Bulletin des arts
Avant-propos
Décès de Martine Époque, professeure émérite et fondatrice du Département de danse

Décès de Martine Époque, professeure émérite et fondatrice du Département de danse

Martine Époque, professeure émérite et fondatrice du Département de danse est décédée le 18 janvier dernier. Créatrice prolifique pour la scène et pour l’écran, figure phare de la danse québécoise, elle fut la fondatrice (1968) et la directrice artistique (1968-81) du Groupe Nouvelle Aire. Martine Époque entre à l’UQAM comme professeure en 1980, dans ce qui s’appelle alors le Regroupement théâtre et danse. On lui doit l'initiative de la création du Département de danse (1985) — qu’elle a dirigé pendant plus de 10 ans, de l'Agora de la danse (1991), de champs d’études en vidéodanse et technochorégraphie au baccalauréat et à la maîtrise en danse (1993) et de la Passerelle 840 (1998). Elle a à son actif de nombreuses publications, dont le livre Les coulisses de la nouvelle danse au Québec: le Groupe Nouvelle Aire en mémoires (1968-1981). Nommée professeure émérite par l'UQAM en 2007, elle y est professeure associée au Département de danse. Elle est co-fondatrice et membre régulier du réseau international de recherche-création en arts médiatiques, design, technologie et culture numérique Hexagram. Au fil de sa carrière, Martine Époque a reçu diverses distinctions, telles que le Prix de chorégraphie Clifford E. Lee (1983), un Hommage du Salon de la danse (1984), le Prix Denise-Pelletier des Prix du Québec en arts d'interprétation (1994) et le Prix de la création de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (2002). Elle prend sa retraite de l'enseignement à l'âge de 65 ans, afin de se consacrer au laboratoire LARTech. Martine Époque laisse dans le deuil son fidèle partenaire de cœur, de vie, de projets artistiques, Denis Poulin ainsi que le milieu québécois de la danse, le Département de danse et de nombreux parents, amis, collaborateurs artistiques et académiques.
Le Département de danse de l'UQAM et le milieu de la danse lui rendront un hommage posthume dans les prochaines semaines.
Mémoires et thèses
1er février 2018 | Présentation du Mémoire de création de Georges-Nicolas Tremblay

1er février 2018 | Présentation du Mémoire de création de Georges-Nicolas Tremblay

Le Département de danse de l’UQAM vous convie à la représentation du Mémoire de création de Georges-Nicolas Tremblay intitulé Le lien. Dans ce processus, Georges-Nicolas s’est intéressé à la façon dont s’organise et se développe la dramaturgie d’une œuvre dans une approche de création chorégraphique collective. Il a donc invité Ariane Boulet et Nate Yaffe à collaborer avec lui pour créer une ébauche chorégraphique qui s’inspire librement de la comédie musicale. Le lien est le résultat combiné de leurs préoccupations, leurs aspirations, mais également de leur relation. C’est à travers leur trialogue qu’a émergé cette esquisse, création à trois têtes, à laquelle vous êtes convié. Georges-Nicolas Tremblay est dirigé par Manon Levac et codirigé par Marie Beaulieu, professeures au Département de danse.
Jeudi, 1er février 2018, à 17 h 30
UQAM Pavillon de danse, local K-2210
840, rue Cherrier (métro Sherbrooke)
Pour information et réservation : Alain Bolduc 514-987-3000 poste : 7812
Colloques et conférences
Tribune 840 no.43 | La danse : plaisir coupable ?

Tribune 840 no.43 | La danse : plaisir coupable ?

