Bulletin des arts
Publications
LA NOTION D'«AUTOCHTONIE» - Parution du volume 3 numéro 1 de la revue Captures

LA NOTION D'«AUTOCHTONIE» - Parution du volume 3 numéro 1 de la revue Captures

Le nouveau numéro de la revue Captures est maintenant en ligne!

Le dossier de ce volume 3 numéro 1, composé de contributions d’auteurs autochtones et allochtones, éclaire les débats actuels entourant la notion d’«autochtonie» dans le champ des arts visuels et de la littérature, tout en rendant compte de la nouvelle effervescence de la création autochtone contemporaine, tout particulièrement au Québec et au Canada.  

Mémoires et thèses
Soutenance de David Bélanger

Soutenance de David Bélanger

David Bélanger, étudiant au doctorat en études littéraires, soutiendra sa thèse intitulée Une littérature appelée à comparaître: Discours sur la littérature dans les fictions québécoises des années 2000

David Bélanger est dirigé par Jean-François Chassay, professeur au département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal

Mardi, le 12 juin 2018
13 h 30

Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
Salle J-4225 

Mémoires et thèses
Soutenance de Louis-Daniel Godin-Ouimet

Soutenance de Louis-Daniel Godin-Ouimet

Louis-Daniel Godin-Ouimet, étudiant au doctorat en études littéraires, soutiendra sa thèse intitulée Les pères-mutation du sujet : écriture totémique et enfant totem (Hervé Bouchard et Michael Delisle).

Louis-Daniel Godin-Ouimet est dirigé par Anne Élaine Cliche, professeure au département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal.

Le mardi 5 juin 2018 à 13 h 30
Pavillon Judith-Jasmin 
405, rue Ste-Catherine Est, Montréal, QC 
Salle J-4225
Mémoires et thèses
Soutenance de Marie-Noëlle Huet

Soutenance de Marie-Noëlle Huet

Marie-Noëlle Huet, étudiante au doctorant en études littéraires, soutiendra sa thèse intitulée Maternité, identité, écriture: discours de mères dans la littératures des femmes de l'extrême contemporain en France. 

Marie-Noël Huet est dirigée par Lori Saint-Martin, professeure au département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal.

Jeudi, le 7 juin 2018
13 h 30

Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
Salle J-4225 

Mémoires et thèses
Soutenance de Valérie Lebrun

Soutenance de Valérie Lebrun

Valérie Lebrun, étudiante au doctorat en études littéraires, soutiendra sa thèse intitulée Trajet d'une lecture amoureuse : Lecture de l'amour dans la littérature contemporaine des femmes (Québec-France 1990-2016).

Valérie Lebrun est dirigée par Martine Delvaux, professeure au département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal.

Le mercredi 6 juin 2018 à 13 h 30
Pavillon Paul-Gérin-Lajoie
1205, rue Saint-Denis, Montréal, QC 
Salle N-7050
Colloques et conférences
<i>POSTURES + IMPOSTURES</i>. Journée des doctorant.e.s en études et pratiques des arts de l'UQAM

POSTURES + IMPOSTURES. Journée des doctorant.e.s en études et pratiques des arts de l'UQAM

Dans le cadre de cette journée, nous souhaitons aborder la question de la recherche-création dans le contexte universitaire. Ouverte à tou.te.s les étudiant.e.s, professeur.e.s, chargé.e.s de cours, artistes et intervenant.e.s qui travaillent en recherche-création, l’objectif de cette journée d’étude est de provoquer des relations artistiques et intellectuelles entre les disciplines, les chercheur.e.s, les professeur.e.s et les institutions qui réfléchissent aux potentielles postures et impostures relatives à la recherche-création telle qu’élaborée à l’université, ainsi qu’à l’extérieur du milieu académique.

