Bulletin des arts
Colloques et conférences
Conférence ICI : Rachel Sussman - All the Time in the World

Conférence ICI : Rachel Sussman - All the Time in the World

L’œuvre de Sussman relève les défis d’une exploration artistique captivante selon une démarche scientifique et intellectuelle rigoureuse. En 2014, elle a commencé ses explorations artistiques du temps personnel et cosmique, de l’univers, de la nature, de la philosophie et de la beauté, grâce au soutien, entre autres, du laboratoire du Los Angeles County Museum of Art. Encensé par la critique, The Oldest Living Things in the World est son projet mené sur dix ans pour lequel elle a photographié des organismes âgés de plus de 2000 ans sur six continents. Il s’agit d’une association entre l’art, la science et la philosophie donnant lieu à une exposition itinérante et un livre répertorié sur la liste des bestsellers du New York Times.
Lire la suite
Basée à Brooklyn, Rachel Sussman sera de passage pour participer à l’exposition de groupe PARALLAX-E, commissariée par Gentiane Bélanger à la Galerie d’art Foreman de l'Université Bishop's à Sherbrooke, du 17 janvier au 17 mars 2018. Artiste en résidence à l’Institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) en Californie, Sussman a fait ses études au Bard College et au New York School of Visual Arts. Son travail est diffusé aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie et plus récemment au MASS MoCA, au New Museum Los Gatos en Californie et au Centre d’art Des Moines au Iowa. Elle a également donné deux conférences TED. Pour plus d'information, visitez : rachelsussman.com
Jeudi 18 janvier 2018, de 12 h 45 à 13 h 45

UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J-7120 (7e étage)
405, rue Sainte-Catherine Est

La conférence se déroulera en anglais, avec traduction ponctuelle en français. Entrée libre.

Partenaire : Galerie d'art Foreman, Université Bishop's.

Colloques et conférences
Conférence de clôture de l'exposition <em>Témoigner pour Agir</em>

Conférence de clôture de l'exposition Témoigner pour Agir

Le 19 janvier prochain, Ins A Kromminga, artiste et activiste intersexe de Berlin, livrera une conférence qui s’intitule « Voix intersexes : s’élever de la honte, du stigma et du mutisme » à la salle Marie-Gérin-Lajoie de l’UQAM. Dans le cadre de cette conférence, l'artiste explorera l'émergence dans l'espace public de voix, de langages et de témoignages des personnes intersexes. Par la mise en relation de ses propres œuvres et d'exemples de projets stimulants au sein du mouvement militant intersexe, Kromminga analysera comment ces voix, ayant été historiquement et socialement réduites au silence par la prédominance d'une approche médicale, qui voit les personnes intersexes comme des pathologies ou des êtres exotiques, peuvent être à la source d'un mouvement mondial.

Découvrez également le travail artistique de Ins A Kromminga dans le cadre de l’exposition Témoigner pour Agir qui se tient à la Maison de la culture Frontenac jusqu’au 21 janvier prochain.

Vendredi le 19 janvier 2018, de 19 h à 20 h 30

UQAM / Pavillon Judit-Jasmin
Salle Marie-Gérin Lajoie (niveau métro)

Conférence gratuite et ouverte à tous !
Colloques et conférences
SOIRÉEMUS - Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