Quels sont les enjeux esthétiques et politiques soulevés par la notion du plaisir en danse, et notamment dans son enseignement ? Un danseur professionnel prend-il encore du plaisir à danser ? Comment combiner le plaisir (coupable ?) de danser et l'expérience professionnelle de l'art ? Qu'est-ce que le festif permet de réintégrer dans notre relation à la danse ? N'est-il pas indispensable à l'art ? Invités : Julie Lavigne, Gérard Reyes et Philip Szporer Photo : Gérard Reyes : The Principle of Pleasure (2015) © David J Romero
Jeudi 8 février 2018, de 12h30 à 14h
UQAM / Pavillon de danse - Laboratoire 2e étage
840, rue Cherrier
Métro Sherbrooke
Colloques et conférences
Conférence ICI : Angela Konrad

Conférence ICI : Angela Konrad

Le Programme ICI lance sa nouvelle série Tête à Tête mettant en valeur les pratiques des enseignant.es de la Faculté des arts de l’UQAM. Prochaine conférence / lecture Titre : Transhumanisme et intelligence artificielle. Adaptation théâtrale de l’essai Les robots font-ils l’amour ? Angela Konrad avec Stéphanie Cardi, Philippe Cousineau, Marie-Laurence Moreau, Dominique Quesnel, Lise Roy Mots-clés : écritures scéniques, réécriture et théâtralisation de discours scientifique Angela Konrad parlera de ses intérêts de recherche-création pour le transhumanisme et l’intelligence artificielle. Elle discutera de sa mise en scène et de l’adaptation de l’essai scientifico-philosophique Les robots font-ils l’amour ? d’Alexandre et de Besnier publié aux Presses Dunod en 2016.
Lire la suite
L’essai traite de questions brûlantes d’actualité, dont les activités scientifiques, technologiques et économiques de haute voltige qui sont en voie de révolutionner la vie humaine. Singulière occasion, venez entendre les cinq comédien.nes de la pièce théâtrale qui seront sur place pour en lire un extrait. Professeure à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM depuis 2012, Angela Konrad a immigré au Canada après avoir étudié et travaillé pendant une vingtaine d’années en Allemagne et en France autour de Shakespeare, Brecht et Heiner Müller. Elle crée à Montréal sa compagnie LA FABRIK qui se concentre sur la relecture de textes du répertoire et contemporains et d’écritures non dramatiques à la lumière d’interrogations critiques du monde actuel. Elle est artiste en résidence à l’USINE C. Horaire des représentations de la pièce Les robots font-ils l’amour ? à l’USINE C
le mercredi 31 janvier 2018, de 12 h 45 à 13 h 45
Cdex - Centre de diffusion et d'expérimentation de la maîtrise de l'ÉAVM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R930
405, rue Sainte-Catherine Est (angle St-Denis)
H2L 2C4

Partenaires : École supérieure de théâtre, La Fabrik, Usine C
Entrée libre : nombre de places limité

Colloques et conférences
Conférence : Qu’est-ce que l’imaginaire du Nord? Principes éthiques

Conférence : Qu’est-ce que l’imaginaire du Nord? Principes éthiques

Boréas, la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et patrimoine imprimé, les modules de géographie et d’histoire, le regroupement Archipel et le Laboratoire d’archéologie et de patrimoine s’unissent pour vous inviter à la conférence de M. Daniel Chartier, titulaire de la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal. Titre de la conférence : Qu’est-ce que l’imaginaire du Nord? Principes éthiques Série : Conférences Boréas / 82e conférence ArchéoPat
Mercredi 31 janvier 2018, à 12h
UQAR, local J-480
Colloques et conférences
SoiréeMus : Musique nouvelle à l’ère numérique : « De souffles et de Machines »

SoiréeMus : Musique nouvelle à l’ère numérique : « De souffles et de Machines »

Marie-Chantal Leclair et Jean-Marc Bouchard, deux membres fondateurs du quatuor de saxophones Quasar, partagent leurs expériences dans le domaine de la création d’œuvres musicales pour instruments acoustiques et traitement numérique. En 2002, le quatuor inaugurait la Série Électro, une série bisannuelle dédiée à la création d’œuvres musicales avec électronique. De l’électronique sur support fixe, aux censeurs, à la vidéo, et aux dispositifs interactifs; de la notation traditionnelle, aux partitions graphiques, à l’improvisation, le quatuor s’est engagé à fond dans cette pratique. Conférenciers : Jean-Marc Bouchard et Marie-Chantal Leclair, assistés de Guillaume Barrette.

