Colloques et conférences
La littérature en partage. Histoire et enjeux critiques d’une littérature

La littérature en partage. Histoire et enjeux critiques d’une littérature "analphabète"

En comprenant la littérature comme un phénomène d'emblée social et collectif, cette journée d'étude interrogera de manière critique les liens, parfois fragiles, entre la littérature et l'expérience partagée, suivant des axes historique (1) et politique (2): 1) Comment la littérature a-t-elle successivement pris en charge et mis en forme l'expérience ordinaire? Dès lors que l'institution littéraire, à son heure de gloire, tirait sa puissance d'un certain nombre de conditions (développement de la lecture silencieuse, alphabétisation forcée, scolarisation obligatoire), dans quelle mesure nos conditions de vie actuelles autorisent-elles un renouvellement de l'efficacité du littéraire (horizontalité, mises en réseau, économie de l'attention)? 2) Comment valoriser le partage au sein d'une communauté interprétative sans renouer avec des formes de colonialisme, imposant ce qui doit être représenté, ce qui vaut la peine d'être lu et ce qui mérite d'être interprété ? Une littérature en prise sur le collectif vise-t-elle à le rendre plus transparent à lui-même, à en contester les contours ou à agir directement sur lui ?
Pour en savoir plus https://bit.ly/2HN66C1
Vendredi 11 mai 2018, de 9 h 30 à 17 h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin, local J-4225
405 Sainte-Catherine Est
Colloques et conférences
Colloque Femmes Ingouvernables: postures créatrices

Colloque Femmes Ingouvernables: postures créatrices

Fondé en 2015 par l’initiative des doctorantes Joyce Baker et Fanie Demeule et affilié à plusieurs cellules académiques (Figura, OIC, Pop-en-Stock, IREF) le groupe de recherche Femmes Ingouvernables s’intéresse aux formes et à l’expression d’irrévérence au féminin en culture populaire. Il tiendra en mai 2018 son troisième colloque international annuel. La thématique proposée, celle des postures créatives ingouvernables, s’est naturellement imposée suite aux réflexions évoquées lors des deux évènements précédents. Ce colloque souhaite penser la création artistique sous l’angle de l’ingouvernabilité et ce à travers toutes les postures disciplinaires, que l’on aura d’ailleurs tendance à vouloir hybrider: essayiste, romancière, cinéaste, poétesse, performeuse, photographe, dramaturge, peintre, artiste multidisciplinaire ou conceptuelle, sculpteure, bédéiste, fan artist, artiste activiste, danseuse, musicienne, et toutes ces autres créatrices dont les productions dépassent les catégories nomenclatrices et typologiques.
Pour en savoir plus https://bit.ly/2HTKYHH

Jeudi 3 et vendredi 4 mai 2018

UQAM / Pavillon Président-Kennedy, Local PK1140
201, avenue du Président-Kennedy

Colloques et conférences
Fabriquer des pratiques dans les arts vivants et dans les arts visuels et médiatiques

Fabriquer des pratiques dans les arts vivants et dans les arts visuels et médiatiques

Ces deux journées d'étude organisées à HEXAGRAM par le groupe de recherche le PRINT, l’École supérieure de théâtre et l’École des arts visuels et médiatiques, ont comme visée de faire se rencontrer des chercheur.e.s et créateurs.trice.s de la maîtrise et du doctorat en études et pratiques des arts de l'UQAM, dont les recherches se situent dans le champ du théâtre et dans celui des arts visuels et médiatiques, afin d'échanger autour des différents processus de création. Plus précisément, ces journées d’étude permettront de créer des dialogues transversaux autour des notions de dispositifs, d'expérience du spectateur, de la performativité et des notions de partitions/dramaturgies, afin d'explorer comment ces termes se déploient au sein des pratiques en arts vivants, visuels et médiatiques.
Lundi 30 avril et mardi 1er mai 2018, de 9 h 30 à 17 h

HEXAGRAM
UQAM / Pavillon des Sciences biologiques, SB-41505 (Salle d'expérimentation)
141 Avenue du Président-Kennedy, Montréal, QC H2X 1Y4

Colloques et conférences
Journée de conférences ­– Semaine Design international 2018 ­– École de design ­de l’UQAM

Journée de conférences ­– Semaine Design international 2018 ­– École de design ­de l’UQAM