SOIRÉEMUS - Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

Le Département de musique de l'UQAM présente Soiréemus: Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle. Conférencier : Gabriel Dharmoo. Résumé : Une grande majorité des créateurs du milieu des musiques nouvelles au Québec est issue d’une éducation musicale classique et/ou d’une culture ou d’un contexte familial occidental. D’autant plus, la norme actuelle pour ces compositeurs/trices ou artistes sonores est d’opérer au sein ou avec le support d’institutions, d’organismes, de festivals et d’instances gouvernementales fondées sur un modèle occidental. Par ailleurs, ces mêmes institutions réfléchissent activement sur la diversification croissante des pratiques artistiques, la hiérarchie institutionnelle des genres musicaux, l’accès aux opportunités pour les artistes issus de la diversité culturelle ainsi que la représentation de corps/voix minoritaires. Ces questionnements se reflètent dans les programmes et critères des conseils des arts, les débats publics/médiatiques. En marge de ces débats institutionnels ou académiques, l’influence du post-colonialisme, la croissance des tensions raciales et des problématiques sociopolitiques à différentes échelles trouvent leurs échos dans la pensée des créateurs. Nombreux sont les artistes qui souhaitent se positionner éthiquement et politiquement comme des alliés pour l’égalité, l’inclusion et le respect de l’Autre. Le rôle joué par l’ethnicité ou l’origine culturelle des créateurs dans cette prise de position est sujet à débat. Pour ma part, en tant qu’artiste issu à la fois des minorités visibles et ayant des références, une expérience musicale et des filiations culturelles qui s’étendent en dehors de la musique classique occidentale, un processus de décolonisation se reflète de plus en plus dans ma production artistique.
Lire la suite
Cette conférence-démonstration analysera, avec autocritique, les différentes stratégies que j’utilise dans mes projets de recherche-création, tant à titre de compositeur (Notre meute, Wanmansho, Futile Spells), de vocaliste dans l’ensemble inter-traditionnel Sound of Montreal et d’artiste interdisciplinaire (Anthropologies imaginaires). J’insisterai sur mon utilisation de la voix humaine et de folklores imaginaires, ainsi que sur ma quête de collaborations artistiques qui favorisent la coexistence éthique de matériau et/ou d’individus de différentes cultures. Biographie : La démarche artistique de Gabriel Dharmoo englobe la composition, l'improvisation vocale et la recherche. Ses œuvres ont été interprétées à travers le Canada, aux États-Unis, en Europe, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud. Il est lauréat du Prix Jan V. Matejcek de la SOCAN (2016), du Prix d'Europe de composition Fernand-Lindsay (2011), du Prix Robert-Fleming du Conseil des Arts du Canada (2011) et de 6 prix pour jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN. Sa démarche en tant que vocaliste et artiste interdisciplinaire le mène à créer le solo performatif Anthropologies imaginaires, primé Meilleure Production Internationale au Amsterdam Fringe Festival (2015) et lauréat du ‘Contra Guys Award for Outstanding New Performance’ au SummerWorks Performance Festival (2016). Il poursuit des études doctorales au "Individualized Program" de l'Université Concordia, avec Sandeep Bhagwati (Musique), Noah Drew (Théâtre) et David Howes (Anthropologie des sens).

Mercredi le 31 janvier 2018, à 19 h

UQAM / Pavillon de Musique, local F-3560
1440, rue Saint-Denis

Gratuit

Colloques et conférences
MidiMus : LES DIFFICULTÉS DU DOMAINE DE LA MUSIQUE

MidiMus : LES DIFFICULTÉS DU DOMAINE DE LA MUSIQUE

La plupart des gens ont entendu dire que le domaine de la musique n’était pas un domaine facile, mais qu’en est-il au juste? Gilles Valiquette abordera le sujet au cours d’une conférence-causerie durant laquelle il partagera 45 ans de vie professionnelle englobant performance, enregistrement sonore et l’univers du droit d’auteur. Ces sujets serviront de tremplin pour approfondir les champs d'intérêt de l’auditoire.
Lire la suite

BIOGRAPHIE Gilles Valiquette est un auteur-compositeur-interprète avec 13 albums à son actif. Il a remporté cinq Certificats d'honneur BMI/SDE et cinq Prix SOCAN pour le succès de ses chansons, notamment Quelle belle journée, Je suis cool, La vie en rose, Samedi soir et Mets un peu de soleil dans notre vie. Il a conçu le programme collégial Conception sonore assistée par ordinateur et est un des fondateurs du Collège Musitechnic de Montréal. Au cours de sa carrière, il a siégé à plusieurs conseils d'administration dont ceux de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ), de la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs du Canada (SODRAC), de la Fondation MUSICACTION, de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), de l'Alliance NumériQC et celui de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) qu'il a présidé pendant plusieurs années. En 2008, Gilles recevait le Prix Eddy-Marnay de la Fondation SPACQ pour son implication à la cause des créateurs. Dernièrement, il lançait l'album P.S. I Love Uke, ainsi que le livre C'est fou mais c'est tout - Un parcours discographique des Beatles au Canada, aux Éditions de l'homme en plus de réaliser les récents albums du chanteur Patrick Norman. Sa chanson Je suis cool était récemment intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Sous le parapluie du Fond Harold Greenberg, Gilles a présidé le comité MaxFACT, soutien à la production de vidéoclips, de 2003 à 2015. Présentement, Gilles Valiquette performe sur scène avec le groupe musical Les Vieux Criss.