La journée sera séparée en trois volets. Le premier, « Speed colloque », se déroulera comme un colloque traditionnel avec des courtes communications qui porteront sur diverses approches de la recherche-création en arts en milieu universitaire. La seconde partie, qui se déroulera selon la formule du « Forum ouvert », sera l’occasion pour des artistes d’animer des ateliers performatifs. Enfin, trois interventions constitueront la troisième partie de la journée : intitulé « 5 à 7 conférences : la diffusion de la recherche-création à l’extérieur de l’université », ce troisième volet vise à aborder les différents potentiels de la recherche-création dans les milieux de l’édition, des centres d’artistes et du commissariat d’expositions.

Cette journée des doctorant.e.s en études et pratiques des arts est la première d’une série de rendez-vous annuels dont l’objectif sera de faire un état des lieux sur la recherche-création interdisciplinaire au Québec.  

Pour en savoir plus https://bit.ly/2KHh1Lc
Mercredi, le 6 juin 2018, de 13 h à 19 h,
au Studio d'essai Claude-Gauvreau (J-2020)
Événements spéciaux
Classe de maître avec Caroline Bernard

Classe de maître avec Caroline Bernard

Assistez à une classe de maître avec Caroline Bernard, cofondatrice du groupe de recherche Au-delà des images opératoires!

Caroline Bernard enseigne et dirige le laboratoire Prospectives de l'image à l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles (France). Chercheuse à la Haute école d'art et de design de Genève, elle est également professeure associée à l' École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM.
Cofondatrice avec Jean Dubois et Alexandre Castonguay du groupe de recherche Au-delà des images opératoires, elle travaille depuis plusieurs années à des expériences polymorphes qui croisent à la fois les enjeux des arts vivants, du cinéma du documentaire comme de la fiction.

31 mai 2018, à 14 h

Pavillon Judith-Jasmin
Local J-R315
405, rue Ste-Catherine Est

Événements spéciaux
Exposition Refus contraire à la Galerie de l’UQAM : évènements cette semaine

Exposition Refus contraire à la Galerie de l’UQAM : évènements cette semaine

Corps collectif : corporéité et matérialité féministe (mercredi, 30 mai 2018 à 12h45)
À mi-chemin entre la conférence, l’expérimentation et la discussion, ces échanges s’appuient sur le travail en arts vivants réalisé dans l’espace de la galerie par le collectif féministe Cool Cunts.

Contre-histoires d’artistes femmes : du manifeste à aujourd’hui (jeudi, 31 mai 2018 de 16h à 18h) Conversation entre l’historienne de l’art Patricia Smart concernant son ouvrage Les femmes du Refus global et l’artiste et sociologue Anna Lupien au sujet de son livre De la cuisine au studio. Les conférencières discuteront de leurs recherches sur l’apport des pratiques artistiques féminines au système de l’art québécois lors de la période moderne.

Sylvestres et survivantes (samedi, 2 juin 2018 à 15h30

L’écriture de toino dumas explore les thèmes d'écologie, d'identité de genre et de survie au capitalisme à travers la réimagination et l'écoute d'un monde en phase radicale de métamorphose. L’auteur lira des extraits de ses livres Au monde, inventaire et animalumière.

Make Banana Cry, partie I (samedi, 2 juin 2018 à 16h) 

Spectacle à la jonction de la danse contemporaine, de la performance et des arts visuels. L’univers s’inspire de la culture pop asiatique pour formuler un discours critique sur l’appropriation culturelle. Sous la forme d’un défilé de longue durée, le spectacle exorcise les stéréotypes culturels non occidentaux.

Blank Cunts / quatuor en solos (jeudi, 31 mai 2018 de 12h à 16h et vendredi, 1 juin 2018 de 12h à 18h)
Série de quatre dispositifs in situ à activer par le collectif féministe Cool Cunts. Tous les évènements sont gratuits et ne requièrent aucune réservation. 

