Prix, distinctions, subventions
<em>Prix Défi innovation sociale </em> décerné à la rondelle de hockey BIPeR

Prix Défi innovation sociale décerné à la rondelle de hockey BIPeR

BIPeR - Rondelle de hockey sonore intelligente pour handicapés visuels mérite le 1er prix du Défi innovation sociale d'Aligo. accompagné d’une bourse de 10 000 $. Développée à la demande du club de hockey sonore les Hiboux de Montréal par une équipe de l’UQAM incluant Steve Vezeau, professeur à L'École de design, Mounir Boukadoum, professeur au département d'informatique et Frédéric Nabki, professeur en génie électrique à l'ETS, la rondelle de hockey en plastique munie d’un système sonore électronique et intelligent donne aux joueurs atteints d’un handicap visuel toute l’information utile pour connaître en tout temps la position et la trajectoire de la rondelle sur la patinoire. La standardisation du hockey adapté permettra sa diffusion en Amérique du Nord et en Europe, et sa reconnaissance à titre de sport paralympique. Le marché visé est donc l’ensemble des joueurs de Hockey sonore au Canada et aux USA, éventuellement en Europe, mais aussi l’ensemble des fédérations sportives pour handicapés visuels, car la technologie peut être transférée à d’autres sports. « Le jury a eu un coup de coeur pour ce projet! Ses créateurs étaient motivés à offrir une solution aux handicapés visuels qui souhaitent, comme vous et moi, pratiquer des activités sportives. La qualité de l’équipe, de la solution proposée et son impact qui est au centre de leur initiative nous ont convaincus. », Guy Gervais, président du jury.

Colloques et conférences

Colloque Discours sociaux et régimes de rationalité

Le colloque Discours sociaux et régimes de rationalité est organisé par Dominique Garand, professeur au Département d'études littéraires de l'UQAM (CRILCQ) et Ève Bédard, doctorante au Département d'études littéraires de l'UQAM (CRILCQ).
Le débat public est entré dans une nouvelle phase depuis le déploiement exponentiel des réseaux sociaux.

Ce colloque entend poser les balises d’une réflexion féconde sur les défis que rencontre le concept de rationalité dans le contexte inédit que le web a ouvert aux débats en tous genres, menés de surcroit depuis toutes les positions possibles du champ social, des lieux les plus légitimés aux lieux les plus marginalisés. La question nous concerne tous, que nous soyons intellectuels, journalistes, politiciens, intervenants sociaux ou simples citoyens : peut-on encore revendiquer un modèle de rationalité qui serait reconnu de tous et formerait donc le socle de nos débats ? Et qu’en est-il des valeurs, des croyances, des émotions : sont-elles si éloignées de la raison qu’on aurait tendance à le penser ? Le colloque entend proposer des pistes de réflexion en combinant les travaux de théoriciens et de praticiens. Au niveau théorique, le colloque s’appuie sur une vision de la rationalité encore trop peu explorée dans la francophonie, qui fait reposer la rationalité des échanges non pas sur la seule démonstration logique, mais également sur une pratique sociale d’échange de « bonnes raisons » pour justifier des positions controversées. Il résulte de cette proposition une vision pluraliste de la raison qui mérite une réflexion critique allant delà des constats de différences ou d’incompatibilités entre divers modes de rationalité. Sur le plan pratique, les réflexions seront menées à partir d’études de cas contemporains, issus de divers champs de pratique et appartenant à des genres de discours différents.

Le colloque est financé par la Faculté des Arts de l’UQAM et le Département d’études littéraires de l’UQAM et avec le soutien financier du Centre de recherche interuniversitaire en littérature et culture québécoises (CRILCQ).

Voir le programme de la journée.

