous les concours

Appel de texte ou de projet
Neuvième numéro de la revue <em>Chameaux</em>

Neuvième numéro de la revue Chameaux

La revue Chameaux lance un appel à contributions pour son neuvième numéro, « Œuvres francophones et ironie ». Les œuvres francophones, qu'elles relèvent des champs littéraire, cinématographique ou autre, ont parfois été considérées comme un reflet de la société au détriment de leur valeur artistique. On remarque certaines tendances contemporaines de la critique qui font des textes littéraires francophones, par exemple, des documents à valeur historique ou politique. Cet intérêt marqué pour le contenu, pour le référent réel, tend à négliger la médiation que suppose toute écriture, et explique que les procédés rhétoriques aient été relativement peu étudiés.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1CtgR4b

Date limite : samedi 20 juin 2015

Voir tous les appels de textes et de projets

Diplômés
Un rabais pour les diplômés de la Faculté des arts

Un rabais pour les diplômés de la Faculté des arts

Le Conseil de diplômés de la Faculté des arts offre aux diplômés de la faculté un rabais de 50 $ sur l'inscription de chacun de leurs enfants au camp de jour Les Mathémartistes. Ce camp de jour d'une durée d'une semaine, qui s'adresse aux jeunes de 11 à 13 ans, est offert à deux reprises, au cours des semaines du 6 et du 13 juillet 2015. Qu'est-ce que les arts et les mathématiques ont en commun? Venez découvrir la réponse en expérimentant les arts tout en pratiquant les mathématiques. Vous plongerez dans le design, l'architecture, la peinture abstraite, la céramique, le dessin et les tours de cartes afin de découvrir que les mathématiques se cachent derrière tous ces domaines. Grâce à la recherche, la construction, la réalisation d'objets insolites et une sortie au Musée des maîtres et artisans du Québec, les Mathémartistes allieront sensibilité, travail manuel, calcul, géométrie, habileté, imagination et créativité.
Pour en savoir plus http://bit.ly/1dXRiXr