Lire la suite

Dans le domaine de la technologie, les choses ont rapidement évolué en une quinzaine d’années. L’informatique est-elle entrée dans la pratique musicale de manière permanente ? La machine remplacera-t-elle un jour les instruments traditionnels ? Nous en discuterons… À partir d’enregistrements, de vidéos et de partitions, on retracera le parcours de Quasar, posant un regard critique sur les défis posés, les questions soulevées, les solutions choisies, les facteurs de réussite et les perspectives d’avenir. Avec la participation de Guillaume Barrette, expert technologique, collaborateur de Quasar, les musiciens offriront aussi une performance en direct démontrant certaines possibilités de traitement numérique des saxophones. Courte biographie des présentateurs : Passionné par la musique de son temps, le quatuor de saxophones Quasar se consacre à la création et à la promotion des musiques nouvelles. Musique instrumentale, improvisation, électronique, il est de toutes les aventures. Seul ou accompagné d'un orchestre symphonique, acoustique ou branché, Quasar offre au public une programmation unique et profondément originale. L’ensemble est lauréat de 6 prix OPUS décernés par le Conseil québécois de la musique. Quasar présente une série de concerts à Montréal et se produit régulièrement à travers tout Canada, aux États-Unis et dans de nombreux pays d’Europe. Vidéo de présentation 

Mercredi 7 février 2018, à 19 h
UQAM / Pavillon de musique, local F-3560
Gratuit
Colloques et conférences
SOIRÉEMUS - Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

SOIRÉEMUS - Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

Le Département de musique de l'UQAM présente Soiréemus: Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle. Conférencier : Gabriel Dharmoo. Résumé : Une grande majorité des créateurs du milieu des musiques nouvelles au Québec est issue d’une éducation musicale classique et/ou d’une culture ou d’un contexte familial occidental. D’autant plus, la norme actuelle pour ces compositeurs/trices ou artistes sonores est d’opérer au sein ou avec le support d’institutions, d’organismes, de festivals et d’instances gouvernementales fondées sur un modèle occidental. Par ailleurs, ces mêmes institutions réfléchissent activement sur la diversification croissante des pratiques artistiques, la hiérarchie institutionnelle des genres musicaux, l’accès aux opportunités pour les artistes issus de la diversité culturelle ainsi que la représentation de corps/voix minoritaires. Ces questionnements se reflètent dans les programmes et critères des conseils des arts, les débats publics/médiatiques.
Lire la suite

En marge de ces débats institutionnels ou académiques, l’influence du post-colonialisme, la croissance des tensions raciales et des problématiques sociopolitiques à différentes échelles trouvent leurs échos dans la pensée des créateurs. Nombreux sont les artistes qui souhaitent se positionner éthiquement et politiquement comme des alliés pour l’égalité, l’inclusion et le respect de l’Autre. Le rôle joué par l’ethnicité ou l’origine culturelle des créateurs dans cette prise de position est sujet à débat. Pour ma part, en tant qu’artiste issu à la fois des minorités visibles et ayant des références, une expérience musicale et des filiations culturelles qui s’étendent en dehors de la musique classique occidentale, un processus de décolonisation se reflète de plus en plus dans ma production artistique.