Mercredi 17 janvier 2018, à 12 h 30

UQAM / Bibliothèque de musique
1440, rue Saint-Denis (coin de Maisonneuve)
Entrée : F-5101

Événement gratuit

Colloques et conférences
La guerre, de proche en loin - séminaire mensuel du CRIST

La guerre, de proche en loin - séminaire mensuel du CRIST

La prochaine séance du séminaire mensuel du Centre de recherche en sociocritique des textes (CRIST) aura lieu le vendredi 26 janvier 2018 à 14 h et aura pour thème « La guerre, de proche en loin ». Conférenciers : Gilles Dupuis (UdeM): « Terreur dans les lettres québécoises »; Djeema Maazouzi (Collège Dawson) : « Le Verfügbar aux enfers. Notes de lecture sur une « opérette » à Ravensbrück ».
Pour en savoir plus http://bit.ly/2FHyXDS

Vendredi le 26 janvier 2018, de 14 h à 17 h

UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J-4935

Entrée libre et ouverte à tous!

Événements spéciaux
Double lancement de l’ouvrage <em>Télé en séries</em> et de la revue <em>Zizanie</em>

Double lancement de l’ouvrage Télé en séries et de la revue Zizanie

Vous êtes invité-e-s au double lancement de l’ouvrage Télé en séries et du premier numéro de la revue Zizanie. Sous la direction de Marie-Christine Lambert-Perreault, Jérôme-Olivier Allard, Elaine Després et Simon Harel, Télé en séries (XYZ, 2017) propose des analyses formelles, génériques, politiques, culturelles et philosophiques de séries télévisées contemporaines de provenances diverses.

Intitulé « Espace, mobilité et désordre », le premier numéro de la revue Zizanie, sous la direction de Simon Harel et Marie-Christine Lambert-Perreault, comprend les dossiers thématiques « Conflits narratifs et politiques dans l’espace francophone » et « Où va la culture? », quelques œuvres de l’artiste Andrée-Anne Dupuis-Bourret, de même que le court métrage « Où Saint-Henri tape la pierre et tisse l’acier » réalisé par Erwan Geffroy et Mathieu Li-Goyette. 

Lire la suite

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/373122309780937/

Pour plus d’information sur Télé en séries : http://www.editionsxyz.com/catalogue/729.html et http://teleenseries.blogspot.ca/ .

Pour consulter la revue Zizanie et son premier numéro: https://www.zizanie.ca/.

Jeudi 18 janvier 2018, dès 17 h 30

Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est
Montréal, H2T 1P5
Événements spéciaux
<em>La nuit des idées</em> à Montréal, une présentation de la Galerie de l'UQAM

La nuit des idées à Montréal, une présentation de la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM et le Consulat général de France à Québec présenteront, le 25 janvier prochain, une première édition de La nuit des idées en sol québécois. Sous la thématique L’imagination au pouvoir, l’évènement rassemblera une dizaine de personnalités issues de multiples disciplines telles les arts, la science et la politique, pour une soirée de réflexions et de débats. Le public aura la chance d’y entendre : Christiane Taubira, femme politique et ancienne garde des Sceaux, ministre de la Justice française; Nicole Brossard, poétesse, romancière et essayiste; Martine Delvaux, essayiste, romancière et professeure de littérature (UQAM); Alain Fleischer, cinéaste, artiste, auteur et directeur du Fresnoy – Studio national des arts; Sophie Malavoy, directrice du Cœur des sciences (UQAM) et journaliste scientifique ; Normand Mousseau, auteur, directeur académique de l’Institut de l’énergie Trottier et professeur de physique (Université de Montréal); Anne-Marie Ninacs, chercheure, commissaire et professeure d’arts visuels et médiatiques (UQAM); Fabienne Pilon, jeune intellectuelle de 16 ans; Cathy Wong, présidente du conseil de la Ville de Montréal et conseillère de la Ville, arrondissement Ville-Marie. La nuit des idées se déploiera au cœur de l’Agora du Pavillon Judith-Jasmin de l’Université du Québec à Montréal, un lieu central dans le campus universitaire que l’évènement viendra occuper le temps d’une soirée riche d’idées et d’échanges. Ce sera aussi l’occasion de revisiter les principes de solidarité, de créativité, d’engagement, de liberté et d’innovation qui guident l’UQAM dans sa vocation universitaire.