Événements spéciaux
Banana Peels (Trying Hard) : série d’interventions performatives à la Galerie de l’UQAM

Banana Peels (Trying Hard) : série d’interventions performatives à la Galerie de l’UQAM

La série Banana Peels (Trying Hard), présentée par Ellen Furey, Hanako Hoshimi-Caines, Dana Michel, Simon Portigal, Andrew Tay et Stephen Thompson est composée d'interventions ponctuelles dans l’espace de la galerie constituant un cycle de travail basé sur l’identité et l’histoire corporelle de chaque interprète. Les sessions fonctionnent comme une danse sociale, dans laquelle le/la performeur.e reconnait son corps colonisé, tout en se livrant à des moments d’abstraction afin d’échapper aux codes préconçus.

Lire la suite

La Galerie de l’UQAM accueille, dès le 16 mai 2018, l’exposition collective Refus contraire. Pensée dans le contexte du 70e anniversaire de la publication de Refus global, Refus contraire cherche à réactiver les motifs d’engagement, d’interdisciplinarité et de communauté qui animaient les signataires de ce manifeste si marquant. Par une abondante programmation évènementielle, l’exposition se veut un espace d’échanges, de collaborations et de contestations, questionnant à la fois les limites entre les disciplines et les cadres imposés par l’espace de la galerie.

Commissaires en arts visuels : Doriane Biot, Camille Richard
Commissaire en arts vivants : Véronique Hudon

Les interventions auront lieu à quatre reprises, tout au long de la durée de l’exposition :

  • Vendredi 18 mai 2018, 15 h – 17 h 
  • Samedi 19 mai 2018, 15 h – 17 h 
  • Mardi 22 mai 2018, 15 h – 17 h
  • Mardi 5 juin 2018, 15 h – 17 h

Galerie de l'UQAM
Pavillon Judith-Jasmin
1400, rue Berri 
Local JR-120
Entrée libre

Expositions et spectacles
<i>Figuras de papel</i> Affiches de cinéma d'Alejandro Magallanes

Figuras de papel Affiches de cinéma d'Alejandro Magallanes

« Alejandro Magallanes offre des créations surprenantes, poétiques, humoristiques, dérangeantes, engagées, où domine la figure humaine, qui nous emmènent loin des canons habituels de l’affiche de cinéma. » Marc H. Choko, commissaire.

La Cinémathèque québécoise et l'institut culturel du Mexique à Montréal sont fiers de présenter cette exposition dédiée à l’artiste et designer graphique mexicain Alejandro Magallanes, jeune artiste qui compte déjà une prolifique carrière. Sa production de plus de 500 affiches, de livres pour enfants, de sculptures et des animations, lui vaut une reconnaissance internationale.

Cinémathèque québécoise et Institut culturel du Mexique
335, boul. De Maisonneuve Est
Du jeudi 31 mai au dimanche 5 août 2018
Entrée libre. 
Expositions et spectacles
Exposition - <i>Normal Times. La vie minérale</i>

Exposition - Normal Times. La vie minérale

Normal Times. La vie minérale
Virginie Laganière & Jean-Maxime Dufresne
Exposition 

Jean-Maxime Dufresne et Virginie Laganière investissent la grande galerie de l’Œil de Poisson, transformant l’espace en une installation architecturée d’envergure.

À l’occasion d’un séjour de résidence au Helsinki International Artist Programme (HIAP), ces derniers explorèrent les paysages urbains creusés à même le substrat rocheux. Sise sur l’un des plus anciens rocs datant de la première ère géologique, Helsinki occupe un territoire qui se déploie tant au-dessus que sous la surface. Par le procédé du « drill and blast », le roc est excavé, ses ressources extraites. Les cavités générées sont ensuite réinvesties et animées par une multitude de fonctions.

Combinant l'installation, la photographie, la vidéo et le son, ce travail de nature spéculative s’intéresse au caractère doublement insaisissable de ces milieux dissimulés et des zones grises de l’inconscient collectif qui marquent le climat incertain de notre époque.