Vendredi 17 mai 2019, de 8h45 à 18h30
UQAM / Pavillon Judith Jasmin / Local J-4225
Colloques et conférences
Le théâtre au tribunal. L’affaire <em>Golgotha picnic</em>

Le théâtre au tribunal. L’affaire Golgotha picnic

En 2011, la programmation de la pièce Golgotha picnic dans deux théâtres français a déclenché la colère de groupes traditionalistes catholiques qui ont tenté par tous les moyens d’en faire empêcher les représentations. La mobilisation a pris la forme de manifestations, d’interventions dans les médias, de lobbying, mais aussi d’une série d’actions judiciaires qui n’ont pris fin qu’en Cour de cassation en novembre 2017. Cette incroyable saga dans un pays supposé incarner la liberté d’expression et la laïcité est éminemment révélatrice des conflits de normes qui le divisent, entre lois temporelles et intemporelles, entre règles de l’art et règles de droit.

Lundi 13 mai 2019, de 11h à 17h
UQAM / Pavillon Athanase-David / Local D-R200

Plus d'informations

Colloques et conférences
Les juges face à la liberté de création. Les catégories de la jurisprudence française contemporaine

Les juges face à la liberté de création. Les catégories de la jurisprudence française contemporaine

À l’invitation du groupe de recherche, L'art en procès, dirigé par Mathilde Barraband, Anna Arzoumanov reviendra sur plusieurs procès français contemporains intentés à l’art.
La liberté de création est une catégorie en pleine expansion au tribunal depuis les années 2000. Elle témoigne d’un souci croissant de protéger les artistes et de faire de leurs discours un type spécifique de discours. Une telle évolution a pour effet de placer au cœur du tribunal des questions théoriques auxquelles les réponses sont multiples et relatives: qu’est-ce qu’une création? Comment reconnaît-on une œuvre d’art? A-t-elle des pouvoirs spécifiques, etc.? À travers une analyse de la jurisprudence française en droit de la presse (2000-2018), elle montrera quelles réponses les juristes apportent à ces questions, quelles définitions, quelles représentations et quelles catégories ils usent pour évaluer les limites de la création.

Vendredi 10 mai 2019, de 14h à 15h
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin / Local J-4255

Plus d'informations

Expositions et spectacles
<em>Ensemble, notre Chair sera Verbe.</em> Exposition de fin de maîtrise de Jonathan Sardelis

Ensemble, notre Chair sera Verbe. Exposition de fin de maîtrise de Jonathan Sardelis

Le CDEx inaugure l'exposition Ensemble, notre Chair sera Verbe par Jonathan Sardelis, exposition in situ et soirée de performances avec artistes invité.es queers et allié.es. Les œuvres picturales de Jonathan Sardelis et leurs mises en espace particulières jettent un éclairage nouveau sur les visions crues issues des réseaux du pornoweb. Face à la dématérialisation des corps propres à l'hyperconnectivité virtuelle, l'artiste puise dans les codes pornovisuels de l'internet, la peinture figurative et l'iconographie religieuse pour atteindre la transcendance à travers un bas matérialisme.
S'inspirant de l'œuvre de Georges Bataille, Jonathan Sardelis invite à une perte de repères typique du nightlife, des expériences rituelles et du sexe. Il fusionne centre de diffusion, lieu de culte et darkroom xxx dans un lieu propice à la célébration d'un érotisme alternatif, se voulant rassembleuse des communautés queers et allié.es. Une série de prières pornoérotiques sous forme de conversations internet rassemble ces œuvres dans une recherche de nouveaux échanges à la fois mystiques et orgiaques.

À l'ombre de l'église Saint-Jacques, située dans un espace universitaire, cette exposition libérée de préjugés normatifs propose un amalgame des concepts de sacré, d'érotisme et de pornographie. Comment tirer profit de la vitalité hypermorale du pornoweb dans une optique queer? La profusion des images érotiques sur internet ne permettrait-elle pas d'ouvrir de nouvelles possibilités d'extases collectives?