Jeudi le 25 janvier 2018, de 19 h à 23 h

UQAM / Agora du pavillon Judith-Jasmin
1400 rue Berri, Montréal (Métro Berri-UQAM)

Entrée libre

Expositions et spectacles
L’OPMEM présente : <em>Le péril rouge</em>

L’OPMEM présente : Le péril rouge

En ce début de l’année 2018, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), en résidence au Département de musique de la Faculté des arts de l’UQAM, convie tous ses amateurs de musique dramatique et romantique dans les confins de l’Europe de l’Est et de l’Asie à travers Le péril rouge. La soirée débutera par l’Ouverture du Carnaval romain d’Hector Berlioz. Datant de 1844, il s’agit d’une ouverture caractéristique basée sur des thèmes de son opéra Benvenuto Cellini qui nous transporte dans une vraie fête populaire italienne. Par la suite, c’est Eugénie David, étudiante de l’UQAM en piano classique, qui se joindra à l’OPMEM dans la Rhapsody in Blue de George Gershwin. Cette pièce prévue à l’origine avec un jazz-band, combine les éléments de musique classique avec des effets influencés de jazz. Pour terminer la soirée dans le drame soviétique, vous sera présentée la Symphonie no.5 op.47 de Dimitri Chostakovitch. Ce moment musical qui fît la renommée du musicien, figure parmi les œuvres orchestrales du vingtième siècle les plus jouées sur la planète. La rumeur dit qu’à sa première représentation, le succès fut sans équivoque et qu’elle reçue une ovation de plus de trente minutes!

Samedi le 4 février 2018, à 15 h

Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau
300 boulevard Maisonneuve Est, Montréal

Billets : 25$ Régulier, 15$ étudiant (prévente) - 30$ Régulier, 20$ étudiant (à la porte). Pour l'achat de billets, visistez www.OPMEM.org

Expositions et spectacles
L'exposition <em>Maria Hupfield. Celle qui continue de donner</em> à la Galerie de l'UQAM

L'exposition Maria Hupfield. Celle qui continue de donner à la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM accueille la très attendue exposition Maria Hupfield. Celle qui continue de donner, en tournée canadienne depuis sa présentation au Power Plant (Toronto) à l’hiver 2017. Sous le commissariat de Carolin Köchling, l’exposition comprend un ensemble d’objets et de vidéos découlant de la pratique performative de l’artiste issue de la nation Wasauksing de l’Ontario, maintenant établie à Brooklyn. Le travail de Maria Hupfield déploie des questions sensibles sur les objets et les souvenirs, gestes ou relations qu’ils évoquent. Les objets possèdent des significations qui dépassent leur matérialité, des significations que nous leur donnons ou qu’ils nous transmettent. Les objets sont le résultat d’une action, l’indice d’un geste humain. Ils suscitent des réactions et éveillent des souvenirs. Ils peuvent soutenir une lecture collective ou personnelle. La pratique artistique de Maria Hupfield révèle le pouvoir qu’ont les objets de déclencher des relations entre les humains ou les milieux. « Celle qui continue de donner » est la traduction française du nom anishinaabe de la mère de l’artiste. L’exposition est organisée et mise en circulation par la Power Plant Contemporary Art Gallery (Toronto).

Du 11 janvier au 3 mars 2018. Heures d'ouverture : du mardi au samedi, de 12 h à 18 h

Galerie de l'UQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120

Entrée libre

Expositions et spectacles
L’exposition Michelle Bui. Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM

L’exposition Michelle Bui. Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM

La Galerie de l’UQAM présente l’exposition Pool of Plenty de Michelle Bui, finissante à la maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. L’artiste y propose une redécouverte d’objets, matériaux, aliments et végétaux qui nous entourent. Par un procédé de sélection, d’assemblage puis de capture photographique, Bui dévoile leur fragilité, leur malléabilité et leurs qualités esthétiques. En résulte une réflexion sur les intersections entre culture matérielle, publicité, désir et identité. Michelle Bui s’intéresse à la relation ténue, parfois difficile mais toujours symbiotique entre culture et commerce. Désormais omniprésente dans notre expérience visuelle, cette relation s’incarne de manière prépondérante dans notre rapport à la culture matérielle. Les objets accumulés et consommés, tant par un individu que par une société, véhiculent énormément d'informations liées à notre identité.