Lire la suite
Avec la participation de Niina Aintila, Jukka Hautamäki, Heikki Leppänen, Alpo Nummelin, Leena Tiitu et Taneli Viitahuhta. Les artistes tiennent à remercier Outi Välimäki, Olli Virola, Johannes Vartola, Tuomas Nyyssönen, Tomi Lanamäki, Miika Wilenius, Maria Hiekkamäki, Marko Jalonen ainsi que les équipes du HIAP, Sagamie et L'Oeil de Poisson. Ce projet a bénéficié du soutien du HIAP, du centre Sagamie, de L'Oeil de Poisson et du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la recherche et de réalisation de l'installation.

Du vendredi 18 mai au dimanche 17 juin 2018

L'Oeil de Poisson, Grande galerie
Complexe Méduse,
541, rue De Saint-Vallier Est,
Québec

Expositions et spectacles
Exposition: «Étant données» à VOX, Centre de l'image contemporaine

Exposition: «Étant données» à VOX, Centre de l'image contemporaine

VOX, centre de l’image contemporaine, présente l’exposition collective Étant données, en collaboration avec le programme de recherche-création « Au-delà des images opératoires », dans le cadre de la programmation des expositions satellites de la 4e biennale internationale d’art numérique. Le programme de recherche-création « Au-delà des images opératoires » est soutenu par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture, l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM et le centre de recherche en arts médiatiques Hexagram-UQAM.
Lire la suite
– BIAN. Artistes : Caroline Bernard, Nans Bortuzzo, Guillaume Bourdon, Alexandre Castonguay, Jean Dubois, Thomas Ouellet Fredericks, André Girard, Damien Guichard, Alice Jarry, Guillaume Pascale, Sophie Perry À l’ère du tout-numérique, une nouvelle infrastructure encadre progressivement notre perception et reconfigure notre expérience. Étant données regroupe à cet effet des expérimentations artistiques qui digèrent – non sans ironie – des données et algorithmes informatiques pour faire image, notamment à l’aide de relevés GPS, de montres intelligentes, d’extraits de Google Earth, de drones, de caméras et d’imprimantes 3D ou d’historiques de navigation sur le Web. Cette exposition rend ainsi compte des premiers résultats d’un programme de recherche-création codirigé par Jean Dubois et Alexandre Castonguay (UQAM), en collaboration avec Caroline Bernard (ENSP), auxquels se joignent Nans Bortuzzo, Guillaume Bourdon, Thomas Ouellet Fredericks, André Girard, Damien Guichard, Alice Jarry, Guillaume Pascale et Sophie Perry.
Exposition: du jeudi 26 avril au samedi 30 juin 2018, à VOX, centre de l'image contemporaine Vernissage : jeudi 26 avril 2018, à 17 h
Événement public : jeudi 31 mai 2018 (détails à venir)

VOX, Centre de l’image contemporaine 2, rue Sainte-Catherine Est, local 401, Montréal (Québec) Canada H2X 1K4 514.390.0382 / info@centrevox.ca /

Lien vers l'événement facebook

Expositions et spectacles
Exposition <i>Alexia Laferté-Coutu. Leurs ombres centenaires</i> à la Galerie de l’UQAM

Exposition Alexia Laferté-Coutu. Leurs ombres centenaires à la Galerie de l’UQAM

Dans l’exposition Leurs ombres centenaires, Alexia Laferté-Coutu, finissante à la maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, offre une réflexion complexe sur nos rapports à l’architecture et à l’histoire. Par le geste de pression d’argile souple sur la surface extérieure de bâtiments, l’artiste cherche à générer un rapport actif à la sculpture.

Les sculptures aux formes énigmatiques de Laferté-Coutu sont issues d’un processus d’addition et de soustraction de matière à même la surface d’architectures historiques. Les masses ainsi formées ont été cristallisées. Elles portent tantôt le sceau du bâtiment et celui du geste de pression effectué, tantôt celui des coulées du verre ou de la dentelle du moule. Le procédé renvoie à celui du cataplasme, thérapeutique ancienne qui consiste à appliquer sur une partie du corps un mélange d’argile et de plantes ayant la propriété d’absorber les toxines en activant la circulation sanguine. Le cataplasme, proche de la technique du moulage, devient ici un procédé d’enregistrement sensible et tangible. Les sculptures apparaissent ainsi comme des ponts par lesquels s’articulent les relations/rapports intangibles entre la substance fluide et la forme cristallisée, le geste et l’architecture, l’histoire et l’objet sculptural.  