Dans le cadre de la semaine Design international 2018 qui se déroulera à l’École de design de l’UQAM du 12 au 19 mai 2018, le public est invité à assister à la journée d’étude du samedi 12 mai, lors de laquelle les invités internationaux présenteront leurs travaux. Chaque printemps, depuis 1982, la session « design international » constitue une manifestation importante de la programmation de l'École de design de l'UQÀM. À cette occasion, l'école invite des créateurs(trices), chercheurs(ses) et praticiens(nes) de réputation internationale oeuvrant dans différents champs d'activités du design, pour animer une série d'ateliers intensifs, de cours pratiques et de conférences qui permettent aux étudiant(e)s et professeur(e)s participant(e)s de cerner les problèmes que posent les conditions différentes d'exercices de pratiques de mise en forme, tant professionnelles qu'alternatives. Ainsi, professeur(e)s, invité(e)s, étudiant(e)s et jeunes professionnel(le)s peuvent débattre de l'ensemble des productions du design, de leurs expériences réciproques et ce, à travers l'élaboration de projets concrets.
Lire la suite
Cette année encore, cette activité accueillera six invité(e)s issu(e)s de divers champs disciplinaires du design. Nous aurons ainsi l’occasion d’entendre un invité de l’agence Bruther, firme d’architectes fondée par Stéphanie Bru et Alexandre Theriot (Paris, France), le designer graphique Matthias Kreutzer (Amsterdam, Pays-Bas), l’architecte et professeure Yeoryia Manolopoulou (Londres, Grande-Bretagne), le réalisateur de films d’animation Nicolas Ménard (Londres, Grande-Bretagne), l’architecte Guillermo Garita (New York et Costa Rica), et Aurélien Michon, membre du collectif de design Normals (Paris, France).

Samedi 12 mai 2018, de 9 h 30 à 17 h 15

UQAM / Centre de design
Pavillon de design
1440, rue Sanguinet, Montréal
Expositions et spectacles
EXPOSITION : Dans les traces de Dumouchel – 70 artistes / 70 estampes

EXPOSITION : Dans les traces de Dumouchel – 70 artistes / 70 estampes

Nicole Milette, chargée de cours à l'École de design, vous invite à l'exposition Dans les traces de Dumouchel – 70 artistes / 70 estampes à la Maison Hamel-Bruneau de Québec.

Cinq oeuvres d'Albert Dumouchel y sont présentées accompagnant les 70 oeuvres, toutes de format Grand Jésus de 50 x 76 cm et produites spécialement pour l'exposition. L'ensemble démontre que l’estampe est un art polyvalent, dynamique et actuel. Les guides de la Maison patrimoniale Hamel-Bruneau de Québec vous y attendent jusqu'au 3 juin 2018. Nicole Milette et Renée Gélinas de l'Atelier Circulaire sont commissaires et ont publié un nouveau catalogue d'exposition pour l'occasion.

Lire la suite
Albert Dumouchel (1916-1971) est un peintre, graveur, dessinateur et photographe qui a œuvré du début des années 40 jusqu'en 71. Mais c'est surtout comme maître graveur qu'il a fait sa marque au Québec. Il fut un pionnier de l'enseignement de la gravure aux Arts Graphiques, puis à l'École des beaux-arts. Il a formé des dizaines d'étudiants qui sont devenus par la suite des artistes reconnus ayant accordé une place importante sinon prépondérante à l’estampe dans leur parcours artistique. Le 1er juillet 1967, à l’occasion du centième anniversaire de la Confédération du Canada, est décernée à Albert Dumouchel la médaille du Centenaire en reconnaissance des services remarquables rendus à la patrie dans le domaine des arts plastiques. En septembre 1969 Albert Dumouchel devient artiste résident de l’UQAM. L'atelier Circulaire, fondé en 1982 à Montréal, est un centre d’artistes voué à l'excellence en production, recherche, formation et diffusion des arts imprimés.

Dates de l'exposition : 21 mars au 3 juin 2018
Horaires : mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h

> Visite commentée : samedi 5 mai de 13 h 30 à 17 h 

Maison Hamel Bruneau
2608, chemin Saint-Louis, Québec,
Accès gratuit

Expositions et spectacles
Marcher dans les ombres de Sebald : Une exposition de Josée Pellerin

Marcher dans les ombres de Sebald : Une exposition de Josée Pellerin

Sur la côte est de l’Angleterre, un homme marche seul. Dans son parcours sous forme d’une longue méditation, sa déambulation solitaire le mènera non seulement dans des zones géographiques qui l’habitent, mais surtout parmi les ombres de l’histoire du XXe siècle.