UQAM / Le CDEx / Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R930 405,

Lundi 6, mardi 7 mai : 12h à 18h
Mercredi 8 mai : 12h à 21h (le vernissage débute à 17h)
Jeudi 9 mai : 12h à 22h (la soirée-performance Theosexual : Spiritual Porn débute à 17h)
Vendredi 10 mai : 12 à 19h
Samedi 11, dimanche 12, lundi 13 mai : 12h à 18h .

L'exposition et le vernissage sont gratuits La soirée-performance Theosexual: Spiritual Porn propose une contribution volontaire de 5$ à l'entrée. (NOTAFLOF : no one turned away for lack of funds/ personne ne se verra refuser l'entrée par manque de fonds) Renseignements: 438 823-0094

Expositions et spectacles
Voix sacrées de l'Inde: Concert de Dhrupad avec les Frères Gundecha

Voix sacrées de l'Inde: Concert de Dhrupad avec les Frères Gundecha

Le Dhrupad est la forme la plus ancienne de musique et de chant en Inde. Aussi connue comme la forme musicale du Naad yoga, le yoga du son, le Dhrupad offre une expérience musicale et méditative hors du commun.
Dans le cadre des Dhrupad Days Music Festival 2019, une initiative des Départements de danse et de musique de l'UQAM, les Frères Gundecha, sont de retour à Montréal pour vous faire vivre un concert unique.

Récipiendaires de nombreux prix, ils ont enregistré plus de 50 albums et sont reconnus par le gouvernement indien pour leur contribution exceptionnelle au Dhrupad et à la musique classique indienne.

Samedi 25 mai 2019, 19h
LAVI / 2e étage, Pavillon de danse,

UQAM / Pavillon de danse / 840 Cherrier, Montréal
30 $ prévente 35 $ à la porte

Bourses et concours
Ouverture du concours de bourses Initiatives de la Faculté des arts

Ouverture du concours de bourses Initiatives de la Faculté des arts

Le concours des bourses Initiatives de la Faculté des arts, pour des activités ayant lieu à l’été et à l’automne 2019 est maintenant disponible. Ce concours est ouvert aux étudiants dûment inscrits dans l’un des programmes de 2e et de 3e cycles (doctorats, maîtrises, DESS et programmes courts de 2e cycle) rattachés à la Faculté des arts et vise à mettre en valeur la vitalité des activités de recherche et de création des étudiants de cycles supérieurs de la Faculté. Plusieurs types de projets peuvent être financés : présentation d’une communication lors d’un congrès, d’un événement ou d’un colloque reconnu, de préférence d’envergure internationale ou participation sous la forme d’une exposition ou d’un spectacle. L’étudiant peut demander un maximum de 500 $ et recevoir la bourse une seule fois dans un programme d'études.

Date limite : mercredi 15 mai 2019, pour des activités ayant lieu entre le 15 mai et le 25 novembre 2019.

Pour plus d’informations

Fiche de la bourse et directives pour postuler

Accéder au formulaire

Varia
<em>Un livre à la fois</em>: campagne de sociofinancement

Un livre à la fois: campagne de sociofinancement

La campagne de sociofinancement pour le projet Un livre à la fois bat son plein!
Ce projet permettra à une centaine d’élèves de l’école primaire Champlain d’écrire et d’illustrer un album jeunesse en collaboration avec des étudiants-es du Département d’études littéraires, de l’École des arts visuels et médiatiques et de l’École de design de l’UQAM. Un livre à la fois s’inscrit dans la continuité d’un projet de bénévolat qui permet, depuis septembre 2017, de tisser des liens entre des étudiants-es de l’UQAM et les élèves de l’école Champlain au fil de séances hebdomadaires de lecture interactive. Tous les fonds amassés serviront à financer l’impression et la reliure des livres :  la plateforme Vos idées pour l’UQAM ne prélève aucuns frais (et émet aussi un reçu fiscal pour votre don).

Pour plus de renseignements et pour faire un don

La campagne de sociofinancement se termine le 15 mai 2019