Du mercredi 16 mai au samedi 16 juin 2018

Galerie de l’UQAM
Entrée libre 

Expositions et spectacles
Exposition <i>Refus contraire</i> à la Galerie de l'UQAM

Exposition Refus contraire à la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM a le plaisir de vous inviter àe l’exposition Refus contraire. Cette exposition inaugurale de RADAR, une nouvelle initiative de la Galerie, est destinée à la relève commissariale et permet à un collectif d’étudiant.e.s des programmes de cycles supérieurs en histoire de l’art, muséologie ainsi qu’en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, sélectionné.e.s par un jury, de contribuer à la définition, au développement et à l’organisation d’une exposition présentée dans le cadre de la programmation annuelle de la Galerie de l’UQAM.

Pensée dans le contexte du 70e anniversaire de la publication de Refus global, Refus contraire cherche à réactiver les motifs d’engagement, d’interdisciplinarité et de communauté qui animaient les signataires de ce manifeste si marquant. En constante mutation, Refus contraire fait une grande place aux pratiques performatives, collectives et politiques. Par une abondante programmation évènementielle, l’exposition se veut un espace d’échanges, de collaborations et de contestations, questionnant à la fois les limites entre les disciplines et les cadres imposés par l’espace de la galerie.

Lire la suite

Commissaires en arts visuels : Doriane Biot, Camille Richard Commissaire en arts vivants : Véronique Hudon Avec la participation de : Oana Avasilichioaei, Scott Benesiinaabandan, Karina Champoux , Angie Cheng, Daria Colonna, Cool Cunts, Pascale Drevillon, Sophie Dubois, toino dumas, Ray Ellenwood, Ellen Furey, Émilie Graton, Mathieu Grenier, Leticia Hamaoui, Hanako Hoshimi-Caines, Benoit Jutras, Lara Kramer, Camille Larivée, Fanny Latreille, Nikki Little, Anna Lupien, Kamissa Ma Koïta, Noémi McComber, Dana Michel, Chloé Ouellet-Payeur, Dominique Pétrin, Simon Portigal, Marie-Pier Proulx, Marie-Ève Quilicot, Dave St-Pierre, Patricia Smart, Andrew Tay, Becca Taylor, France Théoret, Stephen Thompson, Marilou Verschelden.

Du mercredi 16 mai au samedi 16 juin 2018

Galerie de l'UQAM
Pavillon Judith-Jasmin
1400, rue Berri
Salle JR-120
Entrée libre

Bourses et concours
Bourse postdoctorale Banting

Bourse postdoctorale Banting

La Bourse postdoctorale Banting est une bourse d'une valeur de 70 000 $ par année sur deux ans. Il s'agit d'une bourse pour un doctorant qui présente un dossier de publication exceptionnel et dont le projet de stage s'arrime parfaitement avec son responsable de stage. La date limite interne à la Faculté des arts est le mardi 26 juin 2018 et la date limite pour une présentation d'une demande complète auprès du programme Banting est le 19 septembre 2018. Un candidat ne peut pas faire son stage à l'UQAM s'il a complété son doctorat à l'UQAM, sauf circonstances exceptionnelles.  
Lire la suite
Tout doctorant qui souhaite déposer sa candidature à la Faculté des arts doit soumettre une lettre d'intention d'au plus cinq pages et compléter son CV commun canadien selon le modèle CVC académique Vanier-Banting.

La lettre d'intention doit comporter :

  • le titre et résumé du projet de stage;
  • la synergie entre le projet de stage et la recherche de la directrice, du directeur de recherche ;
  • les trois contributions à la recherche les plus importantes et leur impact sur le domaine de recherche;
  • trois contributions qui démontrent le leadership dans le domaine (activité d'enseignement, participation à des comités scientifiques, activités d'encadrement...);
  • les aspirations professionnelles du candidat, mises en relation avec le choix du directeur de recherche et de l'établissement d'accueil (UQAM).

