Bulletin des arts
Prix, distinctions, subventions
Prix d'excellence en enseignement

Prix d'excellence en enseignement

La Faculté des arts veut souligner l'importance de l'enseignement en reconnaissant l'apport exceptionnel d'un professeur et d'un chargé de cours. En 2016, les prix seront accordés à un professeur et un chargé de cours avec moins de dix ans d'expérience ou deux enseignants qui ont enseigné en équipe. Ce concours vise à encourager la participation au concours des prix d'excellence en enseignement de l'UQAM.
Pour en savoir plus AFFICHE_FacARTS_2016.pdf
Date Date limite de dépôt des dossiers: 16 septembre à 16h30
Local J-4050
Information
Publications
Une révolution littéraire

Une révolution littéraire

Le dernier numéro de la revue Voix et Images, publiée sous l'égide du Département d'études littéraires, propose un dossier consacré à la révolution littéraire des années 1940 au Québec. Les articles qui le composent s'intéressent à l'ébullition culturelle de cette époque et à la place que la littérature et le monde de l'édition y occupent. Publié sous la direction des collaborateurs Marie-Frédérique Desbiens et Denis Saint-Jacques, le dossier contient, notamment, des textes signés par les professeur-es-s Chantal Savoie, Lucie Robert et Michel Lacroix.
Pour en savoir plus http://bit.ly/2ce5g2g
Mémoires et thèses
Soutenance de Guillaume Provost

Soutenance de Guillaume Provost

Guillaume Provost, étudiant au doctorat en études et pratiques des arts, soutiendra sa thèse intitulée Art commissarial : des approches interdisciplinaires dans la création. Guillaume Provost est dirigé par Hélène Doyon, professeure à l'École des arts visuels et médiatiques.
Vendredi 9 septembre 2016, à 13 h 30
UQAM / Pavillon J.-A.-DeSève, Salle DS-1950
320, rue Sainte-Catherine Est
Colloques et conférences
Arts actuels et soins de santé : un espace partagé

Arts actuels et soins de santé : un espace partagé

Inaugurant la série L'art observe, cette table ronde organisée par la Galerie de l'UQAM accompagne l'exposition Patrimoines de l'artiste Yann Pocreau. Composée d'un panel d'experts variés (historiennes de l'art, muséologue, artiste, architecte et médecin), l'évènement sera l'occasion de réfléchir et d'échanger sur différents enjeux qui relient l'art, l'architecture et la médecine. Au croisement de ces trois disciplines, diverses perspectives ayant pour trame de fond le bien-être des patients seront abordées, parmi lesquelles : le rôle de l'art dans les milieux hospitaliers, pour et au-delà de ses fonctions thérapeutiques; le soin apporté à la conception architecturale et à l'aménagement des lieux, et enfin, l'importance d'entretenir une médecine de proximité, notamment dans un quartier au profil social complexe comme Ville-Marie.
Lire la suite
Invités : Azad Chichmanian, Tamar Tembeck, Dr Réjean Thomas, Mona Trudel, Yann Pocreau, Marie-Charlotte Franco; Animation : Louise Déry. L'art observe La Galerie de l'UQAM lance sa plate-forme de médiation artistique L'ART OBSERVE, laquelle comportera au fil des prochains mois plusieurs activités publiques telles que conférences, tables rondes, visites accompagnées des expositions, forums de discussion, performances, lancements de publications et projections de films. L'ART OBSERVE, avec sa pléiade de propositions destinées aux publics désireux d'approfondir leur connaissance des arts visuels actuels, se pose en complément à L'ART EXISTE, ce label qui identifie depuis de nombreuses années le programme d'expositions que présente la Galerie de l'UQAM aussi bien dans ses murs que dans les projets qu'elle fait circuler au Canada et à l'étranger.
Lundi 12 septembre 2016, 13 h 30 - 17 h
Galerie de l'UQAM
Colloques et conférences
L'oeuvre dans l'actualité de sa lecture

L'oeuvre dans l'actualité de sa lecture

À partir du concept de lectures actualisantes, le colloque L'oeuvre dans l'actualité de sa lecture - Configurations esthétiques, éthiques et politiques des lectures actualisantes visera à développer plus largement la question de ces utilisations créatives (Eco, 1992), appropriantes (Citton, 2007) et inspirées (Rorty, 1996) du texte par le lecteur. Il s'agira d'interroger les possibilités et les limites de ce geste interprétatif, oscillant entre l'actualité de la lecture et l'histoire du texte, mouvement duquel devrait jaillir la pertinence de l'œuvre.
Jeudi 8 septembre 2016, de 9 h à 17 h
UQAM / Pavillon Président-Kennedy, Local PK-1140

Vendredi 9 septembre 2016, de 9 h à 17 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, Local J-2805

