Bulletin des arts
Bourses et concours
Nouvelles des fonds subventionnaires de recherche

Nouvelles des fonds subventionnaires de recherche

Appui à la recherche-création (PAFARC volet 6- CEDARC) : Le concours est lancé ce 24 mai et la date limite de dépôt est le 2 août 2016.

Clinique d’information sur la gestion financière des fonds de recherche: Cette séance vise les [nouveaux] professeurs et les coordonnateurs qui veulent en savoir davantage sur la gestion financière des fonds de recherche. La rencontre abordera l'utilisation des subventions, la responsabilité au niveau de la gestion de fonds publics, la gestion [pratique] des fonds à l'UQAM et les procédures internes (jeudi 9 juin 2016 de 12h30 à 14h au PK-5115). 

Soutien aux équipes de recherche : Les professeurs qui désirent appliquer à ce programme du FRQSC ont jusqu'au 30 juin pour déposer un avis d'intention.

Subventions Connexion : Les prochaines date limite pour ce concours sont le 1er août et le 1er novembre. Cette subvention finance les événements et les autres activités de rayonnement.

Lire la suite

Recherche ciblée - Arrivée, réinstallation et intégration des réfugiés syriens : Ce programme de subvention en collaboration avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) vise à appuyer la recherche concernant l’arrivée et la réinstallation de réfugiés syriens au Canada. L'objectif principal de cette initiative conjointe est d’offrir un soutien supplémentaire aux chercheurs actifs financés par le CRSH travaillant dans des domaines liés à l'immigration et à la relocalisation des réfugiés.

Soutien à des initiatives internationales de recherche et d'innovation / Appel de projets Québec-Chine 4 : Cet appel vise la réalisation de projets de recherche et développement sino-québécois majeurs ayant une composante industrielle québécoise et chinoise susceptible de générer des retombées économiques. Chaque demande doit obligatoirement inclure un partenaire privé québécois et un partenaire privé chinois à titre de demandeur principal ou de partenaire de recherche secondaire.

Programme d’aide financière pour les réunions et congrès internationaux : Ce programme s’applique aux nouveaux événements seulement. L’événement en question doit être organisé sur une base régulière (annuelle, bisannuelle, triennale), avec une rotation d’au moins trois pays, dont 50 % des participants viennent de pays étrangers.

Information : Pierre-Paul St-Onge
Bourses et concours
Bourses d’études supérieures en culture  et en littérature québécoises du CRILCQ à l’UQAM

Bourses d’études supérieures en culture et en littérature québécoises du CRILCQ à l’UQAM

Afin de soutenir la formation de ses membres étudiant-e-s du 2e et du 3e cycle, le CRILCQ à l'UQAM attribue annuellement deux bourses d'études supérieures en culture et en littérature québécoises d'un montant de 5 000 $ chacune.
Lire la suite
CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ
Pour être admissible au concours, le-la candidat-e :
• doit être membre étudiant-e du CRILCQ à l'UQAM ;
• doit être dirigé-e ou codirigé-e par un membre régulier du CRILCQ à l'UQAM (voir la liste à la fin de la description des Programmes de Formation**) ;
• doit être inscrit-e à l'UQAM à un programme de 2e ou de 3e cycle durant les sessions d'automne 2016 et/ou d'hiver 2017 ;
• doit travailler à un sujet de mémoire ou de thèse qui porte entièrement ou en partie sur le Québec.

CRITÈRES D'ÉVALUATION DE LA CANDIDATURE
• Qualité, intérêt et pertinence du projet de mémoire ou de thèse
• Qualité et originalité du parcours universitaire
• Nécessité d'un soutien financier pour amorcer ou poursuivre des études supérieures VALEUR DE CHAQUE BOURSE
• 5 000 $

DOSSIER DE CANDIDATURE
Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :
• le formulaire de demande dûment complété et signé par le-la candidat-e et par son-sa directeur-trice de recherche (actuel-le ou futur-e) ;
• une copie des derniers relevés de notes universitaires ;
• un curriculum vitæ (3 pages maximum).