Winfried Georg Maximilian Sebald, écrivain et essayiste allemand (1944-2001), constitue la prémisse de ce projet. Figure du marcheur mélancolique, hanté par l’idée de destruction, de déracinement, d’expatriation, ses récits sont tous des objets singuliers au sein du paysage littéraire germanique. Dans son œuvre, le montage de textes et d’images, le télescopage d’époques et de lieux avivent inéluctablement la mémoire historique dans un long parcours traversant l’épaisseur du temps. Conséquemment, cette circulation d’univers pénétrant le mien s’est révélée être une matière fertile qui me permet de créer un relais dans mon travail principalement axé sur les modes narratifs en photographie.

 

Lire la suite
C’est par le biais d’assemblages documentaires et fictifs, scénarisés dans un espace hybride entre celui de la maquette, du diorama ou encore du cabinet de curiosités, qu’une pluralité de voies inspirées de ses publications majeures a été explorée. Ayant à cœur d’établir un dialogue constant avec une narration en errance, l’approche adoptée s’articule dans un processus de création similaire à celle de l’auteur : colliger et conjuguer des archives visuelles — films, photographies personnelles et trouvées, cartes postales, documents historiques, anthropologiques, botaniques, références animalières — telle une odyssée digressive parmi son œuvre illustrée et textuelle. Il en résulte une série de photographies nous restituant des compositions bricolées, allusions condensées à la prose fictionnelle de l’écrivain.

Maison de la Culture du Plateau Mont-Royal
465 Avenue du Mont-Royal Est, Montréal

Dernière semaine - jusqu’au dimanche, 6 mai 2018

Expositions et spectacles
Lancement de l’exposition virtuelle 150 ans | 150 œuvres de la Galerie de l’UQAM

Lancement de l’exposition virtuelle 150 ans | 150 œuvres de la Galerie de l’UQAM

La Galerie de l’UQAM lancera, le 2 mai prochain, sa toute nouvelle exposition virtuelle. Fruit de 3 ans de travail, 150 ans | 150 œuvres : l’art au Canada comme acte d’histoire rassemble le travail de plus de 150 artistes et sera en ligne pour les cinq prochaines années. Le dévoilement sera souligné à l’occasion d’une réception festive à la Galerie de l’UQAM, le 2 mai dès 17 h. L’exposition est réalisée par la Galerie de l’UQAM avec le soutien du Programme d'investissement pour les expositions virtuelles du Musée virtuel du Canada.

Lors du lancement officiel de l’exposition, le 2 mai 2018 dès 17 h, Louise Déry (directrice de la Galerie de l’UQAM) et Josée Desforges (commissaire de l’exposition) prendront la parole pour expliquer le projet et ses défis. L’inauguration du site sera aussi l’occasion de présenter les réflexions de plusieurs chercheurs qui s’intéressent à la question de la synthèse. Jacques Des Rochers (conservateur de l’art québécois et canadien d’avant 1945 au Musée des beaux-arts de Montréal), Dominic Hardy (professeur au Département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal) et Didier Prioul (professeur au Département des sciences historiques de l’Université Laval) prendront ainsi brièvement la parole pour soulever les enjeux de ce type de projet. La parole sera également donnée à Véronique Gagnon, professeure d'histoire de l'art au Collège Montmorency, qui viendra parler du site du point de vue de son utilisation pédagogique.

Mise en ligne : 2 mai 2018

Lancement : 2 mai 2018, 17 h 

Galerie de l'UQAM
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal

Entrée libre

Expositions et spectacles
Exposition: «Étant données» à VOX, Centre de l'image contemporaine

Exposition: «Étant données» à VOX, Centre de l'image contemporaine

VOX, centre de l’image contemporaine, présente l’exposition collective Étant données, en collaboration avec le programme de recherche-création « Au-delà des images opératoires », dans le cadre de la programmation des expositions satellites de la 4e biennale internationale d’art numérique. Le programme de recherche-création « Au-delà des images opératoires » est soutenu par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture, l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM et le centre de recherche en arts médiatiques Hexagram-UQAM.
Lire la suite
– BIAN. Artistes : Caroline Bernard, Nans Bortuzzo, Guillaume Bourdon, Alexandre Castonguay, Jean Dubois, Thomas Ouellet Fredericks, André Girard, Damien Guichard, Alice Jarry, Guillaume Pascale, Sophie Perry À l’ère du tout-numérique, une nouvelle infrastructure encadre progressivement notre perception et reconfigure notre expérience. Étant données regroupe à cet effet des expérimentations artistiques qui digèrent – non sans ironie – des données et algorithmes informatiques pour faire image, notamment à l’aide de relevés GPS, de montres intelligentes, d’extraits de Google Earth, de drones, de caméras et d’imprimantes 3D ou d’historiques de navigation sur le Web. Cette exposition rend ainsi compte des premiers résultats d’un programme de recherche-création codirigé par Jean Dubois et Alexandre Castonguay (UQAM), en collaboration avec Caroline Bernard (ENSP), auxquels se joignent Nans Bortuzzo, Guillaume Bourdon, Thomas Ouellet Fredericks, André Girard, Damien Guichard, Alice Jarry, Guillaume Pascale et Sophie Perry.
Exposition: du jeudi 26 avril au samedi 30 juin 2018, à VOX, centre de l'image contemporaine Vernissage : jeudi 26 avril 2018, à 17 h
Événement public : jeudi 31 mai 2018 (détails à venir)