 Cette conférence-démonstration analysera, avec autocritique, les différentes stratégies que j’utilise dans mes projets de recherche-création, tant à titre de compositeur (Notre meute, Wanmansho, Futile Spells), de vocaliste dans l’ensemble inter-traditionnel Sound of Montreal et d’artiste interdisciplinaire (Anthropologies imaginaires). J’insisterai sur mon utilisation de la voix humaine et de folklores imaginaires, ainsi que sur ma quête de collaborations artistiques qui favorisent la coexistence éthique de matériau et/ou d’individus de différentes cultures. Biographie : La démarche artistique de Gabriel Dharmoo englobe la composition, l'improvisation vocale et la recherche. Ses œuvres ont été interprétées à travers le Canada, aux États-Unis, en Europe, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud. Il est lauréat du Prix Jan V. Matejcek de la SOCAN (2016), du Prix d'Europe de composition Fernand-Lindsay (2011), du Prix Robert-Fleming du Conseil des Arts du Canada (2011) et de 6 prix pour jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN. Sa démarche en tant que vocaliste et artiste interdisciplinaire le mène à créer le solo performatif Anthropologies imaginaires, primé Meilleure Production Internationale au Amsterdam Fringe Festival (2015) et lauréat du ‘Contra Guys Award for Outstanding New Performance’ au SummerWorks Performance Festival (2016). Il poursuit des études doctorales au "Individualized Program" de l'Université Concordia, avec Sandeep Bhagwati (Musique), Noah Drew (Théâtre) et David Howes (Anthropologie des sens).

Mercredi 31 janvier 2018, à 19 h
UQAM / Pavillon de Musique, local F-3560
1440, rue Saint-Denis
Gratuit
Expositions et spectacles
Exposition Mi-lieu

Exposition Mi-lieu

Un groupe d'artistes, de chargés de cours de l'École des arts visuels et médiatiques, de l'École de design et du Département d'histoire de l'art, parrainent des artistes émergents, étudiants de l'UQAM. Par leurs créations pluridisciplinaires, ils vous proposent une vision artistique du mandat de l'Écomusée du fier monde, musée d'histoire et musée citoyen. Ce projet est en partenariat avec la Faculté des arts de l'UQAM.
Vernissage : mercredi 14 février 2018, à 17 h
RSVP : info@ecomusee.qc.ca / 514 528-8444

Exposition : du jeudi 15 au dimanche 25 février 2018
Écomusée du fier monde
2050, rue Amherst
Métro Berri-UQAM

Expositions et spectacles
L'exposition <em>Maria Hupfield. Celle qui continue de donner</em> à la Galerie de l'UQAM

L'exposition Maria Hupfield. Celle qui continue de donner à la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM accueille la très attendue exposition Maria Hupfield. Celle qui continue de donner, en tournée canadienne depuis sa présentation au Power Plant (Toronto) à l’hiver 2017. Sous le commissariat de Carolin Köchling, l’exposition comprend un ensemble d’objets et de vidéos découlant de la pratique performative de l’artiste issue de la nation Wasauksing de l’Ontario, maintenant établie à Brooklyn. Le travail de Maria Hupfield déploie des questions sensibles sur les objets et les souvenirs, gestes ou relations qu’ils évoquent. Les objets possèdent des significations qui dépassent leur matérialité, des significations que nous leur donnons ou qu’ils nous transmettent. Les objets sont le résultat d’une action, l’indice d’un geste humain. Ils suscitent des réactions et éveillent des souvenirs. Ils peuvent soutenir une lecture collective ou personnelle. La pratique artistique de Maria Hupfield révèle le pouvoir qu’ont les objets de déclencher des relations entre les humains ou les milieux. « Celle qui continue de donner » est la traduction française du nom anishinaabe de la mère de l’artiste. L’exposition est organisée et mise en circulation par la Power Plant Contemporary Art Gallery (Toronto).
Du jeudi 11 janvier au samedi 3 mars 2018.
Heures d'ouverture : du mardi au samedi, de 12 h à 18 h
Galerie de l'UQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
Entrée libre
Expositions et spectacles
L’exposition Michelle Bui. Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM

L’exposition Michelle Bui. Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM

La Galerie de l’UQAM présente l’exposition Pool of Plenty de Michelle Bui, finissante à la maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. L’artiste y propose une redécouverte d’objets, matériaux, aliments et végétaux qui nous entourent. Par un procédé de sélection, d’assemblage puis de capture photographique, Bui dévoile leur fragilité, leur malléabilité et leurs qualités esthétiques. En résulte une réflexion sur les intersections entre culture matérielle, publicité, désir et identité. Michelle Bui s’intéresse à la relation ténue, parfois difficile mais toujours symbiotique entre culture et commerce. Désormais omniprésente dans notre expérience visuelle, cette relation s’incarne de manière prépondérante dans notre rapport à la culture matérielle. Les objets accumulés et consommés, tant par un individu que par une société, véhiculent énormément d'informations liées à notre identité.
Du jeudi 11 janvier au samedi 3 mars 2018.
Heures d'ouverture : du mardi au samedi, de 12 h à 18 h
Galerie de l'UQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
Entrée libre
Expositions et spectacles
L’OPMEM présente : <em>Le péril rouge</em>

L’OPMEM présente : Le péril rouge

En ce début de l’année 2018, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), en résidence au Département de musique de la Faculté des arts de l’UQAM, convie tous ses amateurs de musique dramatique et romantique dans les confins de l’Europe de l’Est et de l’Asie à travers Le péril rouge. La soirée débutera par l’Ouverture du Carnaval romain d’Hector Berlioz. Datant de 1844, il s’agit d’une ouverture caractéristique basée sur des thèmes de son opéra Benvenuto Cellini qui nous transporte dans une vraie fête populaire italienne. Par la suite, c’est Eugénie David, étudiante de l’UQAM en piano classique, qui se joindra à l’OPMEM dans la Rhapsody in Blue de George Gershwin. Cette pièce prévue à l’origine avec un jazz-band, combine les éléments de musique classique avec des effets influencés de jazz. Pour terminer la soirée dans le drame soviétique, vous sera présentée la Symphonie no.5 op.47 de Dimitri Chostakovitch. Ce moment musical qui fît la renommée du musicien, figure parmi les œuvres orchestrales du vingtième siècle les plus jouées sur la planète. La rumeur dit qu’à sa première représentation, le succès fut sans équivoque et qu’elle reçue une ovation de plus de trente minutes!
Samedi le 4 février 2018, à 15 h
Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau
300 boulevard Maisonneuve Est, Montréal

Billets : 25$ Régulier, 15$ étudiant (prévente) - 30$ Régulier, 20$ étudiant (à la porte). Pour l'achat de billets, visistez www.OPMEM.org

Bourses et concours
Programme Initiatives de la Faculté des arts

Programme Initiatives de la Faculté des arts

Rendu possible grâce aux donateurs de la Fondation de l'UQAM, ce concours bisannuel est ouvert aux étudiants dûment inscrits dans l’un des programmes de 2e et de 3e cycles (doctorats, maîtrises, DESS et programme court de 2e cycle) rattachés à la Faculté des arts dans le but de soutenir la diffusion de la recherche et de la création. Les objectifs de cette bourse consistent à mettre en valeur la vitalité des activités de recherche et de création des étudiants de cycles supérieurs de la Faculté. Plusieurs types de projets peuvent être financés, soit la présentation d’une communication qui doit avoir lieu dans le cadre d’un congrès, d’un événement ou d’un colloque reconnu, de préférence d’envergure internationale ou sous la forme d’une exposition ou d’un spectacle. L’étudiant peut demander un maximum de 750 $.

Date limite pour déposer une demande: vendredi 16 février 2018. Le projet doit être présenté à l'aide du formulaire de demande de financement prévu à cette fin.

Pour tous les détails concernant la bourse et le processus de demande, consultez la fiche dans le Répertoire institutionnel des bourses d'études.

 