Du 11 janvier au 3 mars 2018. Heures d'ouverture : du mardi au samedi, de 12 h à 18 h

Galerie de l'UQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120

Entrée libre

Bourses et concours
Offre de bourses à la maîtrise et au doctorat - La littérature inuite du Nunavik

Offre de bourses à la maîtrise et au doctorat - La littérature inuite du Nunavik

La Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, dirigée par Daniel Chartier à l’Université du Québec à Montréal, lance une offre de bourses aux cycles supérieurs (maîtrise et doctorat) pour des étudiantes/ts qui souhaitent entreprendre un mémoire ou une thèse sur un sujet entièrement ou en grande partie lié à la littérature et à la culture des Inuits du Nunavik. En 2018, jusqu’à trois soutiens d’une valeur de 5000$ chacun seront offerts aux étudiantes/ts inscrites/ts (ou qui souhaitent s’inscrire) dans un programme d’études supérieures de l’Université du Québec à Montréal. La date limite de présentation est le 1er mars 2018.
Date limite de présentation des dossiers : 1er mars 2018.
Bourses et concours
Concours interuniversitaires de photos et de BD

Concours interuniversitaires de photos et de BD

Les Services à la vie étudiante de l'UQAM vous invitent à participer en grand nombre à l'édition 2017-2018 des concours interuniversitaires de photographie et de bande dessinée du Regroupement des services universitaires d'animation culturelle et communautaire (RESUACC). Le thème de cette année : HÉROS ANONYME. Ces concours visent à promouvoir la bande dessinée et la photographie, à récompenser les étudiants photographes et à faire connaitre leurs travaux dans le milieu universitaire. 
Lire la suite
Conditions de participation : Les concours interuniversitaires de photographie et de bande dessinée sont ouverts à tous les étudiants et étudiantes des universités québécoises et des universités francophones hors Québec participantes, qu’ils soient au 1er, 2e ou 3e cycle, à temps complet ou à temps partiel, comme étudiants libres ou à l’éducation permanente. Le détail des règlements est disponible sur le site Web des concours interuniversitaires. Pour participer, il suffit de remplir les formulaires de participation disponibles sur les pages des concours de bande dessinée ou de photographie et d’y joindre les oeuvres au plus tard le jeudi 8 février 2018 à minuit.
Date limite de soumission des oeuvres : jeudi 8 février 2018, à minuit.
Bourses et concours
Subventions facultaires aux professeurs

Subventions facultaires aux professeurs

Le concours de la Faculté des arts "Nouvelles orientations de recherche et de recherche-création" est ouvert. Les professeurs et professeures de la Faculté ont jusqu'au vendredi 2 février 2018 pour déposer le formulaire complété qu'ils peuvent se procurer en ligne ou auprès de Geneviève Garneau.

Date limite : 2 février 2018.

Pour vous procurer le formulaire, cliquez ici.

Pour plus d'information, communiquez avec Geneviève Garneau, agente de recherche et de planification : garneau.genevieve@uqam.ca ou 514 987-3000 poste 2432.

Bourses et concours
Nouvelles des fonds subventionnaires de recherche

Nouvelles des fonds subventionnaires de recherche

Développement savoir : Ce programme vise à appuyer les étapes initiales de la recherche, à court terme (jusqu'à deux ans), en favorisant l'approfondissement de nouvelles questions de recherche ainsi que l'expérimentation de nouvelles approches théoriques, idées et méthodes. Cette occasion de financement est ouverte à 2 catégories de chercheurs : les chercheurs émergents et les chercheurs établis. La date limite interne est le 31 janvier à 17h.

Subventions Connexion : La prochaine date limite interne pour ce concours est le 30 janvier 2017 à 17 h 00. Pour obtenir un financement d'appui de la Faculté par le programme d'Appariement financier aux subventions liées à la mobilisation des connaissances, vous avez jusqu'au 15 janvier pour déposer votre demande de financement. Cette subvention finance les événements et les autres activités de rayonnement.

Information : Geneviève Garneau