VOX, Centre de l’image contemporaine 2, rue Sainte-Catherine Est, local 401, Montréal (Québec) Canada H2X 1K4 514.390.0382 / info@centrevox.ca /

Lien vers l'événement facebook

Bourses et concours
Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts 2018

Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts 2018

La Faculté des arts veut souligner l'importance de l'enseignement en reconnaissant l'apport exceptionnel d'un.e professeur.e et d'un.e chargé.e de cours. En 2018, les prix seront accordés à un.e professeur.e avec moins de dix ans d'expérience (à titre de professeur.e) et à un.e chargé.e de cours avec moins de dix ans d'expérience (à titre de chargé.e de cours) ou deux enseignant.e.s qui ont enseigné en équipe avec chacun.e moins de dix ans d'expérience.

Les prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts sont accordés à deux lauréat.e.s, reconnu.e.s pour leurs qualités de pédagogue et leur souci d'offrir une formation de qualité aux étudiant.e.s. Pour le/la chargé.e de cours, ce prix est assorti d'une bourse de 1 000 $.

Pour en savoir plus AFFICHE_FacARTS_2018.pdf

Date limite : lundi le 7 mai 2018, avant 16 h 30
Information : Geneviève Garneau, poste 2432

Voir toutes les bourses et tous les concours

Appel de texte ou de projet
Appel à communications - <em>Hypothèses</em> saison 2018-2019

Appel à communications - Hypothèses saison 2018-2019

Nous avons le plaisir de solliciter votre participation à la série de conférences Hypothèses pour l’année 2018-2019. Hypothèses est une série de conférences en histoire de l’art et études muséales, organisée par et pour les étudiant.e.s des cycles supérieurs des universités québécoises, dans le but de stimuler et de diffuser les recherches émergentes dans la discipline. Hypothèses espère ainsi favoriser des rencontres et des débats entre les chercheur.e.s issu.e.s des différentes institutions. De plus, en poursuivant sa collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal, Hypothèses propose de contribuer au décloisonnement des sphères académiques et muséales.

Deux conférences sont présentées lors de chaque soirée mensuelle tenue au Salon des amis du Musée. Nous invitons, sans restriction thématique ni méthodologique, les propositions de conférences portant sur un corpus artistique (durée : 20 minutes). Nous acceptons les propositions en français aussi bien qu’en anglais, de même que celles provenant de chercheur.e.s postdoctoraux ou d’étudiant.e.s ayant déposé leur mémoire ou thèse depuis moins d’un an au moment de leur soumission.

Lire la suite
Les communications seront évaluées anonymement par un comité impartial composé de représentant.e.s de l’Université Concordia, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal. À noter que les choix s’effectuent en fonction de l’originalité et la rigueur des propositions, mais aussi de la pertinence de thèmes en regard d’une programmation annuelle.

Date limite pour l'envoi de propositions de communications : lundi le 7 mai 2018, à minuit.

Pour obtenir le formulaire de soumission de communications et pour toute question, veuillez écrire à : hypotheses.mbam@gmail.com 

 

Varia
Camp estival des musiciens du monde : un voyage vers de nouveaux mondes

Camp estival des musiciens du monde : un voyage vers de nouveaux mondes

Le camp des musiciens du monde est une opportunité unique pour les jeunes de 6 à 12 ans d'expérimenter des instruments, des chants, des danses et des jeux du monde entier. Prêt pour l'embarquement ?

Du 2 au 13 juillet 2018, de 8 h à 17 h 30

299 $ / semaine, 595 $ / 2 semaines (service de garde inclus et instruments fournis)

Infos et réservation : 514-397-9226 ou centredesmusiciens.com