Bourses et concours
Concours interuniversitaires de photos et de BD

Concours interuniversitaires de photos et de BD

Les Services à la vie étudiante de l'UQAM vous invitent à participer en grand nombre à l'édition 2017-2018 des concours interuniversitaires de photographie et de bande dessinée du Regroupement des services universitaires d'animation culturelle et communautaire (RESUACC). Le thème de cette année : HÉROS ANONYME. Ces concours visent à promouvoir la bande dessinée et la photographie, à récompenser les étudiants photographes et à faire connaitre leurs travaux dans le milieu universitaire. 
Lire la suite
Conditions de participation : Les concours interuniversitaires de photographie et de bande dessinée sont ouverts à tous les étudiants et étudiantes des universités québécoises et des universités francophones hors Québec participantes, qu’ils soient au 1er, 2e ou 3e cycle, à temps complet ou à temps partiel, comme étudiants libres ou à l’éducation permanente. Le détail des règlements est disponible sur le site Web des concours interuniversitaires. Pour participer, il suffit de remplir les formulaires de participation disponibles sur les pages des concours de bande dessinée ou de photographie et d’y joindre les oeuvres au plus tard le jeudi 8 février 2018 à minuit.
Date limite de soumission des oeuvres : jeudi 8 février 2018, à minuit.
Bourses et concours
Séance d'information sur la recherche de bourses à l'UQAM

Séance d'information sur la recherche de bourses à l'UQAM

Obtenez les informations de base pour participer à des concours de bourses à l'UQAM. Au menu : - Présentation du Répertoire institutionnel des bourses d’études (RIBÉ); - Démonstration du dépôt d’un dossier de candidature; - Informations générales sur les concours de bourses; - Le concours des bourses de la Fondation UQAM (date limite 14 février). Également, vous pourrez poser vos questions, au sujet de votre dossier de candidature pour le concours de la Fondation UQAM. 
Séance d'information - Introduction à la recherche de bourses et au dépôt d'un dossier de candidature: mardi le 23 janvier 2018, de 12 h 45 à 13 h 30.
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J-1050

Cliniques bourses - Dépannage concours Bourses de la Fondation UQAM : Vendredi le 9 février 2018, de 12 h à 14 h et Lundi le 12 février 2018, de 12 h à 14 h.
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J-MK11

Inscrivez-vous en visitant le site web. Pour toute question, veuillez écrire à: bourses.etudes@uqam.ca.
Bourses et concours
Subventions facultaires aux professeurs

Subventions facultaires aux professeurs

Le concours de la Faculté des arts "Nouvelles orientations de recherche et de recherche-création" est ouvert. Les professeurs et professeures de la Faculté ont jusqu'au vendredi 2 février 2018 pour déposer le formulaire complété qu'ils peuvent se procurer en ligne ou auprès de Geneviève Garneau.

Date limite : 2 février 2018.

Pour vous procurer le formulaire, cliquez ici.

Pour plus d'information, communiquez avec Geneviève Garneau, agente de recherche et de planification : garneau.genevieve@uqam.ca ou 514 987-3000 poste 2432.

Vie étudiante
Ateliers Ouverts de l'UQAM

Ateliers Ouverts de l'UQAM

Découvrez l’effervescence des artistes de la maîtrise en arts visuels et médiatiques grâce aux ateliers ouverts ! Le 6 février 2018
, de 18 h à 20 h 30 dans le cadre des Portes ouvertes de l’UQAM. 
Accueil et informations à la Galerie de l’UQAM (Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120) Les ateliers se situent au 1er, 5e et 7e étages du pavillon Judith-Jasmin.
Lire la suite
Venez découvrir la relève artistique de l’Université du Québec à Montréal. À cette occasion, les artistes à la maîtrise en arts visuels et médiatiques vous accueilleront dans leurs ateliers dans une atmosphère conviviale. Vous êtes attendu.e.s à la Galerie de l’UQAM dès 18h pour débuter votre découverte. Cette initiative vise à diffuser plus largement les projets de recherche-création des étudiant.e.s et à faire état de la richesse de leurs productions. De plus, il permettra de promouvoir les programmes d'études impliqués dans le projet auprès des futur.e.s étudiant.e.s à l'interne et à l'externe. Pour l’événement, l’association des étudiant.e.s de la maîtrise en arts visuels et médiatiques (AÉMAVM) collabore avec l’association des cycles supérieurs en histoire de l’art (ACSHA).

Mardi 6 février, de 18h à 20h30;

UQAM / Pavillon Judith-Jasmin (rdc, 1er, 5e et 7e étage).