Colloques et conférences
La reconstitution en danse

La reconstitution en danse

Armando Menicacci, professeur au Département de danse et membre d'Hexagram, Mario Côté et Anne Bénichou, professeurs à l'École des arts visuels et médiatiques, et Brigitte Kerhervé, professeure au département d'informatique participent à la table ronde Laser Hexagram intitulée La reconstitution en danse en compagnie de Françoise Sullivan. La danse est un art du temps. Elle comporte ainsi des problématiques quant à sa conservation, transmission et recréation. Il est donc pertinent de s'intéresser à la notion de reconstitution en danse et ses modes d'effectuation. Il sera question d'élucider quelles sont les traces documentaires d'une performance pouvant être utiles à sa reconstitution, tout en interrogeant leur statut.
Pour en savoir plus http://bit.ly/2bJAmQb
Mercredi 14 septembre 2016, de 19 h à 20 h30
La rotonde Musée d'art contemporain
185, rue Sainte Catherine-Ouest

L'activité est gratuite et se déroulera en français.
Réservation

Événements spéciaux
LE TNI EN CLASSE DE MUSIQUE : EXPLOITATION ET CRÉATION DE MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE

LE TNI EN CLASSE DE MUSIQUE : EXPLOITATION ET CRÉATION DE MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE

Dans le cadre de la formation UQAM-FAMEQ, vous pouvez participer à un séminiaire d'une journée sur les les tableaux numériques interactifs (TNI) qui mobilisent l’attention du milieu scolaire. Leur implantation, d’abord limitée à des classes-pilotes, s’est généralisée et, aujourd’hui, de plus en plus d’enseignants de musique sont confrontés à une technologie pour laquelle ils n’ont pas été formés et pour laquelle il n’existe que peu de ressources. Cette formation s’adresse spécifiquement aux enseignants de musique du primaire et du secondaire qui souhaitent utiliser le TNI pour soutenir le développement des trois compétences disciplinaires chez leurs élèves.
Samedi 17 septembre 2016, de 9 h 30 à 16 h
Date limite d'inscription : vendredi 9 septembre
Externat Mont-Jésus-Marie
2755, chemin de la Côte Ste-Catherine
Stationnement gratuit

Tarifs: 125 $ non-membres FAMEQ; 80 $ membres FAMEQ; 40 $ étudiants non-membres FAMEQ; 20 $ étudiants membres FAMEQ

Information et inscription Julie Savard 

Expositions et spectacles
<em>Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d'animation</em>

Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d'animation

Michèle Lemieux est une illustratrice, cinéaste et professeure à l’École de design de l’UQAM, dont l’œuvre est marquée par le talent et la grande maîtrise technique du dessin. Grâce à l’exposition Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d’animation, présentée au Centre de design de l’UQAM, le public pourra découvrir le travail de l’artiste à travers les nombreux carnets de croquis en lien avec les films d’animation qu’elle a réalisés à l’Office national du film du Canada (ONF) entre 2003 et 2012.

Exposition : du jeudi 22 septembre au dimanche 6 novembre 2016.
Ouvert au public du mercredi au dimanche, de midi à 18 h
Vernissage : mercredi 21 septembre 2016 à 18 h

Centre de design de l'UQAM
1440, rue Sanguinet
centre.design@uqam.ca

Expositions et spectacles
Deux affiches du professeur Nelu Wolfensohm à la Bienale internationale de l’affiche à Mexico

Deux affiches du professeur Nelu Wolfensohm à la Bienale internationale de l’affiche à Mexico

Deux affiches réalisées par Nelu Wolfensohn, affichiste et professeur à l'École de design, ont été sélectionnées pour être présentées à la 14e Biennale internationale de l'affiche à Mexico. Il s'agit de l'affiche pour le 32e Chicago Latino Film Festival 2015 et de celle intitulée To Death with a Smile, conçue en 2015 pour MUMEDI, le Musée mexicain de Design. Ces œuvres seront incluses dans l'exposition au Musée Franz Mayer et publiées dans le catalogue de l'événement.
Expositions et spectacles
Vernissage des expositions de Yann Pocreau et Lieven Meyer à la Galerie de l'UQAM

Vernissage des expositions de Yann Pocreau et Lieven Meyer à la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l'UQAM célèbre la rentrée avec le vernissage de deux nouvelles expositions. Yann Pocreau avec Patrimoines, travail effectué dans le cadre du programme de résidence à la Galerie de l'UQAM, s’inscrit dans le contexte de la construction du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) en lieu et place de l’Hôpital Saint-Luc. En résulte un projet où dialoguent patrimoine matériel et immatériel, œuvres et objets, récits et artéfacts.
Lire la suite

Pocreau ouvre les questions de l'art et de la santé, de la mémoire, de la lumière et de leurs impacts sur le bien-être.

Lieven Meyer, finissant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques, présente avec Away from Keyboard une installation vidéo explorant les nouvelles configurations de l'esthétique classique, en quelque sorte un « néoclassicisme 2.0 », dans la culture numérique contemporaine. Away from Keyboard questionne notre rapport aux idéaux, entre la matérialité de la sculpture et l'évanescence des identités développées en ligne.