Seulement deux candidatures peuvent être retenues par la Faculté des arts pour le concours institutionnel. 

Veuillez envoyer votre lettre d'intention à Geneviève Garneau (garneau.genevieve@uqam.ca).

 

Date limite : mardi 26 juin 2018

Pour en savoir plus

Appel de texte ou de projet
Appel aux artistes : Festival Art Souterrain

Appel aux artistes : Festival Art Souterrain

Art Souterrain a l’ambition de transformer la ville de Montréal en y exposant 70 artistes
contemporains locaux, nationaux et internationaux.
 
Une quinzaine d’édifices d’expositions et de lieux satellites reliant le Complexe Guy Favreau
au 1000 de la Gauchetière seront aménagés pendant trois semaines afin de créer un
itinéraire artistique hors du commun qui s’étendra sur 6 km. Durant le lancement de
l’exposition lors de la Nuit Blanche (2 mars 2019) chaque artiste sera accompagné d’un à
deux médiateurs culturels bénévoles, qui auront comme mission d’éclairer le public à propos
de l’oeuvre de l’artiste et de son parcours.
 
THÈME 2019 : Le vrai du faux 
Les artistes sont invités à soumettre leur projet avant le lundi 15 août 2018.
 
Lire la suite
Projets et catégorie d’occupation

 
Nous vous suggérons plusieurs formes d’occupation de l’espace. Notre équipe fera le maximum pour vous proposer un emplacement disponible correspondant à votre oeuvre.

  1. Présentation d’une oeuvre exposée en un seul emplacement | L’artiste propose un projet occupant un seul emplacement. Les oeuvres de type installation, vidéo, photo ou performance sont particulièrement propices à ce genre d’occupation. Le comité étudiera avec attention les propositions d’installations monumentales in situ.
  2. Présentation de plusieurs oeuvres ou séries exposées dans un ou plusieurs emplacements d’un même édifice | L’artiste propose une exposition composée de plusieurs oeuvres issues de la même série. Le médium utilisé peut-être constant ou varier pour chaque oeuvre. Un minimum de trois pièces (occupant donc 3 emplacements) est requis.
  3. Présentation de plusieurs oeuvres ou séries exposées dans plusieurs emplacements et différents édifices | L’artiste propose un projet qui occupe plusieurs emplacements, situés dans différents édifices. Il peut présenter une série d’oeuvres identiques, qui se répètent tout au long du parcours, ou encore une série d’oeuvres différentes, mais dont la continuité visuelle est évidente. Les médiums à préconiser sont les impressions (ex: affiches, photo trompe-l’oeil) ou les oeuvres 3D.
  4. Projet in situ, prenant compte du lieu et des normes d’expositions relatives à ce dernier | Les propositions de projet in situ et leur faisabilité seront étudiés avec l’équipe technique du festival qui connaît les emplacements possibles et leurs contraintes
À NOTER
Le choix final des emplacements des oeuvres reste à la discrétion du comité de
programmation et des Administrateurs de chaque édifice. Certaines contraintes peuvent
nous amener à vous proposer des lieux différents de vos suggestions initiales.
Varia
Camp estival des musiciens du monde : un voyage vers de nouveaux mondes

Camp estival des musiciens du monde : un voyage vers de nouveaux mondes

Le camp des musiciens du monde est une opportunité unique pour les jeunes de 6 à 12 ans d'expérimenter des instruments, des chants, des danses et des jeux du monde entier. Prêt pour l'embarquement ?

Du 2 au 13 juillet 2018, de 8 h à 17 h 30

299 $ / semaine, 595 $ / 2 semaines (service de garde inclus et instruments fournis)

Infos et réservation : 514-397-9226 ou centredesmusiciens.com