Les dossiers de candidature doivent être remis au plus tard le 31 août 2016 (en personne, par la poste ou par courriel)
CRILCQ à l'UQAM/ Local J-4285
Université du Québec à Montréal

C.P. 8888, succ. Centre-ville
Montréal, Qc., H3C 3P8
crilcq@uqam.ca
Appel de texte ou de projet
La notion d'« autochtonie » dans les arts

La notion d'« autochtonie » dans les arts

Le Département d'histoire de l'art lance un appel à contribution sur la notion d'« autochtonie » dans les arts pour la revue intitulée Captures. La création autochtone littéraire et visuelle est en ébullition depuis le début des années 2010. Un des aspects les plus marquants de ce dynamisme artistique est l’affirmation des artistes autochtones sur la scène internationale. Mais que signifie être un artiste « autochtone » au XXIe siècle ? Force est de reconnaître que la notion d’« autochtonie », qui renvoie à la fois à des dimensions culturelles, géopolitiques et historiques, fait l’objet d’importants débats parmi les artistes et les théoriciens autochtones et allochtones.
Lire la suite

On constate tout d'abord qu'il n'existe aucune définition officielle de l'autochtonie, seulement des critères communs aux différents peuples autochtones (l'occupation ancestrale du territoire, la marginalisation au sein de la culture majoritaire, la continuité culturelle et linguistique, le sentiment d'appartenance). Les institutions internationales (Nations Unies, Organisation internationale du travail) ne souhaitent pas proposer une définition trop rigide de l'autochtonie afin de respecter la diversité des peuples autochtones à l'échelle planétaire. Dans le domaine de l'art et de la littérature, les choses varient grandement d'un pays à un autre. Au Canada et au Québec, les institutions artistiques s'en tiennent à une définition souple de l'autochtonie qui accorde une large place au critère d'auto-identification. Aux États-Unis, par contre, l'Indian Arts and Crafts Act exige depuis 1990 de faire la preuve d'une ascendance autochtone reconnue par l'État américain pour pouvoir exposer en tant qu' « Indian Artist ».

Au-delà des questions de lignage, l'usage du terme autochtone continue de susciter des débats dans la sphère artistique et littéraire. Certains chercheurs rejettent purement et simplement cette notion qui renvoie selon eux à un essentialisme racialiste. D'autres, s'interrogent sur la pertinence d'accoler encore le qualificatif « autochtone » à des auteurs et des artistes contemporains dont l'œuvre, reconnue internationalement, n'est en aucune façon réductible à leur identité culturelle. À l'opposé de ces positions critiques et dubitatives, plusieurs jugent que l'essentialisme qui sous-tend la notion est nécessaire pour résister à l'acculturation néocoloniale. Dans le sillage de ces débats, artistes et théoriciens autochtones et allochtones débattent de la pertinence d'utiliser certaines notions alternatives plus aptes à faire ressortir la dimension contemporaine de la création autochtone : indigène, « post-indien », aborigène, native...

Ce numéro de Captures, qui sera composé de contributions de théoriciens, d'artistes et d'auteurs autochtones et allochtones, aura pour objectif d'éclairer les débats actuels entourant la notion d'« autochtonie » dans le champ des arts visuels et de la littérature. Les différentes contributions pourront prendre la forme de textes théoriques, d'études de cas consacrées à des œuvres ou à des événements artistiques ou encore d'entretiens. Elles rendront également compte de la nouvelle effervescence de la création autochtone contemporaine. Le numéro paraîtra dans le courant du printemps 2018.

Date limite : jeudi 15 septembre 2016
Résumé de 250 mots, ainsi qu'un court curriculum vitae Articles inédits d'un maximum de 6000 mots, notes incluses
Envoyer à : uzel.jean-philippe@uqam.ca
Mémoires et thèses
Soutenance de Yoo Tak Hong

Soutenance de Yoo Tak Hong

Yoo Tak Hong, étudiante au doctorat en études et pratiques des arts, soutiendra sa thèse intitulée « Le voyage mental à travers l'installation vidéo ». Yoo Tak Hong est dirigée par Louise Poisssant, professeure retraitée de l'École des arts visuels et médiatiques.
Mercredi 29 juin 2016, à 13 h 30
UQAM / Pavillon des Sciences biologiques (SB)
141, avenue du Président-Kennedy (SB-4125)