Mardi 6 septembre 2016, à 17 h 30
Galerie de l'UQAM
Bourses et concours
Soutien à la recherche pour les professeurs

Soutien à la recherche pour les professeurs

Les professeurs de la Faculté des arts qui désirent déposer une demande Connexion auprès du CRSH ont droit au programme d'Appariement financier aux subventions liées à la mobilisation des connaissances. Vous avez jusqu'au 17 octobre pour déposer une demande pour le concours du 1er novembre. À noter que les formulaires pour les concours du CRSH et du FRQSC de l'automne sont maintenant en ligne.

Information : Pierre-Paul St-Onge
Bourses et concours
Webinaires du CRSH

Webinaires du CRSH

Le CRSH tiendra une série de webinaires concernant le prochains concours de subventions pour les professeurs. Ces webinaires s'adressent aux candidats et aux administrateurs de la recherche et se dérouleront via Adobe Connect aux heures spécifiées ci-dessous. Si vous désirez assister à l'un de ces webinaires, nous vous invitons à communiquer avec Pierre-Paul St-Onge. Veuillez noter que mercredi, le 14 septembre, le CRSH tiendra une session en français portant sur la recherche-création (voir ci-dessous).
Pour en savoir plus Webinaires.pdf
Appel de texte ou de projet
La notion d'« autochtonie » dans les arts

La notion d'« autochtonie » dans les arts

Le Département d'histoire de l'art lance un appel à contribution sur la notion d'« autochtonie » dans les arts pour la revue intitulée Captures. La création autochtone littéraire et visuelle est en ébullition depuis le début des années 2010. Un des aspects les plus marquants de ce dynamisme artistique est l’affirmation des artistes autochtones sur la scène internationale. Mais que signifie être un artiste « autochtone » au XXIe siècle ? Force est de reconnaître que la notion d’« autochtonie », qui renvoie à la fois à des dimensions culturelles, géopolitiques et historiques, fait l’objet d’importants débats parmi les artistes et les théoriciens autochtones et allochtones.
Lire la suite

On constate tout d'abord qu'il n'existe aucune définition officielle de l'autochtonie, seulement des critères communs aux différents peuples autochtones (l'occupation ancestrale du territoire, la marginalisation au sein de la culture majoritaire, la continuité culturelle et linguistique, le sentiment d'appartenance). Les institutions internationales (Nations Unies, Organisation internationale du travail) ne souhaitent pas proposer une définition trop rigide de l'autochtonie afin de respecter la diversité des peuples autochtones à l'échelle planétaire. Dans le domaine de l'art et de la littérature, les choses varient grandement d'un pays à un autre. Au Canada et au Québec, les institutions artistiques s'en tiennent à une définition souple de l'autochtonie qui accorde une large place au critère d'auto-identification. Aux États-Unis, par contre, l'Indian Arts and Crafts Act exige depuis 1990 de faire la preuve d'une ascendance autochtone reconnue par l'État américain pour pouvoir exposer en tant qu' « Indian Artist ».

Au-delà des questions de lignage, l'usage du terme autochtone continue de susciter des débats dans la sphère artistique et littéraire. Certains chercheurs rejettent purement et simplement cette notion qui renvoie selon eux à un essentialisme racialiste. D'autres, s'interrogent sur la pertinence d'accoler encore le qualificatif « autochtone » à des auteurs et des artistes contemporains dont l'œuvre, reconnue internationalement, n'est en aucune façon réductible à leur identité culturelle. À l'opposé de ces positions critiques et dubitatives, plusieurs jugent que l'essentialisme qui sous-tend la notion est nécessaire pour résister à l'acculturation néocoloniale. Dans le sillage de ces débats, artistes et théoriciens autochtones et allochtones débattent de la pertinence d'utiliser certaines notions alternatives plus aptes à faire ressortir la dimension contemporaine de la création autochtone : indigène, « post-indien », aborigène, native...

Ce numéro de Captures, qui sera composé de contributions de théoriciens, d'artistes et d'auteurs autochtones et allochtones, aura pour objectif d'éclairer les débats actuels entourant la notion d'« autochtonie » dans le champ des arts visuels et de la littérature. Les différentes contributions pourront prendre la forme de textes théoriques, d'études de cas consacrées à des œuvres ou à des événements artistiques ou encore d'entretiens. Elles rendront également compte de la nouvelle effervescence de la création autochtone contemporaine. Le numéro paraîtra dans le courant du printemps 2018.

Date limite : jeudi 15 septembre 2016
Résumé de 250 mots, ainsi qu'un court curriculum vitae Articles inédits d'un maximum de 6000 mots, notes incluses
Envoyer à : uzel.jean-philippe@uqam.ca
Appel de texte ou de projet
Vivre avec la maladie

Vivre avec la maladie

Vous aimeriez agir pour une cause mais n'avez pas nécessairement les ressources financières qui vous le permettent ? D'autres voies sont possibles ! Projet Sahaara vous propose de contribuer à la recherche sur la maladie de Parkinson en mettant en vente vos photos autour de la thématique « Vivre avec la maladie » lors de sa levée de fonds annuelle.
Date limite : 14 septembre